WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Effets et remise en cause des RTT en hôtellerie restauration

( Télécharger le fichier original )
par Anthony Durand
Université de Perpignan, Institut Jacques Maillot - Master 2006
  

précédent sommaire

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

"Non à 35 heures, oui à 39 heures avec des aides"

Deux mois après sa prise de fonction officielle à la tête de la CPIH, Jean-François Girault revient pour nous sur son refus de signer la RTT. Interview express.

Propos recueillis par S. Soubes

L'Hôtellerie :
Votre prédécesseur à la tête de la CPIH était favorable à la signature des textes ramenant le temps de travail dans la profession à 35 heures en 2007 si l'Etat s'engageait sur des aides spécifiques pour les CHR. Lors des élections, vous aviez annoncé que vous étiez contre le projet tout en acceptant l'idée de réfléchir une nouvelle fois aux propositions. Votre position est-elle aujourd'hui définitive ?

Jean-François Girault :

Effectivement, Roland Magne avait émis l'idée de signer l'accord de RTT qui ramènerait le temps de travail à 35 heures au 1er janvier 2007. Accord signé depuis par la CFDT et la CGT. Après avoir été élu à la tête de la CPIH, j'ai, en interne, organisé plusieurs réunions pour savoir si nous devions signer ou pas. Malheureusement, nous nous sommes rendu compte que le projet, en l'état, n'était pas du tout applicable pour les petites entreprises que je représente. Les retards de publication du décret sur l'exonération des charges sur les avantages en nature nous ont aussi mis mal à l'aise. En outre, les trois quarts des professionnels que nous avons interrogés ont répondu défavorablement aux 35 heures. Je ne veux pas entraîner la profession dans quelque chose qu'elle ne pourra pas tenir. En ce qui me concerne, je pense que la profession peut passer de 43 heures à 39 heures, si cette réduction du temps de travail est assortie d'aides réelles. En revanche, la profession ne peut en aucun cas absorber 35 heures, même à terme. Ce n'est matériellement pas faisable.

L'Hôtellerie
Avez-vous, comme vous l'aviez évoqué, renoué un dialogue avec l'Umih ?

Jean-François Girault :

Oui, j'ai repris contact avec l'Umih mais aussi avec la Fagiht. Nous mettons actuellement en place un plan d'action national concernant la TVA. Nous voulons donner aux responsables départementaux des outils leur permettant d'aller discuter avec leurs élus. Je pense que l'unité syndicale est de nouveau envisageable et que celle-ci devrait permettre à nos adhérents d'avoir une ligne directrice générale, sachant, et j'insiste à ce sujet, qu'il n'est aucunement question de fusion entre la CPIH et l'Umih.

...................

L'HOTELLERIE n° 2724 Hebdo 28 Juin 2001

BIBLIOGRAPHIE

OUVRAGES :

Le temps de travail en Europe : organisation et réduction : colloque, 7-8 décembre 1994, Dusseldorf sous la direction de Reiner Hoffmann et Jean Lapeyre (1995)

La durée et l'aménagement du temps de travail dans l'Union européenne : actes du colloque organisé par la Confédération européenne des cadres, Luxembourg, 30 novembre 1995

Le travail: quel avenir ? Pierre Boisard, Daniel Cohen, Mireille Elbaum.présentation d'Olivier Mongin (1997)

Vers une économie plurielle : un travail, une activité, un revenu pour tous Guy Aznar, Alain Caillé, Jean-Louis Laville propos recueillis et mis en forme par Inouk Faugère (1997)

Réduction du temps de travail: que faut-il croire ? sous la direction de Jean-Pierre Chanteau et Denis Clerc ; avec Hugues Bertrand, Alain Lebaube, Jacques Lesourne... (1997)

Le partage du travail dossier constitué par Dominique Méda (1997)

Le guide pratique des 35 heures de Gilbert Cette (1998)

Le partage du travail : bilan et perspectives sous la direction de Hervé Defalvard et Véronique Guienne (1998)

Le retour du travail David Alis, Michèle Amiel, Anne-Françoise Bender... (1999)

La RTT, Que sais-je ? n° 3666

L'Aménagement du temps de travail, Que sais-je ? n°3134

TEXTES DE LOI :

Loi Aubry I et Loi Aubry II

Loi Fillon

Convention Collective des Hôtels Cafés Restaurant

Avenants de la Convention Collective

Journal Officiel, accords des HCR 1er Janvier 2005

ETUDES :

Enquête SVP « Pourquoi ne pas appliquer les 35 Heures » 2003

Documentation Française « La RTT, des politiques aux Pratiques » Juin 2003

« Est-ce que les 35 heures ont eu une influence sur la fréquentation des Hotels Restaurants » André Daguin 2003

Etude de l'INSEE « Evolution des rémunération a-t-elle été freinée » 1999

DARES « RTT et modes de vie » 2004

OCDE « Durée du travail en Europe » 1997

Rapport Viard « Effets des RTTsur le vie des salariés » 2002

SITES INTERNET :

Site CFDT : « 800 00 salariés toujours privés de RTT » 16 octobre 2003

« HCR, des patrons qui plaident pour la RTT » 2004

Site UMIF : « RTT : le Conseil d'Etat annule l'extension de l'accord » 26 février 2003

Site de L'Hôtellerie :

« 6ème semaine de congés payés, suppression du SMIC Hôtelier » n°2906 du 6 janvier 2005

« Comment limiter le stress professionnel » n°2964 du 9 mars 2005

« Non aux 35 heures, oui aux 39 heures avec aides » n°2724 du 2 juin 2001

«  HCR : gouvernement et patrons font un nouveau bras d'honneur au premier syndicat de salariés de la branche ! » du 27 octobre 2005

ARTICLES DE PRESSE :

L'Expansion Dossier Haro sur les 35 heures « Faut-il brûler la RTT ? » du 24 septembre 2003

Magasine Marketing « « Les 35 heures, favorables au tourisme ? » magazine n°51 du 1er juin 2000

Politis « Loi Fillon : une régression sociale sans précédent » 17 octobre 2002


précédent sommaire






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy