WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation de l'appropriation de l'assainissement écologique dans la commune de Sèmè-Podji: cas des ouvrages ecosan

( Télécharger le fichier original )
par Amedée etThierno CHABI et BOHOUN
Université d'Abomey-Calavi, Bénin - licence professionnelle 2009
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

DEDICACE

Ce travail est dédié :

v A mon oncle, L'HONORABLE DENIS OBA CHABI qui m'a soutenu sans condition durant toute ma formation. Que ce travail soit pour lui le début de ma sincère gratitude.

v A mon père Emmanuel CHABI, pour tous les soutiens affectifs et moraux durant toute ma formation.

v A ma mère, Rosaline KOTCHONI pour tous les sacrifices consentis à mon égard depuis ma naissance. Que Dieu la bénisse et la comble de ses grâces.

CHABI Amedée

Je dédie ce travail à :

Ø Mon père Patrice Coovi BOHOUN pour le goût du travail bien fait qu'il a insufflé à tous ses enfants et en reconnaissance de tous les efforts consentis pour mon éducation.

Ø Ma mère Delphine HOUENON épouse BOHOUN pour la chaleur maternelle qu'elle m'a procurée pour mon équilibre psychologique .Que Dieu la garde.

Ø Mes frères et soeurs pour leurs soutiens indéfectibles à mon égard dans mes études.

BOHOUN D. Thierno

REMERCIEMENTS

Ce travail n'a pu se faire sans l'assistance et le soutien de certaines personnes à qui nous adressons ici notre profonde gratitude.

Il s'agit de :

v Notre maître de mémoire, Docteur Taofic BACHAROU, Enseignant chercheur à l'EPAC/UAC qui, malgré ses multiples occupations, a accepté de diriger ce travail ;

v Le Directeur du CREPA-Bénin Monsieur Malomon Jean YADOULETON, Directeur Résident du CREPA-Bénin pour son hospitalité, son soutien moral, matériel et pour l'intérêt particulier dont il a toujours fait preuve par rapport à nos activités de terrains afin que nous obtenions de bons résultats ;

v Nos Co-Superviseurs, Messieurs Hector KPANGON et Edmond ATTAKIN respectivement coordonateur de recherche et chef service technique au CREPA-BENIN qui, malgré leurs lourdes responsabilités, n'ont ménagé aucun effort pour l'aboutissement de ce travail ;

v Madame ADISSODA yadjidé, Mademoiselle GNACADJA Nathalie et Monsieur Oscar MEDO pour les conseils surtout sur le plan de rédaction

v Tout le personnel du CREPA-BENIN et du PNE-BENIN qui de par sa disponibilité permanente et son dynamisme nous a créé un cadre agréable et gai pour la réalisation de notre rapport ;

v Messieurs Toussaint O. LOUGBEGNON et Laurent G. HOUESSOU spécialistes en environnement, enseignants à la FSA, qui de par leur disponibilité permanente nous ont aidé à exploiter les données ;

v Tous nos enseignants de l'EPAC pour leur contribution à notre formation en particulier le Docteur CHOUGOUROU Daniel qui nous à aider à trouver un cadre idéal pour le déroulement de notre stage ;

v Nos différentes familles :

v Feue Juliette Agani CHABI et ses enfants pour leurs soutiens et encouragements au quotidien ;

v Juliette CHABI dite maman Roman et Léon CHABI pour leurs multiples soutiens ;

v Céline Agani CHABI et ses enfants pour leurs soutiens et encouragements au quotidien.

v Pascal Agani, Rogatien CHABI pour leurs multiples conseils et encouragements ;

v Toutes mes soeurs : Caroline, Blandine, Florentine et Isabelle afin que ce travail puisse leur servir d'exemple pour mieux faire ;

v Monsieur Marcelin AKA, Lucien OKE, Michel ADEYEMI, Séraphin OLOUKOI, pour leurs soutiens et encouragements et tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à notre formation ;

v Messieurs HOUNKPATIN André, DEGUENON André et MARCOS Rafiou Fidel pour leurs soutiens moraux et financiers durant mon cursus universitaire ;

v Mes tantes et mes oncles pour leurs soutiens moraux et spirituels ;

v Mademoiselle DAKPOGAN Lorraine pour son affection durant ma formation ;

v Tous les camarades et amis de la 2ème promotion avec qui nous avons passé de très bons moments ;

Nos profonds remerciements vont enfin aux Honorables Membres du Jury pour l'honneur qu'ils nous font en acceptant de juger ce travail malgré leurs multiples occupations en vue de rehausser sa qualité.

TABLE DES MATIERES

DEDICACE i

REMERCIEMENTS ii

TABLE DES MATIERES iv

LISTE DES PHOTOS vii

LISTE DES PHOTOS, FIGURES ET TABLEAUX vii

LISTE DES FIGURES viii

LISTE DES TABLEAUX ix

LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS x

RESUME xi

ABSTRACT xii

INTRODUCTION 1

CHAPITRE I: PROBLEMATIQUE, OBJECTIFS, HYPOTHESES ET RESULTATS ATTENDUS DE L'ETUDE 3

1.1. PROBLEMATIQUE 4

1.2. OBJECTIFS DE L'ETUDE 5

1.2.1- Objectif général 5

1.2.2- Objectifs spécifiques 5

1.3. HYPOTHESES 6

1.4. RESULTATS ATTENDUS 6

CHAPITRE II: CADRE DE L'ETUDE 7

2.1 . PRESENTATION DU LIEU DE STAGE : CREPA-BENIN 8

2.2. STRATEGIE DE PROMOTION DE L'ASSAINISSEMENT ECOLOGIQUE AU BENIN. 11

2.3. CADRE PHYSIQUE DE L'ETUDE 12

2.3.1. Situation géographique 12

2.3.2. Relief et Sol 14

2.3.3. Végétation et Climat 14

2.3.4. Hydrographie 15

2.4. CARACTERISTIQUES HUMAINES 15

2.4.1. Peuplement et Démographie de la commune 15

2.5. SITUATION SOCIO- ECONOMIQUE 16

2.5.1. Agriculture et élevage 16

2.5.2. Commerce 16

Chapitre III: GENERALITES SUR L'ASSAINISSEMENT ECOLOGIQUE ET LE SIG 17

3.1. GENERALITES SUR L'ASSAINISSEMENT ECOLOGIQUE 18

3.1.1. Clarification conceptuelle 18

3.1.2. Principes de l'assainissement écologique 19

3.1.3. Description des latrines ECOSAN 20

3.1.4. Fonctionnement et utilisation 22

3.1.5. Avantages liés aux latrines ECOSAN 25

3.1.6. Contraintes des latrines ECOSAN 26

3.2. SYSTEME D'INFORMATION GEOGRAPHIQUE(SIG) 27

3.2.1. Définition et Contexte du SIG 27

3.2.2. Avantages liés à la mise en place de SIG pour les ouvrages d'assainissement écologique 27

CHAPITRE IV: MATERIEL ET DEMARCHE METHODOLOGIQUE 28

4.1. JUSTIFICATION DE LA ZONE D'ETUDE 29

4.2. MATERIEL D'ETUDE 29

4.3. METHODE D'ETUDE 29

4.3.1. Méthodes de collecte des données 30

4.3.2. Méthodes d'analyse des données 31

CHAPITRE V : RESULTATS ET DISCUSSIONS 33

5.1. OUVRAGES ECOSAN REPERTORIES 34

5.1.1. Urinoir 34

5.1.2. Latrines familiales 35

5.1.3. Latrines institutionnelles 36

5.2. PERCEPTIONS DES UTILISATEURS DES OUVRAGES ECOSAN DANS LA COMMUNE 37

5.3. ANALYSE DE LA DISTRIBUTION SPATIO-TEMPORELLE DES OUVRAGES ECOSAN DANS LA COMMUNE 38

5.4. ANALYSE DE LA REPARTITION PAR CATEGORIE (PRIVEE/ INSTITUTIONNELLE) DES LATRINES ECOSAN 45

5.5. UTILUSATION ET ENTRETIEN DES OUVRAGES ECOSAN 46

5.6. ANALYSE DU DEGRE D'APPROPRIATION 48

5.7. DISCUSSIONS 52

5.7.1. Niveau d'appropriation d'ECOSAN 52

5.7.2. Discussions des résultats 54

CONCLUSION ET SUGGESTIONS 56

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES 59

LISTE DES PHOTOS, FIGURES ET TABLEAUX

LISTE DES PHOTOS

Photo 1 : Divers formes d'une cuvette de latrine ECOSAN pour une position accroupie et assise 21

Photo 2 : Emplacement du bidon d'urine des latrines ECOSAN 23

Photo 3 : Stockage d'urine dans le site de maraichage de VIMAS 23

Photo 4 : Séance de vidange de latrine ECOSAN à plaque chauffante 24

Photo 5 : Tas de fèces Hygiéniques 25

Photo 6 : Urinoir de type ECOSAN 35

Photo 7 : Latrine ECOSAN à fosse unique de type Tec pan 35

Photo 8 : Vue de face et arrière d'une latrine ECOSAN à double fosse à plaques chauffantes 36

Photo 9 : Vue de face et arrière d'une latrine ECOSAN à plaque chauffante à usage collectif 36

LISTE DES FIGURES

Figure 1: Présentation de l'organigramme du CREPA-BENIN 10

Figure 2: Situation géographique de la commune de Sèmè-Podji dans le Département de l'Ouémé 13

Figure 3: Cycle de l'Assainissement Ecologique (SEI 2005) 20

Figure 4: Diagramme montrant la perception des bénéficiaires par rapport à 37

Figure 5: Carte de distribution des ouvrages ECOSAN de type familial en 2005 39

Figure 6: Carte de distribution des ouvrages ECOSAN de type familia en 2006 ....40

Figure 7: Carte de distribution des ouvrages ECOSAN de type familial 2005 à 2007 41

Figure 8: Carte de distribution des ouvrages ECOSAN de type familial 2005 à 2008 42

Figure 9: Carte de distribution des ouvrages ECOSAN de type institutionnels.. 43 

Figure 10 : Evolution du nombre de latrines EcoSan de type familial et institutionnel en fonction des années...................................................44

Figure 11 : Répartition de nombre de type de latrine ECOSAN en fonction des arrondissements 45

Figure 12 : Niveau d'utilisation des ouvrages ECOSAN 46

Figure 13: Entretien des ouvrages ECOSAN 47

Figure 14: Utilisation de la cendre au niveau des ouvrages ECOSAN 48

Figure 15 : Existence de bidon d'urine au niveau des ouvrages 49

Figure 16 : Avis des bénéficiaires par rapport au dégagement d'odeur au niveau des latrines ECOSAN....................................................................50

Figure 17 : Avis des bénéficiaires par rapport au dégagement d'odeur au niveau des latrines non ECOSAN 51

Figure 18 : Avis des bénéficiaires par rapport à la gestion des excréta...........51

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1 : Distribution des urinoirs construits 34

Tableau 2 : Répartition spatiale de la population de la commune de Sèmè-Podji par sexe et par tranche d'âge vi

LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS

CREPA  : Centre Régional d'Eau Potable et Assainissement à faible coût

DPLR  : Direction de la Promotion de la Législation Rurale.

DHAB  : Direction de l'Hygiène et Assainissement de Base

DIEPA  : Décennie Internationale de l'Eau potable et de l'assainissement

DDS  : Direction Départementale de la Santé.

ECOSAN : Ecological Sanitation

FPM  : Forage à Pompe Manuel.

GPS  : Global Positioning System 

GIRE  : Gestion Intégrée des Ressources en Eau

IGN : Institut Géographique National

INRAB : Institut National de Recherche Agricole du Bénin.

INSAE  : Institut National de la Statistique et de l'Analyse Economique.

LEPC : Latrine ECOSAN à Plaque Chauffante

LEDF : Latrine ECOSAN à Double Fosse

MAEP : Ministère de l'Agriculture de l'Elevage et de la Pêche.

OMD  : Objectifs du Millénaire pour le Développement

ONG : Organisation Non Gouvernementale

PADEAR  : Programme d'Assistance au Développement du secteur Eau

Potable et Assainissement en milieu Rural

PEA  : Poste d'Eau Autonome.

PH : Potentiel d'Hydrogène

RGPH  : Recensement Général de la Population et de l'Habitat.

SIG  : Système d'Information Géographique

VIMAS : Village Maraîcher de Sèmè-Podji

RESUME

Depuis 2006, le CREPA fait la promotion de l'assainissement écologique (ECOSAN) dans la commune de Sèmè-Podji. Ce nouveau concept ECOSAN considère les excréta humains comme une source de nutriments en agriculture. Son introduction, a suscité un engouement grandissant dans le temps, au sein des populations. Certes, peu d'elles en étaient bénéficiaires. La présente recherche a pour objectif de voir comment cette nouvelle approche a évolué dans le temps au sein des populations c'est-à-dire connaitre le niveau d'appropriation de l'assainissement écologique de la commune de Sèmè-Podji.Pour atteindre cet objectif , des enquêtes de terrain suivies d'observations et d'analyses de données ont permis d'apprécier les réalités du terrain. Ceci a permis de comprendre que les latrines ECOSAN sont facilement réalisables et coûtent moins cher que les latrines classiques ou celles améliorées à fosse ventilée (VIP). Elles peuvent être réalisées en matériaux définitifs (modernes) ou locaux. La vidange de la fosse se fait manuellement et les produits sont utilisés comme fertilisants dans l'agriculture. La durée de stockage et la température élevée à l'intérieur de la fosse hygiénisent les fèces.

Face aux résultats obtenus, nous souhaitons que cette approche soit plus vulgarisée dans tous les arrondissements de la commune.

Mots clés : Assainissement écologique- Excréta-nutriments.

ABSTRACT

It is six (06) years now since Sèmè-Podji has been benefiting from ecologic stabilization (ECOSAN).This green stabilization is assured by CREPA institution. In fact, the new concept of ECOSAN aims at using human excrements as fertilizer in the agricultural process. But long time ago, this has not been properly welcomed, though few persons benefited from it. So, the purpose of the actual research has to do with the evolution in time of that new approach among people, that is, the present level of the then stabilization in Sèmè-Podji. In line with this, investigations for data analysis were made to appreciate the present evolution of works, in order to reach our goal. This made us see that ECOSAN latrines are, not only easily realizable, but also cheaper than classic latrines or VIP ones, for definitive or local materials can be used for their realization. As far as draining is concerned, it can be made manually, and the wastes may be used as fertilizer in agriculture. The stock duration and the high temperature inside the pit create hygiene for buttocks.

So, regarding the present results, we wish that this approach should be popularized in all the town's arrondissements.

Key word: Ecologic stabilization-excreta- Nutrient

INTRODUCTION

L'eau et l'assainissement, à l'instar de l'éducation et de la santé, constituent des éléments fondamentaux pour la lutte contre la pauvreté dans le monde. Aujourd'hui, près de 2,6 milliards d'êtres humains n'ont pas accès à l'assainissement de base (UNICEF, 2006). L'assainissement et la gestion des excréta humains sont des domaines qui n'ont pas reçu la même attention comme par exemple l'approvisionnement en eau. Au Bénin, à peine 4% des ménages se lavent les mains à l'eau et au savon, 17% des ménages évacuent correctement leurs déchets, 62% ne disposent pas d'ouvrages adéquats d'évacuation des excréta, 37% n'ont pas accès à l'eau potable dans nos campagnes (EDS III, 2006). Le péril fécal demeure un problème de santé publique (CREPA, 2003). Les problèmes d'accès à l'eau et à l'assainissement sont récurrents. Dans les villes tout comme dans les campagnes l'accès des populations à l'assainissement est très insuffisant, ce qui engendre une morbidité importante (diarrhées, etc..) et une dégradation de l'environnement. Les populations vivent et élèvent leurs enfants dans un environnement hautement pollué. La plus grande partie de cette pollution, qui conduit à des taux élevés de maladies, de malnutrition et de décès, est due à l'absence de toilettes et de services d'assainissement adaptés.

Dans le souci de faire face aux nombreux défis du millénaire, la communauté internationale s'est réunie en septembre 2000 à l'occasion du Sommet du millénaire des Nations Unies et s'est fixée huit (08) objectifs dits « Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ».Parmi ceux-ci, celui relatif à l'eau et à l'assainissement consiste à réduire d'ici 2015, la proportion de la population, privée d'un accès régulier à l'eau potable et à l'assainissement.

Face à cette réalité, la Représentation Nationale du CREPA-BENIN dans sa stratégie a inscrit dans ses programmes, la promotion de l'assainissement écologique (ECOSAN). Cependant après de nombreuses années d'essai et à mi parcours de la phase de dissémination, il est important d'apprécier l'appropriation fait de l'approche ECOSAN dans la commune de Sèmè-Podji.

C'est dans ce cadre que s'inscrit notre étude dont le sujet est intitulé : « Evaluation de l'Appropriation de l'Assainissement Ecologique dans la commune de Sèmè-Podji : cas des ouvrages ECOSAN ».

Ce travail est structuré en cinq (05) grands chapitres dont le premier chapitre est consacré à la problématique, objectifs, hypothèses et résultats attendus de l'étude ; les chapitres 2 et 3 aborderont respectivement  le cadre d'étude puis les généralités sur l'assainissement écologique et le Système d'Information Géographique (SIG). Quant aux chapitres 4 et 5, ils rendront compte de la démarche méthodologique adoptée, des résultats, discussion ainsi que des conclusions et suggestions.

CHAPITRE I: PROBLEMATIQUE, OBJECTIFS, HYPOTHESES ET RESULTATS ATTENDUS DE L'ETUDE

sommaire suivant