WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en place d'un sig web pour le suivi de l'urbanisation cas de la commune de Manouba


par Boutheina Hamrouni
Faculté des lettres des arts et des humanités de la Manouba - Master professionnel en géomatique 2016
  

précédent sommaire suivant

Chapitre4 :

Calcul et Interprétations des indicateurs.

Introduction

L'objectif de cette partie est d'exploiter les indicateurs spatiaux statistiques calculés et diffusés sur l'application web, en matière de suivi d'urbanisation généralement, et spécifiquement dans l'élaboration du bilan diagnostic relatif à la phase de création ou de révision de PAU de la délégation de Mannouba. On a choisit dans la phase d'interprétation des exemples d'indicateur sur deux volet :

Un premier volet: permet la gestion de réserve foncière de la délégation pour une projection future et dans l'objectif de satisfaire les besoins en matière de logement.

Un deuxième volet: permet d'élaborer un diagnostic sur la tendance actuelle en matière de typologie d'habitat ainsi que la densité des logements.

I. Etude de premier indicateur : Maitrise de la réserve foncière

1. Principe

Cet indicateur permet d'avoir une vision globale sur la réserve foncière de la délégation de Mannouba. En effet, pour satisfaire ces besoins en matière de logements devant une extension urbaine progressive et une évolution démographique, la délégation de Mannouba est appelé a maitriser sa réserve foncière dans la création ou dans la révision de PAU.

Cet indicateur est calculé par division des superficies affectées dans le PAU (Zone d'habitat, zone d'équipement, zone d'activité, zone verte et zone agricole) avec la superficie de périmètre de délégation et exprimé en pourcentage.

2. Résultat

Type

Surface

(Ha)

% de surface urbain  / Surface de délégation

Zone d'habitat

282

40 ,92

Zone agricole

215

31,20

Zone d'activités

37

5,37

Zone d'équipement

120

17,41

Espaces verts

17

2,46

Total

671

97,4

Source : travail personnel

Tableau 5 : Pourcentages des superficies affectées dans le PAU par rapport à la superficie de la délégation

en 2008

Source : travail personnel

Figure 28 : Pourcentages des superficies affectées dans le PAU par rapport à la superficie de la délégation en 2008

La superficie affectée dans le PAU (Zone d'habitat, zone d'équipement, zone d'activité, espace verte et zone agricole) présente 97,4 % de la superficie de la délégation, soit 671 Ha, alors que 2,6% est réservé pour le réseau de voirie, soit 17,9 Ha.

Les zones agricoles présentent 31,1% de la superficie de la délégation, soit 214 Ha.

3. Analyse

Vu la superficie importante des zones agricoles dans le périmètre de délégation, soit 214 Ha, l'étalement urbain de la délégation va attaquer les terres agricoles. À partir des affectations de PAU, la réserve foncière de la délégation est presque nulle.

Deux scénarios sont ainsi présents pour satisfaire les besoin de la délégation en matière de logement et d'équipement :

1) Etaler le périmètre de délégation pour profiter des terres non aménagés en faveurs de la réserve foncière.

2) Aménager les terres agricoles pour subir l'extension urbaine.

A ce niveau la délégation de Mannouba va rencontrer une problématique majeure causée par l'extension urbaine non maitrisée. Le mitage des terres agricoles a commencé depuis les années 80 et se poursuit jusqu'à ces dernières années. En effet, toutes les zones péri-urbaines ont connu des pertes énormes de terres agricoles fertiles.

On peut se demander pourquoi les demandeurs de logement sont-ils installés sur les terres agricoles ? Et bien tout simplement parce que la ville n'a pas pu absorber cette migration massive, et le prix au m2 dans les terres agricoles revenait de loin moins cher que celui des zones aménagées spécialement pour la construction.

précédent sommaire suivant