WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des déterminants de l'octroi du crédit bancaire aux entreprises: le cas de Afriland First Bank

( Télécharger le fichier original )
par Césaire AIME TCHUMKAM
Université de yaoundé II soa - Diplôme d'études supérieures spécialisés en gestion bancaire et établissements financiers 2003
  

précédent sommaire suivant

I- LE MARCHE DE CREDITS ET DE DEPOTS

I-1. Le marché des crédits

L'analyse du marché bancaire en général au 30 juin 2007 montre un recul dans l'octroi des crédits par rapport à décembre 2006 (baisse de 2,55%). Par rapport à la même période de l'année 2006, il s'agit plutôt d'une hausse de l'ordre de 2,55%. Par rapport au début de 2008, le montant de crédits alloué par la First Bank a connu une baisse de 5,94%, passant de F CFA 127 921 millions à F CFA 120 327. La conséquence directe est que la part de marché de la banque s'établit alors à 12,53% au lieu de 12,98% en janvier 2008. A cette date, Afriland First Bank conserve la troisième place derrière la BICEC (21, 05% de part de marché en 2008), la CA/SCB (14,11% de part de marché en 2008).

I-2. Le marché des dépôts

Au 30 juin 2007, le total général des dépôts s'élève à F CFA 1 625 299 millions. En hausse de 5,34% par rapport à décembre 2006. Par rapport à la même période l'année 2006, la hausse est de 13,07%. Le montant des ressources collectées par la First Bank a connu une hausse de 17,07% par rapport au 30 juin 2006 et de 5,54% par rapport à décembre 2006. La conséquence directe de ce bon comportement est que la part de marché de la banque s'établit alors à 14,55% contre 14,52% en début 2008. La SGBC garde le leadership au Cameroun en matière de dépôts (F CFA 321 403 millions). La First Bank occupe la troisième place à la suite de la BICEC (F CFA 311 754 millions), et du CA/SCB (F CFA 279 523).

Nota Bene : La First Bank consolide sa position dans le peloton de tête du marché bancaire au Cameroun.

Au 31 décembre 2007, Afriland First Bank affiche un total de bilan de 324 milliards de F CFA contre près de 234 milliards de F CFA au 31 décembre 2005, soir une marge de progression de 38%. Les dépôts de la clientèle connaissent la même courbe ascendante, passant 185 milliards de francs CFA à 261 milliards de F CFA. Le résultat avant impôt est supérieur à 5 milliards de F CFA contre 3,9 milliards en F CFA sur l'exercice précédent, soit un accroissement de + 28%. Afriland First Bank confirme ainsi son fort potentiel de croissance et consolide sa position dans le peloton de tête du marché bancaire camerounais. Les principaux indicateurs bancaires s'inscrivent tous en hausse sur l'exercice, confirmant ainsi le dynamisme affiché en 2005 et 2006 (Cf. Tableau 4).

Pour soutenir cette croissance et appuyer la dynamique ainsi engagée, les actionnaires ont procédé à une nouvelle augmentation de capital qui passe de 7,5 milliards de francs CFA à 9 milliards de francs CFA. Le renforcement des fonds propres qui en résulte permettra à la banque de progresser dans tous ses métiers, qu'il s'agisse des services financiers aux entreprises et aux particuliers (Cf. Tableau 5).

Tableau 4 : Évolution de quelques agrégats bancaires en milliers de F CFA.

Tableau 5 : Un résultat en nette progression

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.