WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion des crédits et son impact sur la rentabilité: cas de la Raw Bank

( Télécharger le fichier original )
par Franck BITANGI
INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE DE LUBUMBASHI - Licence 2016
  

sommaire suivant

EPIGRAPHE

« Si vous devez cent dollars à la banque, c'est votre problème. Si vous devez cent millions de dollars à la banque, c'est le problème de la banque. »

THOMAS Jefferson.

IN MEMORIUM

A mes regrettés parents MUGANZA BITANGI Paul et NYAMO MUZINGA Beatrice, pour d'énormes sacrifices sans récompense.

A mon défunt oncle NYAMO KILUNGA Bienvenu, que la nature a repris si vite, pour la considération n'était moindre.

DEDICACE

A vous chers oncles et tantes respectivement ; BUBITEMBO Alexis, NYAMO Alphonse, MWANVUA Christine, MACHOZI Jeanne pour le soutien moral et matériel.

Aux couples : BITANGI Valéry - KONGE JULIE ET MANDE JOSPIN - BITANGI JULIE, qu'ils trouvent dans ce travail, l'approbation de gratitude.

A vous frères et soeurs ; BITANGI JUNIOR, CHANYEMA Joseph, KIYANA Paulin, BITANGI Michel, MUGANZA Savio, BITANGI Ruth ET NYOTA Cynthia.

AVANT-PROPOS

Au seuil de ce travail de mémoire, qu'il nous soit permis d'exprimer notre gratitude à tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à façonner notre personnalité, faisant de nous ce que nous n'étions pas hier.

C'est ainsi que nous présentons nos remerciements à monsieur le professeur ordinaire MUTOMBO KYAMAKOSA et monsieur le chef des travaux AMISSI KALUMBA, respectivement Directeur et Co- directeur qui, nonobstant leurs multiples préoccupations ont accepté de diriger le présenttravail.

Nous présentons également nos remerciements au corps scientifique, académique et administratif de l'Institut Supérieur de commerce de Lubumbashi, pour la formation.

Nos remerciements s'adressent aux agents de la RAW BANK/ Agence de Lubumbashi, qui ont fait montre de beaucoup de compréhension et nous facilitant la tache dans la collecte des données.

Nous remercions enfin nos compagnons de lutte et amis sans lesquels nous ne saurions vivre pleinement ; MUKADI Eliezer, MAKANTA Joël, FALASHI Ernest, MBAYO Charles, MUTOMBO Rex, MUTOMBO Bienvenu, MUTOMBO Dieu merci, MPIANA Rachel, KAFISWE Dédié, LULA Norbert, NATSHIMBOTO Lucien, KENOMBE Michel et tous ceux de près ou de loin, nous ont assisté moralement, financièrement et spirituellement, trouvent ici notre sentiment de gratitude.

BITANGI MUTUPEKE Franck

INTRODUCTION

Depuis la nuit de temps, la banque joue un rôle prépondérant dans une économie par le truchement  de son activité principale qui est l'intermédiation financière ; dans ce sens que la banque reste au centre des activités économiques.

En effet, les banques ont pour mission fondamentale de collecter des fonds aux agents économiques en capacité de financement et en octroyant des crédits aux moyens de dépôts aux autres agents économiques en besoin de financement. En outre, les banques offrent des conseils pour diversification de placement et d'investissement.

En sa qualité d'entreprise, une banque court derrière le bénéfice qu'elle tire des opérations financières liées au crédit qu'elle accorde à sa clientèle. C'est de la gestion intéressée de ce crédit que la banque tire son profit.

Voilà pourquoi la présente réflexion qui consacre la fin de notre cycle de licence en sciences commerciale et financière, s'intéresse à savoir comment, par une bonne politique de gestion du crédit la banque commerciale «  RAW BANK » parvient à réaliser ses objectifs, le choix étant motivé, l'intérêt sera présenté.

Notre intérêt se veut à trois niveaux dans le présent travail ; entre autre sur le plan scientifique ; la présente recherche n'est autre chose qu'une modeste contribution à l'édifice scientifique ; sur le plan social, un éclaircissement sur la gestion du crédit bancaire en tenant compte des objectifs d'une banque et sur la plan professionnel, une aide aux gestionnaires des banques sur la rentabilité des capitaux prêtes, l'intérêt étant présenté, ce qui nous amené à poser notre problème.

Dans le même ordre d'idée, étant donné que toute recherche répond toujours à un quelconque problème.

C'est pour cela pour notre part, définissons la problématique en disant qu'elle constitue un ensemble des questions qu'on peut poser se poser en tant que chercheur dans une étude bien déterminée.

Ainsi ; nous nous sommes interrogés sur deux points respectivement à savoir quels sont les crédits qu'une banque commerciale accorde et comment en tire-t-elle de la rentabilité. Comment la gestion du crédit a de l'impact sur la rentabilité d'une banque. Le problème étant posé, nous proposons de solution même provisoire.

Un auteur anonyme dit qu'un problème sans solution, est un problème mal posé. Tout problème a besoin d'une solution ou remède, raison pour laquelle nous tenterons de répondre aux deux questions ci-haut posées.

La banque accorderait plusieurs formes de crédits selon les besoins de la clientèle de manière qu'elle parviendrait à tirer profit, les rentabilités qu'elle pourrait générer sont semblables à celles des entreprises commerciales vu qu'elle serait une entreprise à caractère commercial.

La gestion du crédit au sein d'une banque aurait un impact significatif sur la rentabilité de celle-ci dans le sens que si elle gèrerait rationnellement les crédits accordés, les profits seraient conséquents. Ces réponses ne pourrons être vérifiées et/ou infirmées qu'à l'aide des dispositifs et outils de recherches appelles méthodes et techniques.

Pour mener à bien notre étude nous aurons recourt à un arsenal d'outils et dispositifs. Ainsi les méthodes suivantes nous serons utiles, avec la méthode structuro-fonctionnelle : considérant la banque comme un univers où les sous-ensembles interagissent dans le système et ont des liaisons. La méthode historique nous sera utile pour faire un suivi chronologique des indicateurs de la gestion de crédits et de la rentabilité et démontrer les liens qui les rattachent. Les méthodes seules sont nécessaires mais ne suffisent pas ainsi s'ajoute un arsenal d'outils.

De ce fait, nous ferons recours aux techniques qui nous permettront de scruter minutieusement ; la technique d'interview, nous est d'une importance capitale sans laquelle, on ne pourrait pas avoir de précisions probantes sur les données de la recherche dont nous sommes appelés à traiter et à interpréter ; la technique documentaire nous a permis de confronter les informations reçues de l'interview pour la véracité, la conformité et la bonne compréhension des données ; les méthodes et techniques étant précises, nous allons circonscrire notre travail.

Dans l'espace comme tout travail scientifique, la présente recherche a comme champ d'investigation la banque commerciale «  RAW BANK  S.A.R.L» et pour la période allant de 2010 à 2014. Le travail étant délimité dans l'espace et dans le temps ; nous présentons enfin le plan sommaire .

La présente étude comporte une introduction dans laquelle la méthodologie du travail est à préciser avant qu'un premier chapitre ne vienne nous éclaircir sur les aspects théoriques du thème en général et du sujet en particulier ;

Ensuite, le deuxième viendra pour présenter le champ d'investigation et enfin le troisième chapitre sera consacré à la présentation des états financiers avant et après retraitement, puis suivra l'interprétation et les critiques et suggestions ; le travail prendre fin après une conclusion générale.

sommaire suivant