WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Stratégies de conquête du leadership bancaire au Cameroun


par Fulbert Désiré KAMMOE
ICHEC, Brussels Management School - Master Sciences Commerciale (Option FINANCE) 2008
  

sommaire suivant

Haute Ecole
Groupe ICHEC - ISC St-Louis - ISFSC

Enseignement supérieur de type long de ni veau uni versitaire

Comment conquerir le leadership dans le secteur

bancaire camerounais?

Cas de la Commercial bank-Cameroun

Memoire presents par Fulbert Desire KAMMOE

Pour l'obtention du diplome de

Master en SCIENCES COMMERCIALES.

Annee academique 2008 - 2009

Promoteur :

Madame SISSO KO ADJA

Boulevard Brand Whitlock 2 - 1150 Bruxelles

INTRODUCTION GENERALE.

«Toutes les banques ont commis les memes erreurs : ele n'ont pas la culture du risque et elles vivent dans un marche privilegie » : L'Expansion 1 993

Pourquoi et comment les entreprises réussissent-elle ? Cette question est a la base de plusieurs cours de management. Elle est au cceur de ce travail. Parce que chaque jour, l'entreprise est en compétition. Il n'y a plus aucun entrepreneur, aucune firme, aucun manager, aucune organisation, quels que soient son secteur, sa taille, son statut, sa position passée, ses objectifs futurs, qui puisse se considérer a l'abri du jeu concurrentiel, hors des exigences de compétiti vité. « L'inno vation, créati vité et qualité sont les facteurs clés du succès de la compétiti vité et de la croissance » le soulignait M Jacques Goubet, chargé de cours a l'ICHEC. Mais, une majorité d'entreprise africaine en générale et camerounaise en particulier ne semble pourtant pas toujours ni préparée ni vraiment adaptée pour faire face a la compétiti vité, et moins encore a ses nouvelles règle. La Commercial Bank of Cameroun (CBC), banque du Groupe Fotso du nom du richissime homme d'affaire Victor Fotso n'échappe pas a la règle. Elle se classe néanmoins en quatrième position parmi les dix banques commerciales et six établissements de crédits que compte aujourd'hui le cameroun. Les banques camerounaises sont toujours en excèdent de trésorerie; le taux d'épargne national se situe entre 14% et 15% du PIB malgré le mau vais décollage de la bourse de Douala qui venait d'être mise en place.

Dans un contexte o6 la libéralisation a conduit a un élargissement des domaines de la concurrence, les secteurs financiers des économies africaines sont de plus en plus soumis a l'amélioration de leur comportement productif. Ces secteurs a vaient connus des années de crise dont les conséquences a vaient été la fermeture de plusieurs banques. Cette situation s'est matérialisée au Cameroun par les di verses mesures de restructuration bancaire qui n'ont malheureusement pas toujours eu les résultats escomptés. Bien au contraire, on peut s'interroger aujourd'hui avec beaucoup d'inquiétude sur la capacité du système bancaire camerounais a répondre aux nombreuses sollicitations qu'implique le financement du dé veloppement. Certes un certain nombre de causes ont été a vancées pour essayer d'expliquer la crise : impact pervers des crédits aux entreprises publiques indépendamment de leur situation financière sur base d'une garantie de l'Etat, inadéquation entre le système

bancaire Cameroun et celui hérité de la colonisation, mau vaise gestion (Doe 1995), contrôle laxiste des autorités monétaires (Gandou Alexandre 1994), etc.

Les banques les plus importantes du pays par ordre croissant sont: La SGBC, filiale du groupe frangais Société Générale (551 millions de d'euro en 2006), La Bicec (524 millions d'euro en 2006) et la Afriland First Bank (398 millions d'euro en 2006). Ces trois premières banques détiennent plus de 75% des parts de marché national.

La CBC Bank occupe une place de challenger a surveiller de près. Son bénéfice net était de 4,5 millions d'Euro en 2007 et est projeté a 5,3 millions d'Euro en fin 2008. Pour ce qui est du chiffre d'affaire (PNB), celui-ci s'estime aujourd'hui a plus de 24,4 millions d'Euro, une augmentation de 65% par rapport a 2002. Mieux, elle entend dé velopper son acti vité. Son total bilantaire est passé de 273 millions d'Euro en 2006 a 376 millions d'Euro en 2008 ; soit une progression de 38%. Des résultats qui permettent a la CBC d'en visager pour les prochains mois, l'ou verture de 7 nouvelles agences, la poursuite de l'in vestissement par la mise en place de 14 guichets automatiques de banque (GAB), le but est de renforcer son positionnement sur son marché. Ce n'est donc pas par pour rien que la CBC a vait inscrit dans son rapport d'acti vité de fin 2008 son objectif de conquérir le leadership bancaire au cameroun. Surtout quand on sait que la SGB Cameroun, venait d'enregistrer En 2007 une baisse de son résultat net de 19% par rapport a 2006. C'est dans cette perspective que l'on se demande : quelles sont les stratégies a mettre en oeuvre par la CBC afin de conquérir le leadership bancaire au Cameroun ? Autrement-dit. Quelles sont les stratégies du challenger ?

Pour répondre a cette problématique, notre argumentation se dé veloppera en quatre temps, En premier lieu, nous présenterons l'organisation du système bancaire au Cameroun, nous nous attellerons de montrer en second lieu l'analyse du marché financier du Cameroun avec l'a vènement de la bourse des valeurs de douala qui tarde a décoller a cause de di verses raisons. Il résultera en troisième lieu une partie sur la définition de la notion du leadership d'entreprise et la dernière partie sera consacrée a une étude de cas dans laquelle notre réflexion sera axée sur les meilleures choix stratégiques de conquêtes du leadership bancaire au Cameroun de la CBC Bank.

SOMMAIRE INTRODUCTION........................................................................................2 PARTIE A : L'ORGANISATION DU SYSTÈME BANCAIRE DU CAMEROUN........7

A.I. Le système bancaire du Cameroun.....................................................7

sommaire suivant