WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les enjeux éthiques de la chanson "IKEA" de Koffi Olomidé

( Télécharger le fichier original )
par Yannick KOKO
USAKIN - Bac 2009
  

sommaire suivant

LES ENJEUX ÉTHIQUES DE LA CHANSON `'IKEA''

DE KOFFI OLOMIDÉ

0. INTRODUCTION

Il n'est secret à personne que la musique occupe une place considérable dans la société. Elle reçoit aussi une valeur remarquable pour la vie des hommes, tant sur le plan culturel qu'éducationnel. Son rôle est tel qu'elle participe, comme il en est de l'art poétique, à la transformation des impressions imaginaires, des états d'âmes ou des sentiments en images, elle traduit en faits vécus les imaginations des hommes. Ce rôle varie selon les circonstances et les besoins. La musique est utilisée en moments de fête pour traduire la joie, la jouissance, et en moments de solitude, pour consoler ou caresser les coeurs affligés, elle est aussi utilisée pour les moments de méditation...

Ainsi, les musiciens, comme les écrivains, les poètes, les prophètes, et tous les autres artistes ont devoir « de tisser l'identité et l'histoire des peuples auxquels ils s'identifient ou dont ils prennent une certaine longueur d'avance. A ce titre, ils ont une responsabilité plus que délicate devant l'existence humaine prise dans sa globalité. Ils donnent le temps au temps, la vie à la vie. (...) ils nous imposent des manières d'être et de paraître, de voir et de sentir, d'avoir et de valoir, de savoir et de pouvoir »1(*).

C'est dans cet ordre d'idée que s'inscrit l'art musical congolais. Il porte ses propres règles, ses rythmes, ses exigences, ses danses : voilà qui fait sa particularité et son originalité. C'est cette particularité qui le différencie de l'ensemble et du reste du monde. La musique congolaise doit répondre et traduire le besoin du peuple, elle doit toucher les réalités de vie, non seulement sur le plan affectif et passionnel, mais aussi et surtout sur le plan culturel et éducationnel. Mais, contrairement à cette attente, la musique congolaise actuelle, pour la plupart des cas, traduit plus un seul aspect de la vie des hommes en société, elle répond mieux aux besoins des ``amoureux'', des adolescents, des amoureux déçus..., utilise des termes vulgaires et obscènes, sans tenir compte ni de l'éducation ni de ses conséquences sur l'ensemble de la jeunesse.

Pour ce faire, vue la gravité et l'allure avec laquelle les choses tournent, nous avons choisi de faire halte pour réfléchir un peu sur ce problème. Les efforts ici engagés voudraient donc dégager les enjeux éthiques de la musique congolaise, en focalisant notre attention sur la chanson « IKEA » de l'artiste musicien Koffi Olomidé, dont nous analyserons le contenu pour voir son impact et ses conséquences sur l'ensemble de la société, surtout de la jeunesse congolaise.

* 1 F.B. MABASI et M. BUASSA, LUTUMBA SIMARO. Le sphinx de la musique congolaise moderne, Kinshasa, Les Actes des Africains, 2008, p.5.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy