WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique de la gestion optimale des risques liés aux retards d'inscription des pèlerins béninois

( Télécharger le fichier original )
par Harouna AKOBI
Ecole nationale d'économie appliquée (ENEAM) - Diplome de technicien supérieur en transport et logistique 2008
  

sommaire suivant

La religion désigne un ensemble de rites, croyances généralement théistes, règles (ethniques ou pratiques) ou dogmes adoptés comme conviction par une société, un groupe ou une personne. Elle occupe une place importante dans la culture des sociétés humaines. Ainsi à travers l'histoire, les hommes ont adopté de multiples religions ; certaines se sont répandues dans le monde entier et sont très pratiquées. Au nombre d'elles, nous avons le christianisme et l'Islam. L'Islam est une religion qui est basée sur cinq principaux piliers au nombre desquels le pèlerinage à la Mecque (le Hadj1 ou la Umrah2) qui est obligatoire et institué dans le saint coran en son verset196, sourate2 « Et accomplissez pour Allah le pèlerinage et l'Umrah.... Et sachez qu'Allah est dur en punition. ». Cinquième pilier de l'Islam, il constitue pour l'ensemble des musulmans à l'instar de toute l'Umrah Islamique un événement très sensible. Cette religion aussi connue de part le monde entier est représentée au Bénin par une estimation de 24,4% de la population Béninoise selon les statistiques effectuées en 2002 par l'Institut National de la Statistique et de l'Analyse Economique (INSAE). Ensuite, les statistiques de la Direction Générale des Affaires Intérieures (DGAI) révèlent que chaque année le nombre de pèlerins est estimé dans une fourchette de 1000 à 3000 pèlerins. Ces statistiques aussi importantes quelles soient traduisent d'une part l'implication de l'Etat dans l'organisation du pèlerinage au Bénin et d'autre part la demande incessante des privés qui promettent de mieux assurer l'organisation et le déroulement du pèlerinage. Cependant, le gouvernement béninois en collaboration avec les associations musulmanes s'organise pour accomplir cette obligation religieuse à travers un comité de suivi du pèlerinage à la Mecque. L'accomplissement de cette obligation revêt des difficultés. En effet, les difficultés liées à l'organisation du pèlerinage à la Mecque n'ont cessé de s'aggraver. Tous les ans les convoyeurs peinent à trouver de compagnies pour assurer le transport des pèlerins. Les groupes de convoyeurs cherchant à maximiser leur profit dans cette activité religieuse devenue lucrative, négocient séparément avec les compagnies pour transporter les pèlerins à un tarif qui leur est bénéfique.

1 Le grand pèlerinage -

2 Le petit pèlerinage

Dans ces conditions les compagnies qui leur offrent leurs services ne sont souvent pas les plus fiables et ne sont pas forcement reconnues par les autorités de l'Arabie Saoudite et les autorités Béninoises en charge du transport aérien (ANAC). Et chaque année des centaines de pèlerins sont abandonnés à l'aéroport de Cotonou à l'aller et à Djedda au retour. En 2007 les difficultés liées à l'organisation du pèlerinage à la Mecque ont atteint un point culminant qui a amené le chef de l'Etat, le président Boni YAYI à s'engager personnellement dans le choix de la compagnie qui a transporté les pèlerins Béninois. C'est dire que le transport des pèlerins est la principale faiblesse de l'organisation du pèlerinage à la Mecque. Par ailleurs, il faudrait noter le fait que les pèlerins Béninois ne s'inscrivent pas très tôt. Cette situation engendre non seulement le retard dans la négociation du transport mais aussi dans l'hébergement. Ainsi donc pour réfléchir sur ce qui peut être à la base des différents dysfonctionnements liés à l'organisation du Hadj, nous avons décidé de porter notre réflexion sur le thème : «Problématique de la gestion optimale des risques liés aux retards d'inscription des pèlerins Béninois».

Le présent mémoire s'articule autour de trois (03) chapitres : Le premier présente notre cadre de stage, nos expériences de stage et la problématique de notre étude ; quant au second, il mentionne les objectifs et la démarche méthodologique adoptée au cours de notre étude ; enfin, dans le troisième, nous procéderons à l'analyse de tous ces éléments avant de proposer des approches de solutions ainsi que les conditions de leur mise en oeuvre.

Dans ce chapitre nous allons accentuer nos études sur le cadre de notre stage et en fin effectué un diagnostic sur les activités découlant du Hadj.

Section 1 : Cadre de stage

L'organisation du pèlerinage au Bénin implique plusieurs acteurs au nombre desquels nous avons : les organisateurs communément appelés convoyeurs et l'Etat à travers le comité National de suivi du pèlerinage à la Mecque (CNS) composé entre autres de:

- la Direction Générale des Affaires Intérieures (DGAI) ;

- la Direction des Affaires Consulaires et des Communautés ;

- l'Agence Nationale de l'Aviation Civile (ANAC) ;

- la Direction Nationale de la Protection Sanitaire ;

Paragraphe 1 : Présentation de la DGAI

I- Mission de la DGAI

La Direction Générale des Affaires Intérieures est chargée des affaires à caractère national touchant à la vie des populations, aux régimes de police particuliers (hôtels, jeux, presse, débits de boissons etc....). Une direction du Ministère de l'Intérieur et de la Sécurité Publique (MISP).

A ce titre, elle suit et connaît des questions concernant :

- les associations à envergure nationale et internationale, les fondations, les cultes et coutumes dans le cadre du respect de l'ordre public ;

- les partis ou formations politiques ;

- l'état civil ;

- les spectacles et manifestations publiques ;

- le dépôt légal des journaux, publications et livres ainsi que la censure des films cinématographiques et de la règlementation des vidéoclubs ;

- les hôtels, jeux de hasard (tombola, loterie, casinos etc....) et les conditions d'autorisation et d'ouverture des débits de boisons et des boites de nuit en liaison avec les services de sécurité compétents ;

- la transhumance nationale et transfrontalière.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy