WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'analyse des sources de financement des institutions de microfinance: cas du Crédit Mutuel du Sénégal (CMS)

( Télécharger le fichier original )
par Mike SHUKURU MWEZI
Institut supérieur de management - Master ingénierie financière 2009
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

Première partie : CADRES THEORIQUE ET METHODOLOGIQUE

Chapitre I- LE CADRE THEORIQUE

Section 1- la problématique

Les institutions de microfinance (IMF) offrent des services financiers, y compris de très petits prêts, aux pauvres afin qu'ils puissent développer leurs petites activités de commerce et entreprises.

On peut admettre aujourd'hui qu'elles sont des outils financiers qui participent à la réduction de la pauvreté, et qu'elles sont par excellence, «les banques de pauvres». Toutefois, la majeure partie des IMF, bien que voulant contribuer à la lutte contre la pauvreté, n'ont pas les moyens nécessaires pour supporter les coûts induits par l'offre de services financiers destinés aux populations les plus démunies.

La microfinance est au coeur de l'actualité financière dans la sous région. Pendant plus de vingt ans, des sommes importantes ont été injectées dans le secteur favorisant ainsi son développement plus rapidement que prévu.

Au niveau mondial, d'après le point de vu publié par le CGAP intitulé «Water, water everywhere but not a drop to drink»11(*) (de l'eau, de l'eau partout mais pas une goute à boire); le financement dans le secteur de la microfinance est en croissance, avec la participation des donateurs et des gouvernements, généralement à travers les facilités de financement de gros et de second rang, aussi bien que des investisseurs privés.

Aujourd'hui, il s'agit d'accroitre sinon de maintenir cette croissance au plan des résultats tout en étant autonome au plan des ressources financières. Autrement dit, les IMF doivent assurer leur avenir en menant des activités susceptibles de générer suffisamment de revenus pour assurer leur pérennité.

Malgré l'évolution du secteur de la microfinance, il se pose cependant des questions de savoir. «Avec tous les fonds qui sont versés dans le secteur, pourquoi est-il difficile aux IMF d'avoir accès au financement recherché?», «qu'est ce qui fait que les IMF soient en manque de ressources suffisantes pour assurer leur pérennité?», et «quel type de financement permettra aux IMF de disposer des ressources financières suffisantes pour assurer leur croissance afin de répondre à leur vocation?», existe-t-il un mode de financement optimal pour les institutions de microfinance?

Pourquoi les gestionnaires des IMF font-ils face à des sérieuses contraintes de financement?

Section 2- les objectifs de recherche

Dans nos recherches, nous nous sommes fixés pour objectif d'analyser les différentes sources de financement des IMF dans le but de faire connaitre leur importance pour la croissance et le développement des IMF, mais aussi dans le but de cerner quelle serait l'origine de la problématique de financement des IMF.

Mise à part l'objectif général, voici quelques objectifs spécifiques:

- Déterminer la portée du financement des institutions de microfinance dans la lutte contre la pauvreté.

- L'incidence des financements d'origine privée sur les IMF. Le financement d'origine privé permet-il aux IMF d'atteindre la majorité des populations exclues du système financier?

* 11 _ Note sur la microfinance N03, mais 2002, www.cgap.org

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour