WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le Gabon face à  la cybercriminalité: enjeux et défis


par Larry Warren DIYEMBOU BOUMAM'HA
Université Omar BONGO - Master Géosciences Politiques du Monde Contemporain 2019
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE OMAR BONGO

..................

FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

..................

DEPARTEMENT DES SCIENCES GEOGRAPHIQUES, ENVIRONNEMENTALES ET MARINES

..................

Mémoire de fin de cycle pour l'obtention d'un Master Recherche

LE GABON FACE A LA CYBERCRIMINALITE : ENJEUX ET DEFIS

Option : Géosciences Politiques du Monde Contemporain (GPMC)

Option :Géosciences Politiques du Monde Contemporain (GPMC)

Présenté et soutenu publiquement par :

M. Larry Warren DIYEMBOU BOUMAM'HA

Et la codirection de :

M. Martial Pépin MAKANGA BALA

Maître-Assistant CAMES en Géosciences Politiques et Sciences Humaines du Numérique

Sous la direction de :

M. Marc-Louis ROPIVIA

Professeur Titulaire

Chaire de Géosciences Politiques

Année académique : 2018-2019

EPIGRAPHE

« La cybercriminalité est la troisième grande menace pour les grandes puissances, après les armes chimiques, bactériologiques et nucléaires ».

Colin ROSE, Discours prononcé lors de l'ouverture du G-8 sur la cybercriminalité, Paris, [2000].

DEDICACE

Je dédie ce travail à :

Ma mère,MISSEMO Evelyne Angèle, pour l'amour, l'éducation et les encouragements incessants à chaque instant de ma vie : tu demeures à jamais ma muse.

Mon oncle, KOUYI Gilles Raymond et ma tante NGOUNDOU Irène Sidonie épouse KOUYI, pour le soutien inestimable manifesté en ma modeste personne depuis le début de mes études universitaires. Puissiez-vous trouver à travers ce travail, toute ma gratitude et mon éternelle reconnaissance.

REMERCIEMENTS

Aucun travail de ce genre ne s'accomplit dans la solitude. Aussi, ai-je trouvé normal d'adresser mes principaux remerciements à mon Directeur de mémoire, le Professeur Marc-Louis ROPIVIA pour la perspicacité de ses remarques et conseils.

Ensuite, mes remerciements les plus chaleureux vont à l'endroit de mon Co-directeur de recherche, le Docteur Martial Pépin MAKANGA BALA non seulement pour l'entière disponibilité dont il a fait montre tout au long de notre collaboration, mais surtout pour ses conseils avisés dans la conduite et la poursuite du présent manuscrit. Je pense pouvoir aujourd'hui écrire qu'il représente à mes yeux plus qu'un directeur de recherche.

Mes remerciements s'adressent aussi à l'ensemble des enseignants-chercheurs du Département de Géographie de l'Université Omar Bongo, pour les connaissances transmises ;au Centre d'Etudes et de Recherches en Géosciences Politiques et Prospective (CERGEP), ainsi qu'au corps administratif du Master Recherche en Géosciences Politiques du Monde Contemporain (MRGPMC). De plus, j'adresse des remerciements aux membres de l'Equipe et Pôle de Recherches Interdisciplinaires sur l'Insertion des Technologies de l'Information et de la Communication en Afrique (E-PRITICA).

Je remercie par la même occasion, toutes les personnes quim'ont accueilli dans les différents services lors de mes enquêtes sur le terrain. Une attention notamment aux Commandant et Lieutenant Boris N'NANG OBAME et Lyé NZIENGUI NZIENGUI des Forces de Police Nationale, et M. JOCTKTANE Stéfane de l'ARCEP.

J'ai une pensée particulière pour mon père Michel DIYEMBOU, mais aussi pour :Elisabeth BATSIANDJI, CéliaODZOUE, Diane REMBENDEMBYA, LoïcMAVONGA, Ingrid LITCHANGOU, LydenENGANDJI, Lilian DIYEMBOU, Livia KOUSSOU NENE, CurthysNGOUANATA, Thomas NGWA MENDOME, Ediff DIYEMBOU et Grace Astriel ILEGNI NZAMBA.

Un regard tout aussi particulieràl'endroit de mes compagnons de lutte dans la recherche dela promotion 2016-2019 de GPMC, pour les nombreux échanges fructueux à propos des géosciences politiques.

Et enfin, je remercie toutes ces personnes qui de près ou de loin, ont participé à l'aboutissement de ce travail.

sommaire suivant






La Quadrature du Net