WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact des réformes dans le secteur financier sur les relations entre banques et institutions financières décentralisées

( Télécharger le fichier original )
par Ousmane Thiané DIOP
Université Cheikh Anta Diop de Dakar - maà®trise en sciences économique 2002
  

sommaire suivant

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

MEMOIRE DE MAITRISE EN SCIENCES ECONOMIQUES

OPTION : ANALYSE ET POLITIQUES ECONOMIQUES

SUJET : IMPACT DES REFORMES DANS LE SECTEUR FINANCIER SUR LES RELATIONS ENTRE BANQUES ET INSTITUTIONS FINANCIERES DECENTRALISEES

CONCURRENCE OU COMPLEMENTARITE ?

DIRECTEUR DE RECHERCHE PRESENTE PAR

PROFESSEUR ADAMA DIAW OUSMANE THIANE DIOP

AGREGE EN ECONOMIE

AOUT 2002

REMERCIEMENTS

Si je devais nommer ceux envers qui je me sens en dette, l'énumération serait longue. Cependant, je ne peux m'empêcher de le faire pour ceux qui ont contribué à la réalisation de ce modeste travail. Il s'agit de:

-Monsieur Adama Diaw, Professeur Titulaire, Agrégé d'Economie, Directeur de l'UFR de l'UGB

-Madame Ndiaye, née Suzanne Badji, Assistante à la FASEG-UCAD

-Monsieur Mamadou Ndiaye 2, Département de Crédit, BCEAO Dakar

-Monsieur Keita Ibrahima, Chercheur- Economiste

Par ailleurs, j'ai bénéficié du soutien de Frères- Eclaireurs avec qui j'ai logé cette année à la Deuxième Gauche. Sans oublier mon Frère Togolais, Hervé Dalmeida.

J'estime avoir contracté une dette morale envers eux tous.

Ce sujet m'a été proposé par Monsieur Diaw Adama, Professeur Titulaire, Agrégé d'Economie, Directeur de l'UFR de l'UGB

Compréhension du sujet

Ce sujet est en rapport avec le secteur financier de l'économie Sénégalaise.

Analyse des termes- clefs

Impact (d'une chose): effets produits par cette chose, les conséquences entraînées par le déclenchement de cette chose. Il peut être appréhendé par des indicateurs souvent chiffrés ou observables à travers les modifications qu'il apporte

Reforme: Changement intervenu dans la manière de procéder dans un système et qui vise, théoriquement, à la rendre plus efficace compte tenu des modifications observées dans son environnement. C'est la matérialisation d'une volonté d'adaptation du système par ceux qui le coiffent.

Système financier: mode dominant de division du travail financier recouvrant l'ensemble des formes organisationnelles et fonctionnelles caractéristiques des structures financières.

Relations: Rapports entretenus par deux ou plusieurs unités relativement autonomes. Ils sont soit conflictuels (concurrence,...) soit de solidarité (complémentarité,...) .L'absence de relation se nomme indifférence. Parfois, la nature d'une relation peut être hybride.

IF bancaires et non bancaires Les IF sont des agents qui ont pour fonction principale d'effectuer les opérations dont le support est constitué d'actifs financiers (contrairement aux réels) faisant apparaître créance et dette.

Les bancaires sont constituées par les BSR et les non bancaires, par la caisse d'épargne, les mutuelles,...

La différence entre les deux, du point de vue économique, relève du fait que les premières sont en mesure d'octroyer pour un montant supérieur à celui collecté, c'est à dire qu'elles ont la possibilité de créer de la monnaie, contrairement aux dernières qui ne peuvent en octroyer qu'à concurrence des sommes mobilisées.

Concurrence: C'est l'état du marché d'un bien dans lequel plusieurs offreurs et demandeurs, au demeurant nul n'est assez représentatif pour faire régner sa loi, cherchent à tirer le maximum de gain possible.

Complémentarité Nature d'une relation de type partenarial dans laquelle chaque partie se donne pour vocation de suppléer aux insuffisances et manquements de l'autre en vue de la réalisation d'un projet

Ce sujet nous met en relation avec le paysage financier Sénégalais et principalement, nous sommes appelés à nous enquérir des relations entre IFD et BSR après les réformes intervenues dans le secteur à partir de 1988

Problématique.

Si on a dû réformer, c'est parce que des difficultés, s'opposant à l'accomplissement de la mission dévolue au système à savoir le financement de l'économie pour la prospérité des citoyens, ont été rencontrées.

Quels ont été ces obstacles (nature et causes)?

Dans quels contextes (politique et économique) s'inscrivent ils?

Comment fonctionnait le système bancaire?, Quelle est son historique?

Quelle est la responsabilité de l'Etat ?

Les réformes ont été menées:

Quel est leur contenu?

Qui en sont les auteurs? Comment a t'on procédé?

Quels ont été les objectifs visés? D'ou provenaient les financements?

Quelles ont été les structures d'accompagnement?

Quels sont les résultats obtenus? Avantages et Inconvénients?

Quels sont les correctifs qu'il fallait apporter en vue de corriger les effets négatifs de ces réformes?

Une fois les IFD mises sur pied,

Comment ont elles évoluées?

Quels ont été les faits marquants de la micro finance ?

Quelles sont les relations entretenues par les IFD avec le système classique?

S'agit d'une concurrence ou d'une complémentarité?

Que pourrait on proposer en vue d'améliorer ces relations pour qu'elles puissent être bénéfiques à la société dans son ensemble et à ses différentes classes?A travers des lignes que nous voudrions rigoureuses ,nous essaierons d'apporter des réponses informées à toutes ces questions précédemment formulées.

sommaire suivant