WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de quelques paramètres biologiques de Amblyseius swirskii Athias

( Télécharger le fichier original )
par Joel DAYE LOFFA
Université d'Abomey-Calavi - Diplôme d'Ingénieur Agronome 2007
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE D'ABOMEY-CALAVI FACULTE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DEPARTEMENT DE PRODUCTION VEGETALE

(DPV)

Etude de quelques paramètres biologiques de Amblyseius swirskii Athias-

Henriot (Acari: Phytoseiidae) prédateur de Megalurothrips sjostedti

Trybom (Thysanoptera: Thripidae) ravageur de niébé,

Vigna unguiculata (L.) Walp.

THESE

Pour l'obtention du Diplôme d'Ingénieur Agronome

Option : Science et Technique de Production Végétale (STPV) Présentée et soutenue par

Joël DA YE LOFFA

Le 17 décembre 2007

Superviseur : Prof. Dr. Ir. Pierre ATACHI

Co-superviseur : Dr Rachid HANNA

Composition du jury :

Président : Dr. Ir. Bonaventure AHOHUENDO

Rapporteur : Pr. Dr. Ir. Pierre ATACHI Examinateur : Dr. Rachid HANNA

Examinateur : Dr. Elisabeth ZANNOU

UNIVERSITY OF D'ABOMEY-CALAVI FACULTY OF AGRONOMY SCIENCES DEPARTEMENT OF PLANT PRODUCTION

(DPV)

Some biological parameters of Amblyseius swirskii Athias-Henriot (Acari:Phytoseiidae) predator of Megalurothrips sjostedti Trybom (Thysanoptera: Thripidae), important pest of cowpea, Vigna

unguiculata (L.) Walp.

THESE

Of the requierment for Agricultural Engineer degree OPTION

Science et Technique de Production Végétale (STPV)
Présented and submitted on

17 december 2007

By Joël DAYE LOFFA

Supervisor : Prof. Dr. Ir. Pierre ATACHI

Co-superviseur : Dr Rachid HANNA

Member of jury :

President : Dr. Ir. Bonaventure AHOHUENDO Raporter : Pr. Dr. Ir. Pierre ATACHI Examiner : Dr. Rachid HANNA

Examiner : Dr. Elisabeth ZANNOU

CERTIFICATION

Je certifie que ce travail a été conduit par DAYE LOFFA Joël à la Faculté des Sciences Agronomiques (Option Production Végétale; section protection des Végétaux) de l'Université d'Abomey-Calavi.

Le Superviseur :

Pr. Dr. Ir. Pierre ATACHI, professeur d'entomologie à la Faculté des Sciences Agronomiques (F SA) à l'Université d'Abomey-Calavi (UAC)

DEDICACE

Je dédie ce travail :

Au Seigneur, le Père tout Puissant pour tous les bienfaits dont il m'a comblé.

REMERCIEMENTS

Avant d'exposer les résultats de cette étude, je voudrais exprimer ma respectueuse reconnaissance à Monsieur le Professeur ATACHI Pierre, entomologiste à la FSA/ UAC qui a supervisé mes travaux de recherche pour ses meilleurs conseils et pour toutes les facilités qu'il a eues à me donner au cours de la réalisation de ce travail.

J'exprime ma profonde gratitude au Docteur J. BRAIMA, Directeur de l'IITACotonou pour avoir accepté ma demande de stage dans son institut

Je présente mes sincères reconnaissances au Docteur M. TAMO et au Docteur R. HANNA, chercheurs à l'IITA-Cotonou, qui, prêtant une attention particulière à mes travaux, m'ont aidé dans l'acquisition des matériels indispensables à la réalisation de ces travaux.

Je m'en voudrais de ne pas exprimer mes sincères reconnaissances au Dr Alexis ONZO, à M. Koffi NEGLOH, M. Cyriaque AGBOTON, au Dr Désiré GNAVOSSOU et leurs collègues des sections Acarologie et Niébé, pour leurs conseils divers sans lesquels je ne pourrais rester dans le temps pour les travaux.

Mes sincères remerciements vont à l'endroit des techniciens des sections Niébé et Acarologie de qui j'ai eu tous les appuis techniques dans le cadre de ces travaux, je voudrais nommer en particulier M. Richard HOUNDAFOCHE, M. Séraphin ETEKA et M. Mathias AZOKPOTA.

Il m'est agréable de manifester toute ma reconnaissance à tous mes parents et en particulier à mon grand-frère M. DAYE LOFFA Anatole, directeur d'école à Aplahoué, qui s'est investi pour ma scolarisation et envers qui je reste redevable. Qu'ils reçoivent à travers ce document, les témoignages de ma sincère gratitude.

C'est le moment pour moi de témoigner à ma mère Kindémin MEDEKEGNON, à mon grand-frère N'Gbédro DAYE LOFFA, à mon épouse Anita LOKOSSOU et mon fils Gnonan Junior. DAYE LOFFA, toute ma reconnaissance à leurs efforts pour moi.

Je ne saurais oublier enfin tous mes amis qui ont été tout au long de ces recherches, des collaborateurs dévoués et efficaces, je voudrais nommer en particulier Pamphile LOKOSSOU, Etienne SODJI, Isidore DAGOUDO, Cyprien DATO, Clément SEWADE, Abdel-Aziz LAWANI., Géofroid AGBON, Henriette SEWADE, Francine SEWADE, Lydia LOKOSSOU.

TABLE DES MATIERES

TITRES PAGES

CERTIFICATION iv

DEDICACE v

REMERCIEMENTS vi

TABLE DES MATIERES .vii

LISTE DES TABLEAUX x

LISTE DES PHOTOS ..xi

LISTE DES FIGURES .. xii

LISTES DES SIGLES xiii

RÉSUMÉ xiv

ABSTRACT .xv

CHAPITRE I: INTRODUCTION ...1

CHAPITRE II: REVUE DE LITERATURE ...4

2.1 Le niébé Vigna unguiculata (Fabacae) (L.) Walp ...5

2.1.1 Ecologie, distribution et production ...5

2.1.2 Importance et utilisation du niébé ...6

2.1.3 Complexe parasitaire du niébé ...7

2.2 Megalurpthrips sjostedti (Thysanoptera: thripidae) Trybom ...8

2.2.1 Origine et distribution ...8

2.2.2 Taxonomie ...8

2.2.3- Morphologie, Biologie et Ecologie ...9

2.2.4- Méthodes de lutte contre les thrips .11

2.3 Les phytoséiides: Systématique, Biologie et Ecologie .15

2.3.1 Systématique .15

2.3.2 Biologie .15

2.4-Amblyseius swirskii Athias-Henriot (Acari: Phytoseiidae) : Systématique, Biologie et Ecologie 20

2.4.1- Systématique

.20

2.4.2- Origine, Biologie et Eologie

.20

2.4.3- Importance de Amblyseius swirskii

.21

CHAPITRE 3: MATÉRIEL ET MÉTHODES

.23

3.1 Cadre physique de l'étude

.24

3.2- Matériels

.24

3.2.1- Matériel végétal

.24

3.2.2- Matériel animal

.29

3.2.3- Matériel de travail

30

3-3 Méthodes

.31

3.3.1 Elevage des thrips

.31

3.3.2 Elevage en masse de Amblyseius swirskii ( phytoséiide)

.32

3.3.3 Conduite des essais

.33


·
· Vulnérabilité des larves d'un jour (larves 1) et larves de deux jours (larves

2) à la prédation de A. swirskii 32

·
· Prédation de Amblyseius swirskii à différentes densités de larves

d'un jour (larves 1)

33


·
· Fécondité de Amblyseius swirskii à partir des pollens

.34


·
· Table de vie de Amblyseius swirskii.

.34

3-4- Analyses statistiques

.37

CHAPITRE 4: RESULTATS

.38

4 RÉSULTATS

.39

4.1 Vulnérabilité des larves d'un jour (larves 1) et les larves de deux jours (larves 2) de M. sjostedti à la prédation de Amblyseius swirskii

39

4.2 Effet de la densité de larves d'un jour sur la capacité de prédation

 

de A. swirskii .....

39

4.3 Fécondité de Amblyseius swirskii sur des pollens des plantes hôtes

.41

4.4 Effet de la combinaison de larves d'un jour et de pollen de niébé sur la prédation

par A. swirskii

4.5 Effet des régimes alimentaires sur la durée des stades juvéniles

4.6 Effet des régimes alimentaires sur la fécondité des femelles
4.7 Effet des régimes alimentaires sur l'éclosion

..42

.43

.44

des oeufs de Amblyseius swirskii

...47

4.8 Effet des régimes alimentaires sur le sexe ratio des progénitures

.47

4.9 Influence des régimes sur la survie des progénitures

.47

CHAPITRE 5: DISCUSSION

.49

5 DISCUSSION

.50

5.1 Vulnérabilité des stades larvaires de Megalurothrips sjostedti

à la prédation de Amblyseius swirskii

50

5.2 Influence des densités de larve 1 sur la capacité de prédation de

 

Amblyseius swirskii..............................................................................

51

5.3 Fécondité de Amblyseius swirskii suivant différents pollens .53

5.4 Table de vie de Amblyseius swirski 53

5.41 Effet de la combinaison de pollen et laves sur le taux de prédation 53

5.4.2 Effet des aliments sur la fécondité des femelles .55

CONCLUSION .56

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES .57

ANNEXES .67

LISTE DES TABLEAUX

TITRES PAGES

Tableau 1: Liste des prédateurs de thrips ...13

Tableau 2: Quelques variétés de niébé 16

Tableau 3: Récapitulatif sur la vulnérabilité des larves d'un jour et les larves de deux jours 39

Tableau 4: Nombre moyen de larves consommées ...40

Tableau 5: Fécondité de Amblyseius swirskii suivant les pollens ...42

Tableau 6: taux de prédation de A. swirskii suivant la combinaison ou non

de larves avec le pollen de niébé 43

Tableau 7: Effets des aliments sur la durée de développement des

Différents stades du Phytoséiide 43

Tableau 8: Effet des aliments sur la fécondité des femelles de A. swirskii ..45

Tableau 9: Taux moyens d'éclosion des oeufs suivant les régimes alimentaires....47

Tableau 10 : Sexe ratio de la progéniture 48

LISTE DES PHOTOS

TITRES PAGES

Photo 1: Mâles et femelles des thrips floricoles .....9

Photo 2: Cycle de développement larvaire de M. sjostedti ...10

Photo 3: Différentes plantes utilisées 27

Photo 4: Larve de Megalurothrips sjostedti 28

Photo 5: Deux Amblyseius swirskii avec une larve de thrips ...30

LISTE DES FIGURES

TITRES PAGES

Figure 1: Cycle de développement de phytoséiide 18

Figure 2: Consommation moyenne de larves 1par femelle par jour .41

Figure 3: fécondité des femelles en fonction des aliments ...46

LISTE DES SIGLES ET ABRE VIA TIONS

FAO : Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et

l'Agriculture.

FSA : Faculté des Sciences Agronomiques.

UAC : Université d'Abomey-Calavi.

IITA : Institut International de d'agriculture Tropicale

INRAB : Institut National de Recherche Agricole au Bénin MAEP : Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de le Pêche MDR : Ministère du Développement Rural

CIRAD : Centre International de Recherche Agricole pour le Développement.

RESUME

Malgré l'existence de nombreuses méthodes de lutte, la production du niébé Vigna unguiculata (L.) Walpers demeure limitée par les ravageurs. La présente étude se propose d'apprécier la possibilité de reproduction de Amblyseius swirskii AthiasHenriot (Acari : Phytoseiidae), prédateur de Megalurothrips sjostedti, Trybom (Thysanoptera : Thripidae) à partir des larves et des pollens des plantes hôtes alternatives de ces thrips floricoles, dans une approche de lutte préventive. Pour ce faire, des essais ont été conduits au laboratoire sur la vulnérabilité à la prédation des larves de M. sjostedti. L'effet des pollens de trois plantes hôtes de thrips - Lonchocarpus sericeus, Tephrosia candida, Vigna unguiculata - et deux plantes non- hôtes - Zea mays, Typha australis - sur la reproduction et la survie du prédateur a été aussi étudié. Les pollens sont extraits des fleurs des plantes hôtes des thrips, collectées dans différentes régions du sud et centre-Bénin. Au laboratoire, la vulnérabilité de M. sjostedti à la prédation par A. swirskii, a été testée avec les larves d'un jour et les larves de deux jours de ce ravageur. Pour chaque type, une densité de 5 larves a été utilisée. Les résultats ont montré que le prédateur a une influence significative sur les larves d'un jour (larves 1) de M. sjostedti, alors qu'il n'a aucune influence sur les larves de deux jours (larves 2). Par ailleurs, les femelles de phytoséiide, ont été nourries séparément aux pollens des plantes pendant une semaine. L'effet de chaque pollen sur l'oviposition des femelles du phytoseiide a été apprécié à travers la comparaison des moyennes d'oeufs pondus par femelle et par jour. L'essai a montré que, le pollen de L. sericeus est le meilleur après T. australis puis viennent respectivement les pollens de V. unguiculata, Z. mays et T. candida.

La table de vie du prédateur a été conduite avec les régimes alimentaires (traitements) : pollen de V. unguiculata (V), pollen Typha australis (Ty), larves 1 de M. sjostedti et la combinaison de pollen de V. unguiculata + larves 1 de M. sjostedti (VL). Il résulte de la table de vie que les traitements V, Ty, et VL, ont des effets similaires sur la reproduction et sur la fécondité des femelles du phytoséiide. Par contre, le niébé entraîne une mortalité plus précoce chez les femelles comparativement aux autres traitements. Amblyseius swirskii est un nouvel acarien prédateur, qui possède d'intéressantes potentialités biologiques pour une lutte biologique contre le thrips, M. sjostedti, ravageur de niébé, Vigna unguiculata.

Mots-clés: pollen, régime alimentaire, table de vie, phytoseiide, Amblyseius swirskii, prédateur, acarien, Vigna unguiculata, Tephrosia candida, Zea mays, Lonchocarpus seriseus, Typha australis.

sommaire suivant






La Quadrature du Net