WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique des inondations dans la commune d'Abobo/Abidjan - rci

( Télécharger le fichier original )
par Souleymane DIABAGATE
université d'Abidjan Cocody - article de recherche 2009
  

Disponible en mode multipage

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

LA PROBLÉMATIQUE DES INONDATIONS DANS LA COMMUNE D'ABOBO

Par Souleymane DIABAGATÉ1(*)

INTRODUCTION - PROBLEMATIQUE

Le coût exorbitant des terrains, la crise du logement et la très forte paupérisation d'une frange importante de la population a entraîné un développement anarchique de construction et des quartiers précaires.

Les talwegs et les contours des cuvettes des bassins d'orage sont de plus en plus bâtis. En plus, les ouvrages d'assainissement et de drainage des effluents urbains sont mal utilisés. Cette situation expose les populations aux risques naturels tels que les inondations, les glissements de terrain en saison pluvieuse.

La commune d'Abobo reflète cette situation.

En effet, en saison de pluie, les inondations sont récurrentes dans la commune, occasionnant hélas des pertes en vies humaines. Les pluies diluviennes du 15, 17, 28 et 29 juin 2009, illustrent cette triste réalité.

Les conséquences de cette situation sont le plus souvent, la rupture partielle ou totale du trafic durant plusieurs heures voire plusieurs jours, les accidents de la route, la destruction d'infrastructures et d'équipements urbains, la dégradation de l'environnement urbain, la détérioration des biens publics ou privés, etc. Les conséquences sont énormes à Abobo car la commune compte de nombreux talwegs et de bassins d'orage ou de zone de dépression naturelle non aménagée.

I-CONTEXTE ET JUSTIFICATION

L'action humaine et les risques naturelles génèrent des problèmes environnementaux de plus en plus graves ayant des conséquences néfastes sur la qualité de vie, l'environnement ; ...

Dans la commune d'ABOBO, il s'agit surtout de la mauvaise gestion des déchets solides, des effluents urbains, de l'absence ou du manque d'entretien des ouvrages d'assainissements et de drainage, des inondations, ...

En effet, la gestion des problèmes environnementaux et particulièrement la gestion des risques d'inondations se posent en termes d'insuffisance ou manque de moyens de sensibilisation, d'absence d'outils adaptés à la gestion des risques (SIG, SSIE, ...).

Alors, les autorités municipales doivent identifiées les zones à risques et mener des études techniques qui serviront d'axes de réflexions. Ces études aboutiront sur une cartographie complète des zones à risques.

A cet effet, la mairie doit organiser des campagnes de sensibilisation avec des objectifs bien précis.

II- OBJECTIFS

Cette campagne visera un objectif général et des objectifs spécifiques.

II.1 Objectif général

L'objectif général de ces journées de sensibilisation visera à informer les acteurs locaux sur les risques d'inondation, de glissement de terrain et d'éboulement dans les quartiers.

II.2 Objectifs spécifiques

De façon spécifiques, il s'agit de :

· Faire connaître les causes des inondations en vue de les prévenir ;

· Identifier les outils et les techniques de prévention de ces risques ;

· Identifier les acteurs et leurs responsabilité ;

· Informer la population sur la conduite à tenir en cas de risques.

III- RESULTATS ATTENDUS

Au terme de ces journées de sensibilisation et d'information, les résultats suivants seront atteints :

· Les causes des inondations seront connus ;

· Les outils et techniques de prévention seront connus ;

· Les populations seront informer sur les mesures à prendre en cas de risques majeurs ;

· La responsabilité des acteurs sera connue.

IV- RECOMMANDATIONS

Après ces journées de sensibilisation, il s'agira de :

· Faire respecter par les populations les arrêtés et autres mesures de sécurité éditées par la mairie en ce qui concerne les sites inconstructibles ;

· Appliquer les sanctions en cas de non respect des mesures d'occupation du territoire communal ;

· Mettre en place une brigade de contrôle et de suivi ;

· Créer une structure de premiers secours (pompiers civils) ;

· Orienter l'urbanisation de la commune vers les zones moins risquées ;

· Fixer des normes de construction adaptées ;

· Définir le zonage des zones à risques ;

· Etablir la cartographie des zones à risques dans la commune et leurs surveillances à travers les SIG, SSIE,... ;

· Créer une brigade de contrôle de l'habitat ;

· Créer un observatoire de suivi des dégradations environnementales et de leur réparation.

CONCLUSION

Les conditions topographiques, pluviométriques et pédologiques prédisposent la commune d'Abobo à l'aléa inondation.

Cependant, l'habitat spontané et anarchique, l'obstruction des caniveaux et des avaloirs contribuent à fragiliser davantage le territoire communal d'Abobo tout en exposant les populations aux inondations en saison de pluie.

L'amélioration du cadre de vie et la protection de l'environnement urbain dans la commune d'Abobo passe par le changement de comportement. Toutes les actions destinées à l'amélioration du système d'assainissement et de drainage ne seront efficace dans le contexte actuel que si elles s'accompagnent d'une réglementation stricte destinée à instaurée une prise de conscience. Cette prise de conscience doit être individuelle et collective de la part des populations quant aux nuisances qu'engendrent et continueront d'engendrer, l'obstruction volontaire des conduites d'eaux pluviales, les avaloirs, des constructions anarchiques, l'annexion des ouvrages d'assainissement et de drainage dans les modifications de maison, les vols de tampons et de regards à travers la commune, l'urbanisation anarchiques et l'utilisation des ouvrages d'assainissement comme dépotoirs.

Comme perspectives dans la commune d'Abobo, le curage systématique des ouvrages d'assainissement et l'actualisation du schéma directeur d'assainissement s'avèrent plus que jamais nécessaire.

* Souleymane DIABAGATÉ, Gestionnaire de l'Environnement urbain,

+225 05117236 /02046212/ ds_adsl2005@yahoo.fr











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.