WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etudes comparative de sedentaires et de sportifs

( Télécharger le fichier original )
par ousmane sall
université cheikh anta diop de dakar -  2005
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy


Introduction

Les tissus adipeux sous-cutanés représentent 50 % de la masse grasse totale [19, 24]. Sa détermination peut se faire par la mesure des plis cutanés, c'est-à-dire, on mesure l'épaisseur du pli cutané par une pince à pli cutané (adipomètre), au niveau des faces postérieure et antérieure du bras ; au niveau de l'ombilic, de l'omoplate, de la hanche, de la face antérieure de la cuisse.

Ainsi, la mesure du pli cutané sert à mesurer le tissu adipeux ou masse grasse (plus communément appelée graisse). Cette graisse est la substance située entre la peau et les muscles. Elle sert d'isolant, de protection et de réserve énergétique [19].

L'hypothèse de la méthode (c'est-à-dire la mesure du pli cutané) est que l'épaisseur de la graisse sous-cutanée reflète la masse grasse totale de l'organisme [3, 4, 20].

Cette masse grasse peut être mesurée directement ou indirectement par déduction à partir de la mesure de la masse maigre [13]. Le poids est un élément important de la performance sportive, mais pour parler de perte ou de gain de poids, il faut différencier la masse maigre de la masse grasse.

En fonction du sport pratiqué, la masse grasse (déterminée par la mesure des plis cutanés) a plus ou moins d'importance, bien que d'une manière générale, dans la plupart des sports, le sportif ait intérêt à avoir la masse grasse la plus basse possible.

On distingue [11] :

- les sports à catégorie de poids comme la boxe ou le judo où il faut ajuster son poids à sa catégorie. Cet ajustement ne peut toutefois se faire que longtemps à l'avance, les pertes de poids justes avant une compétition jouant surtout la déshydratation ;

- les sports où l'esthétique corporelle a une grande importance comme la gymnastique ou le patin à glace ;

- les sports nécessitant de bonnes facultés en aérobie comme le cyclisme, la course à pied. Dans ces cas, la réduction de la masse grasse améliore les performances.

En médecine du sport, on agit surtout sur la masse grasse. Les chiffres moyens de masse grasse en pourcentage sont pour :

- sujet adulte moyen : 15 à 20 % chez l'homme ;

- sujet adulte moyen : 20 à 25 % chez la femme

Pour un sujet sportif :

- 5 à 13 % chez l'homme ;

- 12 à 20 % chez la femme [14].

De plus, la recherche clinique sur la mesure de la masse grasse (par la technique des plis cutanés) et sa distribution doit être aussi développée afin de définir l'obésité sur des éléments plus précis ; notamment chez l'enfant.

Ainsi, l'obésité correspond à une augmentation excessive de la masse grasse de l'organisme dans une proportion telle, qu'elle peut avoir une influence sur l'état de santé (I.O.T.F., 1998 : International Obesityy Task Force).

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy