WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Caractéristiques isocinétiques de la force musculaire autour de l'articulation du genou chez des handballeurs tunisiens de la nationale A et B


par Nadhir Hammami
Institut Supérieur de Sport et de l'Education Physique de Ksar Said, Tunis, Tunisie - Maîtrise en STAPS 2003
  

précédent sommaire suivant

III°/ CARACTERISTIQUES ISOCINETIQUES DE LA FORCE MUSCULAIRE CHEZ LES SPORTIFS :

III-1°/ Chez les sportifs en général :

III-1-1°/ Le moment de force musculaire :

L'action de rotation qu'exerce un muscle sur le segment corporel où il s'attache est déterminée par le moment M (F) de la force F qu'il développe, par rapport à l'axe de rotation « 0 » de l'articulation.

La variation du bras de levier de la force est susceptible d'influencer de façon importante la valeur du moment, pouvant à la limite, provoquer son annulation, quelle que soit l'intensité de cette force. (Bouisset, Maton (1995)).

Selon les mêmes auteurs, la force qu'exerce un muscle par rapport à l'articulation en question, peut être décomposée en deux directions rectangulaires à savoir une composante de rotation (ou composante perpendiculaire) qui tend à provoquer le déplacement du chaînon, et une composante articulaire (ou composante longitudinale) qui n'intervient pas dans la rotation de ce dernier.

D'après eux, la composante articulaire de la plupart des muscles des membres (muscles de la cuisse pour l'articulation du genou par exemple) paraît, en règle générale, plus importante que leur composante de rotation.

Cette affirmation doit être nuancée selon Morecki et al (1971), qui explique que la direction de l'application de la force musculaire sur l'os peut être augmentée du fait de certaines particularités anatomiques, présentées notamment par la rotule ou le renflement des épiphyses articulaires qui ont une action comparable à celle d'une poulie au niveau de l'articulation de genou.

Signalons que dans la littérature sportive, des études multiples ont été effectuées dans le but de clarifier la nature de la force musculaire à chaque activité sportive. A ce niveau, Devis et Young (1984) se sont intéressés à la nature de la force et le rôle de la pratique de sport comme facteur prédominant dans la variation de la qualité de la force.

Concernant la variation des valeurs de la force maximale isocinétique, plusieurs auteurs ont proposé une grille de valeurs (Tableau 1), suivant différentes vitesses pour une évaluation isocinétique de la force maximale des quadriceps en mode concentrique, avec deux dynamomètre isocinétiques à savoir le Cybex II et le Cybex 6000.(Ghraïri (1999)).

D'une façon générale, le moment de force (ou grandeur de la rotation) est donné par le produit du bras de levier par la force exprimée en N.m. (Allard, Blanchi et al (2001)).

Nous avons donc l'équation :

M= F x l

M : Le moment, positif ou négatif selon la convention adoptée.

F : La force (appliquée ou résistante)

l : La longueur du bras de levier perpendiculaire à la force

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.