WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Slow media : émergence d'un journalisme narratif sur le web.


par Elena JOSET
Université Sciences Humaines et Arts Poitiers - Master Information-Communication, Web éditorial 2016
  

sommaire suivant

Mémoire de fin d'études - Master web éditorial

Sous la direction de Mme Marie-Hélène Hermand

UFR Sciences Humaines et Arts de l'Université de Poitiers, promotion 2016

SLOW MEDIA : ÉMERGENCE D'UN JOURNALISME NARRATIF

SUR LE WEB

Étude comparative du dispositif mis en place par les pure players Le Quatre Heures et Les Jours.

Elena Joset - juin 2016

2

Remerciements

Je tiens particulièrement à remercier Mme Marie-Hélène Hermand, directrice de ce mémoire, pour son accompagnement, sa disponibilité, et l'intérêt porté pour ce projet. Sa réactivité, son analyse, et ses commentaires m'ont été des plus utiles tout au long de la rédaction de ce travail.

De plus, je souhaite remercier Monsieur Yannis Delmas, directeur du Master Web éditorial pour sa disponibilité et son écoute, ainsi que Monsieur David Guillemin pour ses précieux apports méthodologiques.

Par ailleurs, je tiens à remercier mes camarades de classe et surtout amies, Anastasiia Markina, Marine Schilling et Morgane Pourteau pour leur soutien, leur bienveillance (et leur brin de folie).

Je remercie également Rose-Luce Ricart, Martial Joset et Élise Joset, qui m'ont encouragée et soutenue, il y a deux ans, dans mon projet de reprise d'étude.

Enfin, je remercie tout particulièrement Mehdi Benyounes, complice au quotidien, pour son immense patience, son humour fin, et bien évidemment, son soutien.

« Ah cette presse, que de mal on en dit ! [...]

Il s'agit d'être renseigné tout de suite. Est-ce le journal qui a éveillé dans le public cette curiosité croissante? Est-ce le public qui exige du journal cette indiscrétion de plus en plus prompte ? Le fait est qu'ils s'enfièvrent l'un l'autre, que la soif de l'un s'exaspère à mesure que l'autre s'efforce, dans son intérêt, de la contenter. Et c'est alors qu'on se demande, devant cette exaltation de la vie publique, s'il y a là un bien ou un mal. Beaucoup s'inquiètent. Tous les hommes de cinquante ans regrettent l'ancienne presse, plus lente et plus mesurée. Et l'on condamne la presse actuelle1 ».

Émile Zola, 24 novembre 1888.

3

1 ZOLA, Émile. Le journalisme. Le Figaro (supplément littéraire). 24 novembre 1888. [En ligne] [Consulté le 20/06/2016]. Disponible à l'adresse : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k272469b/

4

Table des matières

Introduction 6

Première partie 10

Le journalisme narratif du XIXe siècle à aujourd'hui : le récit au service d'un journalisme

de temps long 10

1.1- Entre tradition du journalisme littéraire américain et grand reportage à la française 11

1.1.1- Terminologie : journalisme littéraire et journalisme narratif 11

1.1.2- Une longue tradition américaine 12

1.1.3- Le succès du grand reportage à la française 13

1.1.4- Le New journalism et le New New journalism 14

1.2- Tentative de définition du journalisme narratif 17

1.2.1- Un journalisme qui s'écarte du modèle canonique de l'écriture journalistique 17

1.2.2- Raconter une histoire vraie : le récit au coeur du journalisme narratif 18

1.2.3- Précision factuelle, immersion et regard pour un journalisme expérientiel 19

1.3- Un regain d'intérêt en réaction à l'ère de la surabondance d'informations 22

1.3.1- Pression temporelle et « circulation circulaire de l'information » 22

1.3.2- Un journalisme qui s'inscrit a priori dans le concept de Slow media 24

1.3.3- Le journalisme narratif en France depuis 2008 : des mooks aux pure players 27

Deuxième partie 30

Données récoltées de l'étude comparative de deux pure players de temps long : Le

Quatre Heures et Les Jours. 30

2.1- Présentation de la méthodologie convoquée pour l'étude comparative 31

2.1.1- Objectifs et attentes de l'étude comparative 31

2.1.2- Corpus retenu pour l'étude comparative 32

2.1.3- Appuis théoriques et présentation de la grille d'analyse 33

2.2- Les Jours et Le Quatre Heures : caractéristiques et revendications des deux pure

players 36

2.2.1- Le Quatre Heures : un média de « slow info » 36

2.2.2- Les Jours : l'actualité traitée en séries d' « obsessions » 38

2.3- Présentation des données issues de l'analyse de contenu 42

2.3.1- Description générale des documents et mise en contexte des reportages 42

2.3.2- Identification des éléments structurels du récit 42

5

2.3.3- Analyse de la narration 45

2.3.4- Observation de la forme des reportages : éléments graphiques, hiérarchisation de

l'information et interactivité 48

Troisième partie 53

Interprétation des données récoltées : le web comme terrain favorable à un journalisme

de temps long et à l'identité forte 53

3.1- La narratologie au service de l'analyse de récits médiatiques 54

3.1.1- La narration pour affirmer des choix éditoriaux et légitimer le récit en tant que

production journalistique 54

3.1.2- Réconciliation de la fonction intrigante et de la fonction configurante au sein du

récit médiatique 57

3.2- L'apport du web dans la narration : la recherche d'une nouvelle expérience de lecture 61

3.2.1- La réappropriation des codes de la presse papier sur le web 61

3.2.2- Une « mise en relief » du récit médiatique grâce au web 62

3.2.3- Le web pour révéler l'immersion du reporter et favoriser celle du lecteur 64

3.3- Slow media : un concept sujet à des interprétations différentes et révélateur d'un métier

en crise identitaire 66

3.3.1- Concept de Slow media : précisions terminologiques 66

3.3.2- Des discours sur le Slow media a priori divergents 67

3.3.3- Volonté d'un retour aux fondamentaux d'un métier en crise identitaire : le temps au

coeur du débat 70

3.3.4- Tendances d'évolution du concept de Slow media 74

Conclusion 77

Bibliographie 82

ANNEXES 87

6

sommaire suivant