WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Histoire de la gestion du patrimoine de l'OFIDA/équateur

( Télécharger le fichier original )
par Nestor MAZENGE
Institut supérieur pédagogique, R.D.C - Licence 2009
  

sommaire suivant

INTRODUCTION GENERALE

01. PROBLEMATIQUE DE GESTION

Le troisième millénaire connaît un monde en perpétuelle évolution marqué par de sérieuses avancées dans tous les domaines. A côté de celles-ci, on note des conflits entre individus, communautés ou nations - pays (1(*)) qui les bouleversent et mettent en péril la paix, l'économie et le social.

La période se marie au concept mondialisation qui sous - tend le développement de tous les pays par la création de systèmes de gestion adéquate des ressources tant humaines, naturelles que minérales. C'est à ce moment que naît le grand défi, celui de savoir gérer - mieux la bonne gouvernance. Si les pays plus avancés et les institutions mieux organisées ont réussi à relever le défi, les pays nantis et leurs entreprises sont encore très loin de la ligne d'arrivée. Les politiques, toutes tendances confondues (gouvernants, opposants et rebelles), font des déclarations, mais ne sont pas en mesure de lier leurs paroles aux actes qu'ils posent ; il y a aussi le non respect de la parole donnée. Et la population, naïve, assiste impuissamment à l'application du machiavélisme au 21 è S., et ce, malgré les révolutions au fil des périodes de l'histoire. Quelle horreur !

Partout on crie mégestion. Mais qu'est-ce qui n'est pas bien géré ? Est-ce le pays ? l'économie ? les finances ? la forêt ? les hommes ? la faune ? le sous - sol ? la politique ? la diplomatie ? Disons que toutes ces interrogations font partie de la bonne réponse.

Cela étant, il y a lieu de considérer que, hormis les ressources humaines, tout le reste constitue le patrimoine.

Etant donné que toute oeuvre scientifique se veut une interrogation et/ou une réflexion qui porte soit sur l'homme ou son environnement, soit sur un fait qui touche l'Etre suprême que certains philosophes appellent le Transcendant, la nôtre s'intéresse à la gestion de patrimoine par rapport à l'orientation suivie.

La formation reçue dans le domaine susmentionné fonde le choix du thème sur lequel nous nous sommes apaisanti, afin que soit tiré au clair les imperfections y afférentes.

Le but poursuivi est celui d'apporter notre contribution, tant peu soit - elle, dans l'assiette de gestion de ce grand édifice qu'est l'OFIDA.

D'aucuns nous trouveront très imposteur s'ils n'arrivent pas à appréhender la portée de notre apport scientifique ; mais, bien d'autres, soucieux d'apprendre, saisiront l'opportunité que nous leur offrons pour acquérir des connaissances nouvelles dans la mesure où le savoir s'apprend.

Nous faisons remarquer en passant que toute personne physique est, en naissant, d'office possesseur d'un patrimoine. Ceci conduit à ce que bien le gérer, aidera la société humaine à se doter spontanément de bons gestionnaires. Ce qui résoudra bon nombre de problèmes qui se posent en son sein par rapport à la mégestion. C'est ainsi que nous en appelons à la prise de conscience, et cela, à l'endroit de tout congolais en général ; et, de tout responsable du service douanier en particulier pour qu'il vive et soit en mesure de répondre aux attentes et des douaniers et du pays.

Notre approche thématique, nous l'astreignons à l'OFIDA/Province douanière de l'Equateur, afin de bien cerner la question.

La réflexion repose sur le patrimoine existant et comment le gère-t-on. L'hypothèse que nous formulons, c'est que le patrimoine de l'OFIDA Equateur n'est pas géré comme il se doit.

Nous tâcherons de prouver que cette affirmation tient debout en vue de la confirmation de l'hypothèse telle qu'émise.

Toutefois, travail scientifique oblige, nous sommes contraint à proposer des solutions ou des réponses à l'interrogation, celle de comment gérer ? ou que faut-il faire pour arriver à bien gérer le patrimoine ?

Loin de nous la prétention de mettre sur pied une méthode appropriée ; mais bien au contraire, nous aimerions que notre apport soit correctionnel pour les uns et modèle pour les autres. En d'autres termes, que ceux qui essayent de bien gérer fassent mieux ; et, que ceux -là qui ne sont pas organisés commencent à tenir bon.

En optant pour s'interroger et réfléchir autour de la gestion de patrimoine, nous nous sommes dit que la mégestion dans ce domaine est une des causes majeures qui engendrent des troubles, des conflits, des envies... dans une société et c'est ce qui bloque, des fois sans qu'on se rende vraiment compte, le bon fonctionnement d'une entreprise tant familiale, nationale qu'internationale.

* 1 KALUBI M'KOLA, Cours d'Histoire des Relations Internationales, 1ère Licence HGP/ISP Mbka, 2007-2008.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.