WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion de trésorerie dans des EMF tchadiennes

( Télécharger le fichier original )
par Baltazar Loubandingar Ngargoto
Institut superieur la Francophonie de Ndjamena - Licence en Comptabilité et Finances 2008
  

précédent sommaire

CONCLUSION

L'étude de notre thème : « La gestion de trésorerie dans les institutions de micro finance » nous a permis de mettre en lumière les difficultés qui ressortent quant à l'optimisation, de la gestion de la trésorerie d'une coopérative.

Si le coopérateur dispose de privilège de pouvoir utiliser les fonds confié par la clientèle, cet avantage a pour corollaire l'obligation d'assurer à cette clientèle un service de caisse, les conditions dans lesquelles le coopérateur et le client amorcent leur collaboration en moyen de couverture de compte et différentes méthodes d'alimenter ce compte.

Les coopératives ont besoin des capitaux pour faciliter la gestion de leur trésorerie ou financer leur investissement.

L'activité principale du coopérateur est de recueillir des dépôts pour consentir des crédits, il lui arrive aussi fréquemment d'assurer à sa clientèle d'autres service qui permettent de fidéliser cette clientèle par une certaines personnalisation de ces services en lui accordant des facilités dé caisse, de découvert.

Le coopérateur exerce un métier délicat car il est en relation avec ses propres clients à qui il doit des prestations de qualité et avec des tiers qui peuvent le solliciter compte tenu des particularités de son métier.

De ce point de vue, on peut dire que la gestion de trésorerie dans les institutions de micro finance peut être interprété dans une certaine mesure, lorsqu'on connait le niveau des recettes que la Coopérative gère.

Nous nous sommes attelé tout au long de cette étude, à répondre aux questions suivantes :

- La Coopérative AMANA exerce - t - elle ses activités sur la population défavorisées ? Quelles sont ses interventions sur le plan socio-économique dans notre pays ?

Pour des raisons d'ordre, nous avons structuré notre travail en trois chapitres :

- Le premier chapitre traite des généralités conceptuelles. L'accent est mis sur les institutions de micro finances et la gestion de la trésorerie ;

- Le deuxième nous a livré à la présentation générale de la Coopérative AMANA après l'esquisse de l'histoire de la Coopérative AMANA, nous nous sommes rendus compte de l'organisation de la Coopérative AMANA par secteur et par branches d'activités ;

- Et dans le troisième chapitre, il a été question d'analyser la gestion de trésorerie de la Coopérative AMANA. Après analyse des activités décrite dans ses différents rapports, il a été constaté que ces activités portent à la fois dans le domaine social et économique.

Sur le plan social nous pouvons épingler notamment sa contribution dans le financement de la population la plus défavorisée, et dans l'offre d'emplois à plusieurs tchadiens. Sur le plan économique, la Coopérative AMANA contribue au budget de l'Etat par le paiement des impôts et taxes, ainsi que par l'octroi des crédits à l'économie.

Pour terminer, nous remarquons que la Coopérative AMANA fait aujourd'hui face à une concurrence au Tchad, à la suite de l'ouverture des nouvelles institutions de micro crédit. Aussi, la Coopérative AMANA doit-elle songer à développer des stratégies appropriées pour fidéliser sa clientèle déjà acquise.

précédent sommaire











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.