WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion foncière et développement rural Cas de la commune rurale Ambinaniroa Andonaka

( Télécharger le fichier original )
par Narindra Ny Tiavina Troïanie JEAN PAUL
Université d'Antanarivo - Maîtrise en sociologie 2008
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

AVANT PROPOS

L'idée de cette étude sur la gestion foncière et le développement rural est de déterminer les causes du non développement dans le milieu rural lié à la problématique du premier capital essentiel dans tout développement et production à savoir la terre. En effet, cette dernière est la base, sans terre on ne peut rien produire. Donc, on ne peut pas survivre. De plus, la terre est le symbole de toutes les activités à la campagne et de la vie paysanne. Par ailleurs, en tant que Malgache, nous accordons une grande importance à la terre qui est notre source par le biais de nos ancêtres. En ce sens, la terre a un caractère sacré1(*) pour les Malgaches. Cependant, avec l'arrivée de la mondialisation et du système capitaliste, elle est devenue l'objet de toute convoitise et source de conflit.

Depuis des siècles, la terre est synonyme de richesse. A cet effet, les propriétaires foncières sont considérées comme des personnes riches qui les placent au dessus socialement des non propriétaires. La terre est donc origine de la richesse. Toutefois à Madagascar, actuellement il règne une très grande insécurité foncière. C'est pour cette raison que nous nous sommes penchée sur la problématique de la gestion foncière et du développement rural.

Nous avons choisi la Commune Rurale d'Ambinaniroa Andonaka pour notre étude étant donné que c'est un endroit où on peut apercevoir des terres cultivables à perte de vue mais souvent ces terres ne sont pas cultivées comme il se doit et ne produisent pas assez que ce qui est prévu. Cette situation a suscité notre curiosité, et nous a conduit dans cet endroit pour en savoir davantage.

Mais que penser de la notion de développement, est - il envisageable de promouvoir un développement en milieu rural grâce à une bonne gestion foncière ? Le présent ouvrage est un début de réponse cohérente à ces problèmes de gestion foncière qui freinent le développement.

Concernant ce dernier, il reste encore très controversé, ce qui suppose des réflexions partagées au niveau de la nation quant au type et au mode de développement durable la plus appropriée à Madagascar.

De nouveau la problématique déjà évoquée à propos du développement se retrouve. Ainsi, étudier la gestion foncière dans le cadre du développement rural, c'est d'abord s'efforcer de comprendre le rôle ou la fonction qu'elle assume par rapport à l'innovation et au changement. Le but final de l'étude serait alors de dégager des orientations pour le futur c'est-à-dire de tracer le chemin du développement en commençant par assurer une bonne gestion foncière.

Nous espérons que ce mémoire contribuera à alimenter les réflexions sur le développement rural et qu'il aidera dans le choix combien difficile, mais nécessaire d'un certain nombre de mesures de réforme dans le domaine prioritaire du développement du pays.

* 1 In BALANDIER, G. (1971) Sens et puissance. Les dynamiques sociales, Paris, P.U.F. p. 238

sommaire suivant