WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse du système de biomonitoring du Parc National de Taï

( Télécharger le fichier original )
par Konan Kan Fulbert KOUADIO
Institut National Polytechnique Houphouet Boigny de Yamoussoukro - Ingénieur des Eaux et Forêts 2006
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

REPUBLIQUE DE COTE-D'IVOIRE

UNION - DISCIPLINE - TRAVAIL

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

 

Institut National Polytechnique

Félix HOUPHOUET BOIGNY

Ecole Supérieure d'Agronomie
(ESA)

Département Eaux, Forêts et
Environnement (FOREN)

MEMOIRE DE FIN D'ETUDES POUR L'OBTENTION
DU DIPLOME D'AGRONOMIE APPROFONDIE (DAA)
OPTION : EAUX ET FORETS

Présenté par

KOUADIO Konan Kan Fulbert
35eme Promotion ENSA

Thème :

 

ANALYSE DU SYSTEME

DE BIOMONITORING

DU PARC NATIONAL DE TAÏ

 
 

Soutenu le 12 mai 2006
Jury :

Dr. Germain ARKUSTH (Enseignant à l'INP-HB) Président du jury

Col Goué DANHOUE (Enseignant à l'INP-HB) Assesseur

Cdt. Adama TONDOSSAMA (Directeur Zone Sud-Ouest OIPR) Encadreur

(c)Mai 2006

AVANT-PROPOS ET REMERCIEMENT

Le présent rapport est le fruit de six mois de travail marquant la fin des quatre années d'études faites à l'Ecole Supérieure d'Agronomie (ESA).

L'ESA qui fait partie des six écoles de l'Institut National Polytechnique Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro (INP-HB) a pour vocation de former des Ingénieurs des Techniques Agricoles et des Ingénieurs Agronomes spécialisés dans divers domaines dont les Eaux et Forêts.

La fin de la formation des Ingénieurs des Eaux et Forêts est sanctionnée par l'obtention du Diplôme d'Agronomie Approfondie (DAA), option Eaux et Forêts, suite à la présentation du mémoire de fin d'études.

C'est dans le cadre de ce mémoire que nous avons effectué du 1er septembre 2005 au 1er mars 2006 un stage à l'Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR), plus précisément à la Direction du Parc National de Taï.

Ce stage, dont le thème est « Analyse du système de biomonitoring du Parc National de Taï » nous a permis de mettre en pratique une fois de plus les connaissances théoriques acquises à l'école. Nous menons ce travail comme un exercice devant servir à la valorisation éventuelle des méthodes de biomonitoring ou de suivi écologique pour l'OIPR.

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont été, un temps soit peu, attentionnés à notre travail. Nous leur sommes reconnaissants pour leurs critiques et suggestions qui ont contribué à améliorer le présent document. Nous citerons :

- M. Eboua Narcisse WANDAN, notre encadreur pédagogique pour ses pertinentes critiques et suggestions ;

- le Cdt Adama TONDOSSAMA, Directeur de la Zone Sud-Ouest OIPR ; notre maître de stage pour sa disponibilité, sa compréhension, ses critiques et suggestions ;

- le Lt Abdoulaye DIARRASSOUBA, chef secteur de Djapadji pour sa disponibilité et ses aides précieuses ;

- M. Kouakou Théodore KOUADIO, enseignant à l'INP-HB de Yamoussoukro pour ses différentes corrections du document ;

Nous sommes tout particulièrement reconnaissants à l'endroit du Cdt N'DRI, du Cdt Hubert KATCHIA, du Cdt Abroba AKE et de notre famille pour leurs aides tant financière que matérielle.

Enfin, nous tenons surtout à dire un grand merci au Cne Abou SANOGO, à sa femme AKA Catherine et à leurs enfants pour l'hospitalité et la serviabilité dont ils ont témoigné à notre égard tout le long de notre séjour à San Pedro.

RESUME

La menace sur les ressources naturelles du Parc National de Taï a conduit ses dirigeants à mettre en place un système de biomonitoring. Malheureusement les données de ce biomonitoring ne sont pas régulièrement analysées pour permettre des ajustements probables. C'est fort de cela que la direction de l'OIPR a initié la présente étude dont le thème est : « Analyse du système de biomonitoring du Parc National de Taï ». Elle a pour objectifs de présenter les résultats du système de biomonitoring du PNT et de déceler ses faiblesses afin d'une amélioration future. Pour y parvenir, nous avons analysé les données du biomonitoring de 1999 à 2005. Nous avons déterminé les densités des secteurs pour voir leur évolution. Les espèces retenues sont Cercopithecus diana diana, Piliocolobus badius badius, et Cep halop hus maxwelli. Le système de biomonitoring du PNT a fourni des résultats fort appréciables. Il ressort des analyses que le PNT est dominé par les singes; les autres espèces y étant moins abondants. Aussi, faut-il retenir que les secteurs situés du côté Ouest du PNT sont plus riches et plus denses que ceux situés du côté Est. Toutefois, le système regorge quelques insuffisances qui méritent d'être corrigées pour une meilleure efficacité.

sommaire suivant






La Quadrature du Net