Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

L'incidence de la dette publique exterieure sur l'economie congolaise de 1980 à  2012.


par cedrcik KONDEMA NGBAU
universite padagogique nationale - lincecié en économie publique 2014
Dans la categorie: Economie et Finance
   
Télécharger le fichier original

sommaire suivant

Epigraphe

« Un État qui veut avoir du crédit doit tout payer, même ses bêtises. »

Baron Louis à Napoléon

IN MEMORIAN

A ma regrettée chère grande soeur, Annie BESIKIDE et à toi mon oncle parternel Gilbert KOSANI, arrachés brutalement à notre affection.

Je ne vous oublierai jamais

DEDICACE

A toi ma mère YANGBO saveria et mon père joseph NGBAU KUTU dont je suis l'oeuvre de leur bénédiction.

A ma fille Annie BESIKIDE que ce travail soit pour toi un exemple à suivre.

REMERCIEMENTS

Nous avons le plaisir d'être à la fin du cycle de licence à l'Université Pédagogique Nationale plus précisément à la faculté des sciences économiques et de gestion. Comme à l'accoutumée, la fin du deuxième cycle doit toujours être sanctionnée par un mémoire de fin d'études.

L'aboutissement heureux de ce travail est bien sûr le fruit de notre labeur Personnel mais aussi la contribution de tous ceux qui nous ont aidés à le réaliser. Ainsi il serait ingrat pour nous de ne pas rendre hommage et remercier tous ceux qui, de loin ou de prés nous ont aidé à élaborer cette oeuvre scientifique si modeste. Nous exprimons à cet effet, notre reconnaissance à notre directeur, professeur Emmanuel KAHUSU MWAN-ZA-K'A pour avoir accepté de nous prendre sous sa direction, en dépit de ses multiples occupations.

Particulièrement nous pensons aussi au chef de travaux Anicet LUSENGE qui a bien voulu consacré tout son temps, par ses conseils, ses remarques pour nous aider à mener à bon port ce travail.

Notre reconnaissance va à l'endroit du comité de gestion de l'Université Pédagogique Nationale. Nos sincères remerciements s'adressent aussi aux professeurs jean Denis KASESE et MAMBA KABASU Claude, aux chefs de travaux et assistants au personnel administratif pour leur encadrement, la bonne formation et les conseils dont nous avons été bénéficiaires au cours des années de notre deuxième cycle universitaire.

Nous pensons aussi à notre aimable Martini TAKI pour le souci et le désir ardent de consolider ce travail.

Nous exprimons notre gratitude à tous frères et soeurs, oncles et tantes Joël NYAKONYA, Patrick NGBAU, aime NGALO, Chantal NZOWALI, aime NGBAU, Bébé NGBAU, Irène KOSANI, ange, Julie YAKONGO pour vos sages conseils et la cohésion fraternelle qui nous a permis de réaliser cette oeuvre scientifique.

Au pasteur BONDO joseph, nos remerciements pour votre assistance spirituelle.

Nous pensons enfin à tous nos compagnons de lutte, avec qui nous avons partagé des multiples difficultés académiques nous citons : Junior KANDEFA, Gerson BAHANUZI, jean jacques KASONGO, divine SANDA, Jiguel LANDU, Glinschert NYAFE, David KAHAMA, Ike pauline, Tevni KUNZI, le fait de citer les uns n'est pas synonyme d'oublier les autres.

sommaire suivant