WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'enfant naturel dans les quartiers musulmans de N'djamena

( Télécharger le fichier original )
par Mahamat Abdoulaye Malloum
Université de Ngaoundéré -  licence 2005
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

DEDICACE

Je dédie ce travail :

A mon père ABDOULAYE MALLOUM,

A ma mère ZENABA MAKAILA,

A mon défunt petit frère MAKAILA ABDOULAYE MALLOUM.

REMERCIEMENTS

La réalisation de ce rapport d'initiation a été possible grâce à la contribution de nombre de personnes à qui nous tenons à adresser nos remerciements.

En effet, ces remerciements vont à :

- Notre encadreur, Dr. HENRI B. AFANE qui, malgré ses multiples occupations a fait preuve de disponibilité pour superviser ce travail avec rigueur ;

- Nos enseignements du département de Sociologie-Anthropologie notamment Dr. DOMO JOSEPH, Dr. MOTAZE AKAM, Dr. JEAN PIERRE BELL, Dr. MOUHAMADOU DJINGUI, et Dr. MOUSSIMA HENRY pour l'enseignement qu'ils nous ont donné ;

- Notre cousin et ami MAHAMAT AHMAT HASSAN qui a été toujours présent quand nous avons eu besoin d'aide ;

- NAFISSATOU BOUBAKARY et MAHAMAT TAHER MAHAMAT pour leur soutien sur tous les plans ;

- Nos amis MAHAMAT ABDOULAYE ABAKAR, HAYATOU SEIDOU SAMBO, TAMBOUTOU HAOUA pour leur assistance morale et spirituelle ;

- Nos camarades de promotion notamment GUILDJA MAHAMAT, ABAKAR IDRISS, MBAIBAROUM JEAN pour leurs conseils, aides, et encouragements.

Que tous ceux dont nous n'avons pas nommément cités trouvent également l'expression de notre profonde gratitude.

SOMMAIRE

DÉDICACE....................................................................ii.

REMERCIEMENT..........................................................iii.

INTRODUCTION GENERALE ...................................... P. 1.

I- PRÉSENTATION DU CHAMP D'ÉTUDE ET DÉFINITION DE LA NOTION D'ENFANT NATUREL, FILIATION ET LÉGITIMATION ................................................P. 7.

A- Présentation du champ d'étude

B- Enfant naturel

C- Filiation

D- légitimation

II -LA NAISSANCE DE L'ENFANT : RÉACTION DE LA SOCIETE.........................................................................P. 13

A- Réaction des parents de la mère de l'enfant et impact de la naissance de l'enfant sur la vie de sa mère

B- La réaction du père biologique

C- Le regard porté par les congénères de l'enfant et ses effets

III -LES DROITS DE L'ENFANT NATUREL EN ISLAM......P.17

A- Les droits de l'enfant vis-à-vis de sa mère

B- Que peut attendre cet enfant de son père biologique ?

C- La filiation et légitimation de l'enfant naturel en islam

VI - LA VIE DE L'ENFANT NATUREL..............................P. 23.

A- Précarité matérielle et vulnérabilité

B- L'isolement et l'éloignement

C- Le devenir de l'enfant marqué à jamais

V-FACTEURS A L'ORIGINE DE LA SITUATION DE BATARDISE................................................................P. 28.

A- les facteurs éducatifs

B- les facteurs socio-économiques

C- les facteurs psychoaffectifs

CONCLUSION.....................................................................P. 31.

INTRODUCTION

Dans le cadre de notre initiation à la recherche nous nous intéressons à un phénomène qui est propre au champ d'étude de la sociologie de la famille. Il est évident que la famille est le fondement de toutes les sociétés humaines, elle est partout la cellule initiale de n'importe quel ensemble social, quelles qu'en soient les structures, les formes, les dimensions et la qualité des rapports unissant ou opposant les membres. Premier horizon auquel s'ouvre l'individu en venant au monde, c'est en son sein que se nouent les relations sociales, se tissent les liens interindividuels, se socialisent les êtres naissant et qu'ils se préparent aux nombreuses tâches qui les attendent. Cellule de reproduction, de création et de procréation, elle développe les potentialités du milieu et constitue la base même sur laquelle s'édifient la culture et la civilisation. « Tout le monde, en principe, appartient à une famille et en fonde une »1(*). Ainsi s'il y'a un phénomène qui nous est particulièrement familier c'est bien celui de la famille. Elle est la plus vieille institution humaine. Et comme toute institution son fonctionnement est régit par des normes. Or « l'existence des normes et le respect de ces normes problèmes distincts  sont deux»2(*). Et le non respect des normes fixées par la société peut être source de conflits. Les problèmes au sein de la famille sont multiples, et le « phénomène d'enfant né hors mariage » est celui qui a le plus attiré notre attention. Comme le mariage est la seule voie légitime de la propagation du genre humain, la naissance d'un enfant en dehors de ce cadre cause des polémiques. Ainsi, le thème : Enfant naturel dans les quartiers musulmans de N'djamena soulève sans doute une problématique du point de vue sociologique.

1- Problématique

La problématique est l'ensemble des questions que l'on se pose par rapport un phénomène social à observer.

Dans le cadre de ce travail nous nous interrogeons de savoir, quelles différences existent entre un enfant né hors mariage et un enfant légitime ? Est ce toujours un handicap social de naître des parents non mariés ? S'il existe en droit positif des procédures pour légitimer ces enfants, en est-il de même dans les sociétés musulmanes d'une manière générale et celle de la ville de N'djamena en particulier ?

Une telle problématique est liée aux objectifs visés.

2- Objectifs

Il s'agit des visées fondamentales du phénomène social observé. Deux types d'objectifs sont à distinguer ici. D'une part, nous avons les objectifs académiques et d'autre part des objectifs pratiques.

a- objectif académique et scientifique

Cette recherche nous permet de nous évaluer sur notre capacité de synthèse, conception et celle de mener une réflexion rigoureuse et cohérente partant une démarche scientifique bien précise. En plus de cela nous avons aussi un objectif pratique.

b- objectif pratique

Il s'agit ici de décrire la perception qu'a la société musulmane en général et celle de N'djamena en particulier des enfants nés hors mariage. Cet objectif nous amène à poser une hypothèse de travail.

3- hypothèse de travail

En matière de recherche, l'hypothèse de travail est une réponse préalable que l'on donne à la question de départ et qui peut être infirmé ou confirmé.

L'hypothèse que nous formulons est la suivante : On distingue la condition des enfants légitimes de celle des enfants naturels. Ces derniers sont marginalisés et mis à l'écart de la société. La vérification de cette hypothèse suit une démarche scientifique, d'où la méthodologie.

4- méthodologie

La méthodologie est la démarche scientifique qui permet d'accéder aux faits sociaux considérés comme données sociologiques. Elle se subdivise en deux parties, notamment la théorie et la pratique.

a- la théorie

La théorie consiste ici à un courant sociologique que nous avons choisi pour l'appréhension de notre objet d'étude.

Dans le cadre de ce travail, nous avons opté pour la théorie fonctionnaliste que nous avons jugé appropriée pour l'appréhension de ce phénomène. Le courant fonctionnaliste, faut-il le rappeler met un accent particulier sur les fonctions des éléments culturels dans le maintien de l'ordre et par là, la bonne marche de la société. Chaque élément culturel remplit une fonction particulière dans le système social. « La fonction d'un usage social particulier c'est la contribution qu'il apporte à la vie sociale considérée comme l'ensemble du fonctionnement du système social. Cette définition suppose qu'un système social (...) a une certaine unité, que nous pouvons appeler unité fonctionnelle, et définie comme un état de cohésion ou d'harmonieuse coopération entre tous les éléments du système social, ce qui écarte les conflits persistants, impossibles à régler. » (Idem : p.112-113). L'enfant né hors mariage est le produit de la violation d'une norme à savoir le mariage. Ce dernier comme nous l'avons souligné plus haut est présenté comme la seule forme d'organisation du couple qui assure véritablement la sécurité de l'enfant. « L'analyse fonctionnelle de la culture part du principe que, dans tous les types de civilisation chaque coutume, chaque objet matériel, chaque idée et chaque croyance remplit une fonction vitale quelconque. » (Idem : p.113). L'enfant naturel comme nous le savons tous est la résultante de la violation d'une norme à savoir le mariage. Et la violation d'une norme ne va pas sans conséquence, elle joue une fonction déstabilisatrice dans la société. Et pour l'analyse de ce fait social, le fonctionnalisme s'avère être la théorie la plus pertinente d'où notre choix. Comme toute recherche sociologique, notre recherche est aussi basée sur la pratique.

b- la pratique

La sociologie a pour objectif principal la compréhension du social : il s'agit pour elle de décrire la réalité sociale telle qu'elle est, d'où la nécessité d'effectuer des investigation sur le terrain afin de collecter les données. Pour ce faire, nous nous sommes servis des techniques telles que l'observation et l'entrevue.

b.1- l'observation

L'observation est une technique de collecte des données qui consiste à observer les phénomènes sociaux que l'on veut étudier. L'acte d'observer met le chercheur dans une situation de captage des données aussi bien observationnelles que non observationnelles. Elle nous a permis d'avoir d'amples informations sur le phénomène d'enfant naturel. En plus de cette technique, nous avons aussi fait recours à l'entrevue.

b.2- l'entrevue

L'entrevue est « un tête à tête et un rapport oral entre deux personnes dont l'une transmet à l'autre des informations »3(*). Il est une technique qualitative de recherche qui consiste en des entretiens oraux individuels ou des groupes avec plusieurs personnes soigneusement sélectionnées afin d'obtenir des informations sur des faits sociaux ou des représentations dont on analyse le degrés de pertinence, de validité, et fiabilités au regard des objectifs que nous nous sommes fixés.

Ces deux techniques nous ont permis de recueillir des informations auprès de notre population de l'étude.

5- Population de l'étude

La population d'étude est l'échantillon qui nous a servi pour le recueil des informations.

Nous avons effectué notre étude auprès des mères des enfants naturels (dix) d'une part et auprès des personnes âgées de cinquante ans et plus d'autre part (sept). Cette enquête s'est déroulée pendant une période bien déterminée.

6-delimitation temporelle.

Notre investigation s'est déroulée en deux phases. La première a eu lieu dans l'intervalle allant du 18 décembre au 30 décembre ; la deuxième quant à elle a débuté le 15 mars et a pris fin le 29 de ce même mois.

Comme tout travail scientifique, notre étude n'est pas à l'abri des imperfections d'où les limites.

6- les limites de l'étude.

Plusieurs facteurs ont contribué à l'imperfection de notre travail :

- le facteur temps, nous n'avons pas eu assez de temps pour observer de manière minutieuse notre objet d'étude ;

- la délicatesse du sujet, le phénomène d'enfant naturel est un sujet tabou dans les sociétés musulmanes en général et celle de la ville de N'djamena en particulier. L'on n'en parle pas à tout bout de champ de peur de blesser les familles qui ont été victimes. Ce qui explique la réticence des enquêtés ; et nous n'avons pas pu interrogé les enfants naturels, le fait de traiter une personne de « bâtarde »est perçu comme une des plus graves injures. Et le sujet indexé est prêt à riposter par la violence, ce qui explique notre abstinence ;

- La difficulté d'avoir des documents faisant l'état des lieux.

Tous ces facteurs ont contribué à rendre imparfait notre étude que nous laissons le soin aux lecteurs de critiquer.

Afin de ne pas nous éparpiller, nous avons limité notre champ d'étude sur la société musulmane de la ville de N'djamena. Notre travail s'articulera autour de cinq chapitres à savoir : la description de notre champ d'étude et la définition de la notion d'enfant naturel, filiation, légitimation ; la naissance de l'enfant : réaction de la société ; les droits de cet enfant en islam; la vie de cet enfant et enfin les facteurs qui contribuent à la bâtardise.

* 1 Béatrice Barbusse, Dominique Glaymann, Introduction à la sociologie, Paris, Foucher, 2000, p.113.

* 2 Mendras henri, Elément de sociologie, Paris, Armand Colin-collection u, 1975, p.100.

* 3 Madeleine Grawitz, Méthodes des sciences sociales, Paris, Dalloz, 2001 (11ème édition), p.643

sommaire suivant