WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en place d'un sig web pour le suivi de l'urbanisation cas de la commune de Manouba


par Boutheina Hamrouni
Faculté des lettres des arts et des humanités de la Manouba - Master professionnel en géomatique 2016
  

précédent sommaire suivant

III. Etude de troisième indicateur : Abrégement des terres agricoles dans le périmètre de délégation

1. Principe

Cet indicateur est détermine par division de la superficie des terres agricoles sur la superficie de la délégation. Cela permet d'étudier par comparaison entre deux dates 1996 et 2008 l'abrègement ou l'extension des terres agricoles dans le périmètre de délégation. Les résultats sont exprimés en pourcentage.

2. Résultat

Surfaces des zones agricoles (Ha)

% des surfaces des zones agricole / Surface de délégation

En 1996

300

43 ,54

En 2008

215

31,20

Source : travail personnel

Tableau 8 : Pourcentages de la superficie des zones agricoles par rapport à la superficie de la délégation en 1996 et en 2008

En 1996 les terres agricoles présentent 43 ,54 % de périmètre de délégation, soit 300 Ha.

En 2008 les terres agricoles présentent seulement 31 ,20 % de périmètre de délégation, soit 215 Ha. (Figure 32

Source : travail personnel

Figure 32:Pourcentages de la superficie des zones agricoles par rapport à la superficie de la délégation en 1996 et en 2008

Le mitage des terres agricoles a commencé depuis les années 80 et se poursuit jusqu'à ces dernières années par un rythme progressif entre 1996 et 2008. En effet, toutes les zones péri-urbaines ont connu des pertes énormes de terres agricoles fertiles.

Le processus de mitage de l'espace agricole se fait de manière préférentielle le long des voies de communication et autour des cités urbaines.

précédent sommaire suivant