WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Stratégies managériales et gestion des ressources humaines

( Télécharger le fichier original )
par Numbi Shaddy
Institut Supérieur dà€™Études Sociales - Licence 2015
  

précédent sommaire suivant

INTRODUCTION GENERALE

1. PRESENTATION DU SUJET

Les changements fondamentaux émis par l'environnement transforment les structures économiques de par le monde. Les évolutions technologiques, les mutations culturelles, les bouleversements politiques et la mondialisation influencent de plus en plus les modes de gestion des organisations. En outre, le marché annonce bien aussi une concurrence acharnée avec l'entrée en puissance des multinationales dans la compétition économique. Les entreprises doivent ainsi faire face à un environnement turbulent où le mot d'ordre sera désormais : la compétition et l'incertitude.

Les gestionnaires sont obligés de repenser les nouveaux équilibres dans leurs stratégies managériales pour maintenir, voire accélérer, le développement socioéconomique de leurs organisations. Or, la seule façon d'y parvenir c'est de mobiliser les ressources internes dans tous leurs aspects ; le souci étant de créer des organisations flexibles. De ce fait, il s'annonce l'obligation de recourir à un cadre d'analyse centré sur l'étude et l'imagination des nouveaux avantages compétitifs.

Mais, au regard de l'expérience, les chercheurs ont argué que : «  peu de ressources traditionnelles offrent l'avantage concurrentiels, tandis que les Ressources Humaines (RH) possèdent la valeur requise pour aider l'organisation à obtenir un avantage concurrentiel durable »1(*). « Le travail rentable devient [à cet effet] l'apanage du facteur humain »2(*) qui, désormais, apparait comme une ressource inépuisable, flexible et incontournable. Ce point de vue vient faire de la Gestion des Ressources Humaines (GRH) le pivot de l'organisation.

Le management se tourne alors vers l'homme, pilier de l'organisation, et s'attache à développer ses talents, à mobiliser ses compétences et à capitaliser son savoir pour les mettre au service de l'entreprise. Désormais, toute stratégie managériale qui se veut efficace devrait tenir compte du fait que son succèsdépend de la manière dont sont gérées les ressources humaines.

C'est dans cette perspective que nous abordons cette étude intitulée : « Stratégie managériale et gestion des ressources humaines », et dont le cadre recherche est la Générale des Carrières et des Mines (GECAMINES Sa).

2. CHOIX ET INTERET DU SUJET

L'organisation d'une recherche scientifique est toujours motivée par plusieurs raisons. Il en est de même pour l'intérêt qu'il suscite. Ces raisons peuvent bien être «  les motivations personnelles, les enseignements reçus pendant les études, le degré d'avancement de la discipline dont relève l'étude menée, etc. »3(*). Nous sommes loin de nous en écarter.

Mais aussi, nous avons fixé notre attention sur ce thème pour répondre aux réalités alarmantes qui déciment aujourd'hui les entreprises publiques en RDC. Le constat est qu'elles entretiennent des effectifs pléthoriques, vieux et abattus, qui nécessitent un réajustement en termes de qualité et de quantité.

C'est pourquoi nous situons l'intérêt de notre travail à trois niveaux :

Sur le plan personnel

Ce labeur nous permettra de vérifier, de corriger et d'approfondir nos connaissances théoriques à travers son ancrage dans le questionnement de la réalité du terrain. Il nous permettra aussi et surtout d'acquérir un solide bagage lexicologique, susceptible de nous propulser dans les grands débats sur le management des ressources humaines.

* 1 Abdelwayad Ait R. et Mohamed Bayad, « Gestion Stratégique des Ressources Humaines : une étude longitudinale », in revue internationale sur le travail et la société, vol. 5/Num. 2, 2007, p. 2

* 2 LE GALL J.M., Gestion des ressources humaines, Paris, 6e éd. QS-J, PUF, 2002, p. 6

* 3MULUMBATI NGASHA A., Manuel de sociologie générale, Lubumbashi, Ed. Africa, 1980, p. 20

précédent sommaire suivant