WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Financement de navires verts : une rentabilite incertaine ?


par Guillem Salles
Université Paris I Panthéon-Sorbonne - Master 2 Transports Internationaux 2011
  

sommaire suivant

25/11/2011

M2TI

FINANCEMENT DE NAVIRES VERTS : UNE RENTABILITE INCERTAINE ?

GUILLEM SALLES

MEMOIRE DE FIN D'ETUDES SOUS LA DIRECTION DE
MME FRANÇOISE ODIER

MAITRE D'APPRENTISSAGE : MME FRANÇOISE ODIER

Université Paris-I Panthéon Sorbonne

REMERCIEMENTS

Je tiens a remercier Françoise Odier, maître d'apprentissage et directeur de mémoire compréhensive, réactive et toujours de bon conseil.

Je remercie également Christine Blanc-Léonard, Responsable du Middle Office Shipping et Aviation de BNP Paribas pour son soutien, sa disponibilité et ses conseils prodigués tout au long de ces deux ans d'apprentissage passés a Paris et Athènes.

Merci à M. Jean-Marc Morant pour ses conseils éclairés et éclairants en matière d'analyse crédit et de financements maritimes.

Je souhaiterais exprimer ma gratitude envers M. Philippe Rondeau, Responsable Qualité, Sécurité, Sûreté et Environnement au sein d'Armateurs de France pour l'entretien qu'il m'a accordé en vue de la réalisation de ce mémoire.

Enfin, je remercie toute l'équipe pédagogique du Master 2 Transports Internationaux de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne pour sa compréhension quant à la remise légèrement différée de ce travail.

Table des matières

Introduction 5

I) Une rentabilité de principe préservée malgré des surcoûts 10

A) Shipping vert shipping cher : des surcoûts intrinsèques et opérationnels... 10

1) Des surcoûts liés aux caractéristiques physiques des navires verts 10

a) Design, performance énergétique et surcoûts 14

b) Carburants alternatifs et surcoûts 17

c) Energies renouvelables et surcoûts 18

2) Des surcoûts liés à l'exploitation de ces navires 20

B) ...Compensés par une diminution des coûts d'exploitation 27

1) Une baisse massive des coûts de soute 27

2) Incitations et effet d'engrenage écologique 34

a) Des incitations mises en place par les autorités publiques 34

b) Un effet d'engrenage qui aurait tendance a gagner le secteur privé 37

II) Une rentabilité menacée par de lourdes incertitudes 42

A) Des incertitudes liées a l'impact des mesures environnementales sur l'économie du navire... .. 42

1) Des arbitrages préjudiciables à la rentabilité du navire 42

a) Des arbitrages aux effets pervers : le risque d'un shipping a deux vitesses 43

b) Des arbitrages qui risquent de grever la compétitivité du transport maritime 45

2) Des inconnues susceptibles de peser lourd sur la viabilité des financements 49

a) Des inconnues concernant les navires et les armateurs 49

b) Des inconnues concernant l'industrie maritime 52

B) Navires verts : la finance jouera-t-elle le jeu ?~ 42

1) Un manque de recul et d'expérience synonyme de frilosité de la part des banquiers 42

a) Un recul et une connaissance insuffisante vis-à-vis de ce type de projet 57

b) Une frilosité potentielle a l'égard de ce type de projet 59

2) Multiplication des sources de financement et image verte : des garanties solides 64

a) La multiplication des sources de financement, garantie de l'accès au crédit 64

b) L'image verte, une figure imposée pour les banques commerciales 65

Conclusion 67

Bibliographie 68

Annexes 71

sommaire suivant