WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude Structurale et Dynamique de Solutions de Sucre Confinées

( Télécharger le fichier original )
par Gérald LELONG
Université d'Orléans - Thèse 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.3. CONCLUSION GENERALE DU CHAPITRE 2

Nous pouvons résumer les résultats et les principales conclusions obtenus pour des solutions volumiques non confinées d'eau, de D-glucose et de D-fructose par diffusion quasi-élastique des neutrons :

Les dynamiques rotationnelle et translationnelle de l'eau sont affectées par la présence des deux monosaccharides : le D-glucose et le D-fructose.

Pour des solutions de D-glucose allant de 15wt. % à 33wt.%

- la dynamique translationnelle de l'eau est divisée par ~ 3-4

- la dynamique rotationnelle de l'eau est divisée par ~ 1,5

- la dynamique translationnelle du D-glucose est divisée par ~ 3

Pour des solutions de D-fructose entre 280 et 320K

- la dynamique translationnelle de l'eau volumique est multipliée par ~ 2-3 et suit une loi de type Arrhenius

- la dynamique translationnelle de l'eau dans des solutions de D-fructose est multipliée par ~ 1,7 entre 280 et 300K et suit également une loi d'Arrhenius.

- la dynamique translationnelle du D-fructose est multipliée par ~ 3,2

- la dynamique rotationelle reste quasiment stable dans la gamme de températures.

Les différentes dynamiques obtenues entre le D-glucose et le D-fructose proviennent vraisemblablement de leurs différences stéréochimiques.

Le tableau ci-dessous récapitule les valeurs numériques des constantes physiques obtenues pour l'eau, le D-glucose et le D-fructose :

Tableau 19: Récapitulatif des différentes constantes déterminées dans ce chapitre pour l'eau légère, l'eau lourde, le D-glucose et le D-fructose.

Les résultats décrits précédemment valident donc les choix de traitement effectués et nous donnent une bonne assise pour l'étude de systèmes plus complexes que sont les solutions de monosaccharide confinées.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net