WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion des risques de change

( Télécharger le fichier original )
par Madihou NIAKASSO
Institut Privé de Gestion de Dakar - Master 2007
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

Section 2 : Le risque de perte de compétitivité

Une variation des taux de change d'une monnaie par rapport à une monnaie étrangère peut affecter la compétitivité de nos produits, les rendant plus ou moins chers pour les acheteurs étrangers selon que le pays dévalue ou réévalue sa monnaie. De même, une variation positive ou négative des cours de change peut affecter le prix de nos importations de matières premières, affectant de la sorte le coût de revient de nos produits finaux.

Nous allons étudier le cas de l'exportateur, de l'importateur et les règles générales.

2.1. Cas de l'exportateur

La société européenne Graindor exporte vers l'entreprise américaine Good Morning 30 000 litres d'huile de tournesol. La remise de prix faite par Graindor au mois de juin est de 500 EUR les mille litres d'huile, le taux de change étant de USD1 = 1 EUR. Cette offre était à l'époque plus avantageuse que celle remise par le principal concurrent de Graindor, une entreprise sud africaine appelée Foody, qui avait alors fait une remise de 520 EUR les mille litres, à conditions de vente égales. Voyons comment une dévaluation ou une réévaluation d'une monnaie par rapport à une autre peut affecter la compétitivité des produits proposés par l'entreprise européenne.

Dévaluation de l'EUR par rapport au USD 1 EUR = 0,91 USD

1 000 litres d'huile coûtent maintenant l'équivalent de 910 USD. La dévaluation de l'euro par rapport au dollar a affecté positivement la compétitivité de l'entreprise européenne. Les importations d'huile sont devenues moins chères en dollars qu'auparavant pour les clients de Graindor.

Réévaluation de l'EUR par rapport au USD

1 EUR = 1,1 USD

1 000 litres d'huile coûtent 1 100 USD. La réévaluation du dollar par rapport à l'euro a affecté négativement la compétitivité de l'entreprise européenne. Les importations d'huile sont devenues plus chères en dollars qu'auparavant pour les clients de Graindor qui auront tendance à se tourner vers le fournisseur sud africain.

2.2. Cas de l'importateur

Pour fabriquer son huile de tournesol, imaginons que Graindor doit importer des graines de tournesol des Etats-Unis. Son fournisseur, l'entreprise Butterfly, lui offre un prix de 1 000 USD la tonne de graines. Les taux de change au moment où l'offre es acceptée est de 1 EUR = 1 USD. Voyons à nouveau comment Graindor peut être affecté par une dévaluation ou une réévaluation de l'euro par rapport au dollar.

Dévaluation de l'EUR par rapport au USD

1 EUR = 0,91 USD

1 tonne de graines coûte maintenant la somme de 1 100 EUR. Le prix des importations de matières premières exprimé en euros est plus élevé pour la société européenne Graindor suite à la dévaluation de l'euro par rapport au dollar

Réévaluation de l'EUR par rapport au USD

1 EUR = 1,1 USD

1 tonne de graines coûte maintenant la somme de 910 EUR. Le prix des importations de matières premières exprimé en euros est moins élevé pour la société européenne Graindor suite à la réévaluation de l'euro par rapport au dollar.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Moins de 5 interactions sociales par jour