WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La rentabilité, un levier de la performance

( Télécharger le fichier original )
par Oualid CHEDDADI
PSB ex ESG PARIS - MBA option FINANCE 2016
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 1 : Généralités sur le risque et la rentabilité

service dans l'incorporation, pour donner naissance à un produit fini, publicité, transports, impôts et taxes, amortissement et charges personnel, que l'entreprise doit supporter, pour le bon fonctionnement de son cycle d'exploitation.

3.2.3. Classification :

Le plan comptable classe, les produits et charges, selon la nature de l'activité de l'entreprise on retrouve:

3.2.3.1. Les produits et charges d'exploitation :

Cette partie retrace les opérations courantes et habituelles, liées à l'exploitation de l'entreprise, (l'activité principale de l'entreprise : son métier), que ce soit les achats de marchandises, en état en vue de la revente, ou bien l'achat de matières premières, pour les transformer en produit fini, en vue de les vendre, par exemple pour CEVITAL : c'est la fabrication de produits alimentaires.

À noter que : Résultat d'exploitation17 = produits d'exploitation - charges d'exploitation. 3.2.3.2. Les produits et les charges financières :

Cette partie retrace les opérations qui proviennent de l'activité financière de l'entreprise :

Pour les produits financier, exemples : les intérêts perçus liés à l'excédent de trésorerie en placement, gain de change, etc....

Pour les charges financières, exemples : intérêts versés sur les emprunts, perte de change, etc. À noter que : Résultat financier = produits financiers - charges financières.

3.2.3.3. Les produits et charges exceptionnelles :

Cette partie retrace les opérations inhabituelles et rares à caractère accidentel, qui ne relèvent pas des opérations courantes de l'entreprise, (ni à l'opération d'exploitation, ni à l'opération financière), exemples :

Produits exceptionnelles : indemnité reçu d'une compagnie d'assurance suite à un sinistre. Charges exceptionnelles : rappel d'impôt, dommage et intérêts versés suite à un litige, amendes et pénalités.

À noter que : Résultat exceptionnel = produits exceptionnels - charges exceptionnelles.

Les tableaux ci-dessous donnent un récapitulatif de l'ensemble des charges et des produits :

17 Le résultat d'exploitation d'une marchandise ou d'un produit c'est le (chiffre d'affaires - charges variable - charges fixes). -À noter que le résultat analytique d'une entreprise c'est la somme des marges bénéficiaire de toutes ses marchandises ou ses produits.

23

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.