WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Chambre d'isolement : du point de vue des patients. Impact d'un temps d'élaboration sur le vécu des patients après un séjour en chambre d'isolement dans une unité d'hospitalisation de psychiatrie adulte


par Charlotte Mouillerac
Université Paris 8 - Master 1 psychologie clinique et psychopathologie 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

5.5 PROTOCOLES D'ISOLEMENT

Il existe un vide juridique concernant la prise de décision d'isoler un patient. La loi encadre en effet les conditions d'entrée et de sortie mais pas les conditions de séjour qui font tout au plus l'objet de circulaires. La CI n'est abordée que sous l'angle technique et réglementaire des protocoles.

Le protocole permet de médicaliser ce que l'on peut alors appeler un soin, de réduire la durée de l'isolement, de favoriser un respect des lois et des droits du patient, notamment en matière d'information, d'avoir un support pour une démarche qualité.

Son utilité réelle dépend bien entendu de l'application qui en est effectivement faite.

L'isolement est réalisé systématiquement sur indication médicale, soit préalable, soit consécutive à une mise en CI réalisée en urgence par l'équipe infirmière. Comme toute prescription, elle doit être écrite, datée, détaillée et signée.

Il est à noter que l'obligation de surveillance, définie comme une obligation de moyens, constitue un levier puissant pour les psychiatres et les infirmiers à isoler les patients.

En 1998, l'ANAES crée un référentiel avec 23 critères qui définissent les " bonnes pratiques " que chaque service se doit de respecter lors de l'utilisation d'une chambre d'isolement :

1. Les données concernant l'identité, les dates et heures de début et de fin de mise en chambre d'isolement sont renseignées.

2. Si le patient vient d'une autre unité de soins, dans le cadre de ce qui est appelé un prêt de chambre d'isolement, le dossier du patient et toutes les informations nécessaires sont fournies, en temps utile.

3. La mise en chambre d'isolement est réalisée sur prescription médicale, d'emblée ou secondairement. Dans ce dernier cas, la prescription doit être réalisée dans l'heure qui suit le début de l'isolement.

4. L'isolement initial et chaque renouvellement éventuel sont prescrits pour une période maximale de 24 heures.

5. Le trouble présenté par le patient correspond aux indications de mise en chambre d'isolement et il n'y a pas d'utilisation à titre non thérapeutique.

6. Les contre-indications somatiques de la mise en chambre d'isolement sont identifiées et notées.

7. Les facteurs de risque éventuels (suicide, automutilation, confusion, risques métaboliques, médicamenteux et liés à la thermorégulation) sont repérés et un programme spécifique de surveillance et de prévention est mis en place.

8. La conformité de la mise en chambre d'isolement avec la modalité d'hospitalisation est examinée lors de la prescription.

9. L'absence de tout objet dangereux est vérifiée dans la chambre d'isolement ainsi que sur le patient. En cas d'existence d'un objet dangereux, les mesures adaptées sont prises.

10. L'entrée et la sortie du patient sont signalées aux services de sécurité incendie en temps réel.

11. La mise en chambre d'isolement est effectuée dans des conditions de sécurité suffisantes pour le patient et l'équipe de soins.

12. Le patient reçoit les explications nécessaires sur les raisons, les buts et les modalités de mise en oeuvre de l'isolement. La nécessité d'informer l'entourage est examinée.

13. En cas de recours à la contention physique, celle-ci est réalisée avec les matériels adéquats, en toute sécurité pour le patient et en tenant compte de son confort.

14. Une visite médicale est assurée dans les deux heures qui suivent le début de l'isolement.

15. Le patient bénéficie d'au moins deux visites médicales par jour.

16. Le rythme programmé de surveillance de l'état psychique est respecté.

17. Le rythme programmé de surveillance de l'état somatique est respecté.

18. La surveillance biologique prescrite est réalisée.

19. Le séjour du patient en chambre d'isolement est interrompu par des sorties de courte durée, durant la journée.

20. Un entretien centré sur le vécu du patient en chambre d'isolement est réalisé à la fin du processus.

21. L'hygiène du patient est assurée durant toute cette phase de soins.

22. L'état de propreté de la chambre est vérifié au moins deux fois par jour.

23. Les documents (feuille de surveillance, rapport d'accident...) sont intégrés au dossier du patient30(*)

* 30 ANAES. 1998. Evaluation des pratiques professionnelles dans les établissements de santé - L'audit clinique appliqué à l'utilisation des chambres d'isolement en psychiatrie/ Collection Evaluation en Etablissements de Santé. Paris

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy