WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La conservation du dugong en Nouvelle-Calédonie. La mobilisation et la confrontation de savoirs et pratiques relatifs à une « espèce emblématique ».

( Télécharger le fichier original )
par Audrey Dupont
Université Aix-Marseille - Master Pro Anthropologie et Métiers du développement durable 2014
  

sommaire suivant

Université Aix-Marseille

Département d'Anthropologie

MASTER PROFESSIONNEL
Anthropologie et Métiers du Développement durable

ETHT7

Mémoire de recherche appliquée

La conservation du dugong en Nouvelle-Calédonie : la mobilisation et la confrontation de savoirs et pratiques pour la protection d'une espèce « emblématique » menacée

Audrey DUPONT

Figure 1: Charlie, le dugong de Thio remontant à la surface, plage de la Moara (c) Perrier, Thio, 2014

Année 2014-2015

Sous la direction d'Elsa Faugère et de Catherine Sabinot

DUPONT A, ETHT7, La conservation du dugong en Nouvelle-Calédonie : la mobilisation et la confrontation de savoirs et pratiques pour la protection d'une espèce « emblématique » menacée

Juin 2015 2

Les opinions exprimées dans ce mémoire sont celles de l'auteur et ne sauraient en aucun cas engager Aix-Marseille Université, ni les directeurs de mémoire.

Juin 2015 3

DUPONT A, ETHT7, La conservation du dugong en Nouvelle-Calédonie : la mobilisation et la confrontation de savoirs et

pratiques pour la protection d'une espèce « emblématique » menacée

Remerciements

Je remercie tout d'abord mes encadrants de stage, Catherine Sabinot (IRD Nouméa) et Lionel Gardes (Agence des aires marines protégées Nouméa) pour leur confiance et l'opportunité qu'ils m'ont offerte de réaliser ce stage. Je souhaite exprimer ma gratitude envers les organismes auxquels ils sont rattachés pour m'avoir pris en charge, m'avoir accueillie dans leurs locaux et m'avoir intégrée dans leurs équipes de travail ou de recherche.

Merci tout particulièrement aux Unités Mixte de Recherche Espace-Dev et du GRED de l'IRD, ainsi qu'au GIE-Océanide pour la mise à disposition de l'espace de travail, les rencontres et discussions qui s'y sont déroulées. Je suis notamment reconnaissante envers celles qui m'ont apporté leurs connaissances dans différents domaines, m'ont ouverte de nouvelles pistes de réflexion ou m'ont simplement soutenue et inspirée : merci à Emilie Rastello, aux « filles de Yaté » mais aussi à Marlène Dégremont, à Marie Toussaint et aux autres doctorantes hébergées par le GRED. De même, merci à l'équipe de l'Agence des aires marine protégées pour les échanges, les conseils, le soutien logistique, et le travail en équipe.

Je souhaite également remercier les personnes qui représentent les structures partenaires du Plan d'Actions dugong (notamment le WWF, Opérations Cétacés !, la Province Nord et la Province Sud), le musée de Nouvelle-Calédonie et l'Agence de Développement de la Culture Kanak (ADCK) avec qui j'ai échangé et qui m'ont beaucoup apporté. Ensuite, j'ai une pensée toute émue pour les personnes qui m'ont aidé à la réalisation de cette étude, pour celles que j'ai interrogées lors de cette enquête et pour celles qui m'ont accordé leur temps et m'ont transmis une infime partie de leurs savoirs. Je m'excuse d'avance de ne pas pouvoir citer tout le monde et leur rendre hommage comme il se doit, mais je les remercie profondément pour leur accueil, leur patience et leur gentillesse.

Pour la réalisation de ce mémoire universitaire, je tiens à remercier Elsa Faugère pour avoir accepter de me suivre dans cette aventure et d'avoir été disponible pour répondre à mes questions et doutes. Je remercie également monsieur Jacky Bouju sans qui ce master et cette étude ne serait pas.

Enfin, je souhaite remercier ceux qui ont partagé mon quotidien sur Nouméa et les découvertes de cette incroyable île qu'est la Nouvelle-Calédonie ! Je voudrais adresser également mes remerciements à ma famille, à Guillaume et aux copains marseillais et toulousains qui m'ont soutenue pendant le stage et à mon retour en métropole dans l'exercice de rédaction.

Juin 2015 4

DUPONT A, ETHT7, La conservation du dugong en Nouvelle-Calédonie : la mobilisation et la confrontation de savoirs et

pratiques pour la protection d'une espèce « emblématique » menacée

Note au lecteur

Ce mémoire a été réalisé suite à un stage en anthropologie de six mois en Nouvelle-Calédonie, encadré par l'Agence des Aires Marines Protégées (AAMP) et l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Ces deux organismes m'ont largement accompagnée dans la réalisation de cette évaluation de la place du dugong dans la société néo-calédonienne. Au total, j'ai passé deux mois à Nouméa dans les bureaux des structures encadrantes et un peu moins de quatre mois sur deux terrains d'enquête : la commune de Pouébo et la Zone Côtière Ouest. Mais, étant donné que j'ai mené des entretiens sur Nouméa, j'ai réussi à les intégrer au rapport final remis aux commanditaires de l'étude. Théoriquement, je m'appuie donc sur trois zones de terrain plutôt que deux.

Lors de l'enquête, j'ai essentiellement travaillé dans les communes de Moindou, de Bourail et de Poya, sur la côte Ouest de la Grande-Terre. Pour plus de commodité dans la rédaction, j'appelle ces zones d'enquête « Zone Côtière Ouest », et ce même si cela est inexact. En outre, un comité de gestion de la zone inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 2008 porte le même nom. Pour ne pas mélanger les deux termes, j'emploie le sigle de « ZCO » pour désigner l'association de gestion.

Enfin, il me semblait nécessaire de revenir sur certaines définitions de termes qui, dans le langage calédonien comme dans le jargon anthropologique, peuvent créer des malentendus lorsqu'ils ne sont pas utilisés de manière très précises. Nous avons rassemblé ces concepts et termes dans un Lexique à la fin du document qui propose leur définition adapté au développement de la problématique de ce mémoire.

Juin 2015 5

DUPONT A, ETHT7, La conservation du dugong en Nouvelle-Calédonie : la mobilisation et la confrontation de savoirs et pratiques pour la protection d'une espèce « emblématique » menacée

sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.