WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

HTA (hypertension artérielle) et grossesse au CHU de Kamenge

( Télécharger le fichier original )
par Pierre-Gérard MINANI
 - spécialiste en G-O 2011
  

précédent sommaire suivant

3.6. Les complications.

Elles sont fréquentes et touchent aussi bien la mère que le foetus. Le terme de la grossesse est facteur pronostic important et plus le terme est précoce, plus le risque maternofoetal est élevé.

3.6.1. Les complications maternelles.

3.6.1.1. La mortalité maternelle.

On a déploré cinq décès maternels soit un taux de mortalité de 4,6%. Durant la période de l'étude il y a eu 7 décès au total soit 1,2 décès pour 1000 accouchements. Les désordres hypertensifs de la grossesse sont donc responsables de 71, 43% des causes de décès maternels.

3.6.1.2 La morbidité.

Les complications sont fréquentes. Elles peuvent être isolées ou associées. Elles sont dominées par l'éclampsie, l'insuffisance rénale aiguë, l'hématome rétro placentaire, l'ascite, le HELLP syndrome et la rétinopathie hypertensive observé respectivement dans 21,1% (23 cas), 9,2% (10 cas), 7,3% (8 cas), 5,5% (6cas), 4,6% (5 cas) et 4,6% (5 cas). D'autres complications sont moins fréquentes, comme l'OAP (2cas) et la CIVD (2cas).

Certaines de ses complications peuvent être sous-estimés car elles ne sont pas systématiquement recherchées (fond d'oeil rarement fait, bilan biologique non fait ou incomplet).

Tableau n°XXVÉ : Les complications maternelles.

Complications

N cas

%

Eclampsie

23

21,1%

IRA

10

9,2%

HRP

8

7,3%

Ascite

6

5,5%

HELLP syndrome

5

4,6%

Rétinopathie

5

4,6%

OAP

2

1,8%

CIVD

2

1,8%

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.