WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'examen cytobactériologique des urines

( Télécharger le fichier original )
par Walid & Yacine BOUGATTOUCHA & BOUDELAA
Ecole de formation paramédicale de Skikda Algérie - Laborantin diplômé d'état 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Chapitre 2

2-1-Recueil des données et interprétation des résultats .35

2-1-1-Recueil des données ...35

2-1-2-Analyse interprétation des résultats ..42

2-2-Discussion et vérification des hypothèses 44

Conclusion..... 45

Annexe

Bibliographie

Introduction

1

L'infection urinaire est une des infections les plus fréquentes. Cela explique que. L'ECBU soit une des analyses microbiologiques les plus demandées. Son apparente simplicité d'exécution ne doit pas faire oublier qu'il convient de respectèrent toute circonstance une méthodologie rigoureuse.

Problématique

L'examen cytobactériologique des urines (E.C.B.U) est un examen simple, susceptible de procurer des éminents renseignements particulièrement utiles pour le diagnostic des maladies de l'arbre urinaire, et notamment des infections urinaires.

Le rôle du laboratoire est de prouver l'infection en identifiant la bactérie responsable, et d'évaluer l'importance de l'inflammation on déterminant la leucocyturie.

Devant la panoplie des différents procèdes techniques utilisés au niveau des laboratoires :

> Qu'elle est le bon protocole a suivre dans un E.C.B.U afin d'obtenir un résultat fiable ?

Hypothèses

3

> La méthode de kass modifiée par véron est admise comme méthode de référence.

> Le diagnostic d'une infection urinaire à partir de bandelettes reste toujours douteux

Partie théorique

Chapitre 1

1-1- Définition des concepts :

1-1-1-Examen cytobactériologique des urines :

L'examen cytobactériologique des urines, est un examen de biologie médicale, étudiant l'urine d'un patient et déterminant notamment la numération des hématies et des leucocytes, la présence ou non de cristaux et de germes. Il est fréquemment utilisé pour détecter une infection urinaire.

1-1-2-Diagnostic:

Acte médical et para médical qui permet d'identifier la nature et la cause dont un patient est atteint.

Un diagnostique différentiel est l'acte par lequel le médecin, observe des phénomènes révélant un trouble de fonctionnement ou une lésion, élimine l'hypothèse de l'existence d'une maladie proche de celle qu'il cherche à identifier.

Le diagnostic étiologique consiste enfin à identifier la cause de l'affection identifiée (Identification d'un germe, mise en évidence d'un dérèglement hormonale).

1-1-3-Inoculum :

Terme issu du latin inoculare greffer Substance introduite par inoculation et correspondant à l'introduction dans l'organisme, après que celui-ci ait subi une lésion ou une brèche de ses éléments de protection (peau, système immunitaire). Le mot inoculation s'utilise essentiellement pour traduire la pénétration dans l'organisme de germes (bactérie, virus, etc.) ou de toxines (substance libérée par une bactérie pathogène) par exemple. Exemple d'inoculation

Pour des raisons expérimentales certains spécialistes en infectiologie ont mis en évidence que pour qu'un individu attrape la blennorragie (infection par Neisseria gonorrhoeae à l'origine d'une inflammation de l'urètre appelée la blennorragie) il était nécessaire d'inoculer à un individu 103 germes pour obtenir une infection chez la moitié des individus qui se sont portés volontaires pour être infecté

expérimentalement.

5

précédent sommaire suivant