WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact des communications modernes et traditionnelles sur les relations sociales dans le secteur Gisenyi (1998-2010)

( Télécharger le fichier original )
par Pascal BIZIMANA
Université libre de Kigali campus de Gisenyi - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CONCLUSION PARTIELLE

Dans ce premier chapitre intitulé CADRE THEORIQUE ET CONCEPTUEL, nous avons défini les termes relatifs au sujet pour faciliter les lecteurs de ce mémoire une bonne compréhension. Ensuite nous avons esquissé quelques aspects sociologiques de la communication où nous avons parlé des différentes voies des communications traditionnelle et moderne ainsi des critiques africaines à l'égard de la communication moderne. Nous avons en outre donné quelques théories sur la communication. Enfin nous avons décrit notre milieu d'étude.

CHAPITRE 2. AVANTAGES DES COMMUNICATIONS TRADITIONNELLE ET MODERNE DANS LES RELATIONS SOCIALES AU SEIN DU SECTEUR GISENYI

Dans ce présent chapitre intitulé «Avantage des communications traditionnelle et moderne dans les relations sociales au sein du secteur Gisenyi», nous allons relever les possibilités ou avantages de la communication traditionnelle et moderne dans leur usage au sein de la société rwandaise de Gisenyi. Nous verrons la place de la communication au sein de la société, son efficacité, son impact sur la population dans sa vie quotidienne, sur le plan économique ; social ; sanitaire et même de l'éducation.

2.1. DESCRIPTION DU MILIEU D'ETUDE

Le secteur administratif de Gisenyi est le chef lieu du district de RUBAVU. Ce dernier est composé de douze secteurs. Il est situé au Nord - Ouest du pays, délimité à l'Est par le secteur de Nyamyumba, au Nord par celui de Rugerero, et enfin, au Sud par le lac Kivu (MONOGRAPHIE du secteur Gisenyi, 2009, p. 33)

2.2. IDENTIFICATION DES ENQUETES

Pour bien mener notre analyse, il convient de déterminer les personnes censées détenir les informations utiles à la recherche. En effet, nous allons identifier nos enquêtés selon les critères démographiques suivants : la structure par âge, la structure par sexe, le niveau d'étude, la profession ainsi que l'état matrimonial.

2.2.1. Répartition des enquêtés selon le sexe et la cellule

Tableau 1: Répartition des enquêtés selon le sexe et par cellule

Cellule

Femmes

Hommes

Nombre d'enquêté

Bugoyi

4

11

15

Kivumu

4

11

15

Umuganda

5

11

16

Nengo

6

9

15

Rubavu

6

10

16

Amahoro

5

3

8

total

30 (35.3%)

55 (64.7%)

85 (100%)

Source : Notre enquête, avril 2010

35.3% de la population enquêtée était de sexe féminin et 64.7% de la population enquêtée était des hommes, ce qui nous a donné plus d'avis des hommes que ceux des femmes. En majorité, les femmes se réservaient ou étaient moins ouvertes que les hommes.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net