WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le developpement humain dans les PVD

( Télécharger le fichier original )
par Adjilane ABDOU
Université Mohamed1 FSJES Oujda-Maroc - Maitrise en gestion des entreprises 2006
  

sommaire suivant

Introduction

Dés l'aube de l'indépendance des pays en voie de développement (PVD) jusqu'à présent, on ne constate le plus souvent que des effets négatifs au sein de ces pays. Ces derniers, surtout en Afrique connaissent des facteurs internes qui ont des répercussions néfastes dans leurs développement économique, politique et sociale ; on pourrait constater sur les donnés statistiques de ces pays ou à travers les médias :

L'extrême pauvreté, faibles taux de croissance, taux brutes de mortalité très élevés, faibles taux d'alphabétisation, des conflits ethniques, crises politiques, le nom respect des droits humains, l'exclusions des femmes dans la vie communautaire.

Face à ces graves problèmes ces pays n'arrivent pas à mener des bonnes politiques pour améliorer leur situation économique.

Au niveau du Maroc, les nombreux reformes qui sont mises en oeuvre accompagnent le Maroc dans une phase très décisive de son développement. Mais la manque des déficits sociaux (l'alphabétisation, l'exclusion social, la précarité, le chômage ...) est remarquable. Alors la nouvelle stratégie actuelle a une importance capitale sur le social.

Etant donné que les individus étant la richesse principale de la nation ; la stratégie de développement vise à assurer l'égalité des chances et de l'équité et à offrir les meilleures possibilités et les bonnes conditions de vie à chacun des individus formant la Nation.

De ce constat, le Maroc a considéré actuellement le développement humain comme moteur de la croissance économique et sociale.

Notre étude qui se base sur les PVD sera divisée en deux parties :

Dans la première partie, on traitera la Notion du développement qui se subdivise en deux chapitres :

- Le développement économique.

- Le développement humain.

Tandis que dans la deuxième partie, on traitera les objectifs du millénaires et l'initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans le cas du Maroc :

- les objectifs du millénaires : le cas du Maroc.

- L'initiative nationale pour le développement humain

Partie 1 :

La notion du développement

Chapitre I :

Le développement économique

Pour analyser et comprendre le développement économique d'un pays ou d'une région quelconque, il est nécessaire de tenir compte des éléments historiques et qui ont fait naître et structurer son économie.

La seule approche des économistes ne peut plus suffire.

Section 1 : développement et sous développement :

A) Approche historique

La notion du tiers monde est née au lendemain de la seconde guerre mondiale ; une période dans laquelle les pays colonisés commencèrent à connaître leur indépendance face aux pays dits « développés ».

Certains penseurs montrent que le sous développement observé actuellement est causé par l'absence des ressources naturelles (pétrole, uranium, minerai, phosphate...) et le facteur climatique (sécheresse). Lorsqu' on observe en Afrique subsaharien, cette approche est convaincante mais pas de façon très rigoureux car d'autre pays à l'exemple du Japon n'avait rien et pourtant avec son effort, il a pu se développer.

D'autres pensent que c'est parce que ces pays étaient colonisés qu'ils sont devenus pauvres parce que les pays développés ont pris leurs richesses.

En tout cas dés l'accession de l'indépendance des pays sous développés, les Etats avaient des frontières mal délimitées et une démocratisation des régimes politiques dure et ardue après la décolonisation. Cet ensemble des facteurs a engendré des conflits territoriaux, des guerres, et des luttes violentes pour le pouvoir. Ces derniers ont fait que ces pays n'ont pas pu s'organiser pour assurer leur indépendance économique.

Ce pendant la République Démocratique du Congo (R. D. C) possède beaucoup des richesses naturelles plus que le Maroc et pourtant dans les classements internationaux, le Maroc est plus développé que la RDC.

Alors la stabilité politique et économique d'un pays joue un rôle clé du développement.

Le Maroc, en partant d'une situation économique très difficile lors de leur indépendance, il s'est doté d'une économie nationale moderne.

Dés l'indépendance à 1982, on assiste à la construction d'un model économique marocain d'orientation libéral ; mais il est en même temps marqué par l'économie mixte qui est le protectionnisme et l'intervention économique de l'Etat. En 1983 on assiste le programme d'ajustement structurel établit en collaboration avec la Banque mondiale et le Fond monétaire international ;une politique basée par la recherche de la stabilisation macro économique, de l'assainissement des finances publiques, et du désengagement progressif de l'Etat au profit des forces du marché.

A partir de 1993, on assiste à l'accélération de la libéralisation et de l'ouverture de l'économie par des programmes des privatisations et à la conclusion des multiples accords des libres échanges.

Ces dernières années, une série des mesures d'actions et des reformes d'ordres législatifs, réglementaires, financiers, administratifs, social et éducatifs a été mise en oeuvre pour surmonter les handicaps que connaissent le Maroc.

C'est ainsi que le pays va faire face de son ouverture économique et aborder le problème du développement humain.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !