WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des déterminants de l'octroi du crédit bancaire aux entreprises: le cas de Afriland First Bank

( Télécharger le fichier original )
par Césaire AIME TCHUMKAM
Université de yaoundé II soa - Diplôme d'études supérieures spécialisés en gestion bancaire et établissements financiers 2003
  

précédent sommaire suivant

II-1. L'Analyse des correspondances multiples (ACM)

 L'ACM permet d'étudier les liaisons (ou correspondances entre plusieurs variables qualitatives sur une même population. Lorsque les variables étudiées ne sont pas qualitatives, il est toujours possible d'utiliser l'ACM en transformant les variables quantitatives en variables qualitatives (en regroupant les valeurs des variables initiales en classes). C'est donc une technique statistique utilisée pour mettre en évidence les associations entre les différentes modalités des variables qualitatives décrivant la population. Ces correspondances permettent de faire ressortir des facteurs indépendants dont l'interprétation permet d'expliquer certains phénomènes. En utilisant exclusivement des représentations graphiques, il sera possible d'étudier et de mettre en évidence les associations entre les modalités des variables étudiées.

Il est important de noter ici que l'interprétation se fait suivant les axes factoriels (combinaisons linéaires des variables initiales) et sous certaines conditions :

- Un des critères de sélection des axes factoriels est de ne retenir que les axes correspondants aux valeurs propres supérieurs à 1/p où p est le nombre de variables de l'étude.

- Les modalités doivent avoir une qualité de représentation assez grande au sens où les distances sont les moins altérées par la projection.

En ce qui concerne l'interprétation proprement dite :

* Proximité entre individus : deux individus sont proches si leur distance est faible, c'est-à-dire s'ils prennent à peu près les mêmes modalités des différentes variables.

* Proximités entre modalités de variables différentes : deux points modalité de variables différentes sont proches si leur distance est faible : ce sont les mêmes individus qui prennent simultanément ces modalités.

* Proximité entre individus et modalité : un individu et un point modalité sont proches si l'individu prend cette modalité. Cette interprétation n'a de sens que si l'individu et la modalité sont bien représentés sur l'axe factoriel.

* Proximité entre modalités différentes de la même variable : théoriquement, les modalités d'une variables sont éloignées l'une de l'autre : elles s'excluent mutuellement.

II-2. Régression Logistique

La régression logistique est une technique statistique qui a pour objectif, à partir d'un fichier d'observations, de produire un modèle permettant de prédire les valeurs prises par une variable catégorielle, le plus souvent binaire, à partir d'une série de variables explicatives continues et/ou binaires. Contrairement à l'analyse discriminante, la régression logistique recourt à l'approche du Maximum de Vraisemblance pour estimer les paramètres du modèle. Le terme d'erreur est supposé suivre une distribution logistique.

SECTION 2 - L'APPREHENSION DES DETERMINANTS DE L'OCTROI DU CREDIT (le test de khi-2, l'analyse des composantes multiples et la régression logistique)

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.