WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Optimisation de la gestion des flux d'informations et documentaires: cas du département shipping de SAGA GABON


par Jean Philippe NSOME NLEME
Institut Supérieur de Technologie (I.S.T) - Licence professionnelle en Gestion Logistique et Transport 2008
  

précédent sommaire suivant

INTRODUCTION

L'engagement ferme pour les entreprises à satisfaire les besoins présents et futurs des clients, dans un monde en perpétuelle évolution, induit ces dernières à améliorer continuellement la performance et la qualité de leurs différents services. Cette prise de conscience, justifie en partie l'adoption par ces organisations, des principes fondamentaux du management par la qualité. Lesquels placent la satisfaction complète des clients au coeur des objectifs de l'entreprise.

L'entreprise par son approche système, est vue sous l'angle d'un ensemble d'éléments en interaction dynamique fonctionnant pour un but. Autrement dit, elle est considérée comme un système, dans laquelle transitent les flux d'informations, documentaires, financiers et physiques. De ce point de vue, la survie, la performance et le niveau de compétitivité d'une telle organisation sont assujettis à la bonne maîtrise de cet ensemble de flux qui la traversent.

Plusieurs entreprises sont en permanence confrontées aux enjeux qui ont trait à la maîtrise des délais de traitement d'information. Au Gabon, les entreprises spécialisées dans la prestation de services maritime rencontrent cette difficulté. Et c'est notamment le cas de SAGA GABON. En effet, l'entreprise qui est spécialisée dans la consignation maritime constate, suite à une tendance croissante du trafic maritime au port d'Owendo, un prolongement des délais de traitement des flux d'informations dans l'exécution de ses prestations portuaires. C'est ainsi qu'elle se propose d'analyser au sein de son département shipping, la gestion des flux d'informations et documentaires qui l'alimentent. Il est donc question de ressortir les faiblesses de son système d'information et d'en apporter les éventuelles propositions capables de renforcer le mode de gestion de ces flux.

Il convient de mentionner qu'une gestion optimale des flux, présente un intérêt double. D'une part, elle permet à l'entreprise d'en tirer un avantage concurrentiel et d'atteindre un niveau compétitif et d'agilité, par la réduction des délais. D'autre part, elle permet de garantir son image de marque au près des clients, par la qualité et la fiabilité des prestations.

Toute fois, la question qui nous vient à l'esprit, au regard de ce qui précède est de savoir, comment gérer les flux d'informations et documentaires de manière à satisfaire les besoins sans cesse renouvelés des clients, dans un marché de plus en plus concurrentiel ? Autrement dit, comment rendre flexible le système d'information du département shipping en tenant compte de l'exigence des clients, de l'importance de la concurrence et de l'évolution technologique croissante.

Ainsi, l'intérêt de notre étude est de mettre en exergue, la nécessité pour le département, de passer d'un système d'information manuel à un système automatisé, puis celle de l'application du principe de décentralisation des moyens de traitement d'informations.

Fort de ce qui précède, il parait judicieux de présenter successivement le contexte d'étude (première partie), la chaîne logistique des flux (deuxième partie) ainsi qu'une approche de la gestion optimale de ces flux (troisième partie).

précédent sommaire suivant