WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion des risques de change

( Télécharger le fichier original )
par Madihou NIAKASSO
Institut Privé de Gestion de Dakar - Master 2007
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

2.1.4. La clientèle privée

La clientèle privée n'intervient pas directement sur le marché des changes, elle achète et vend des devises en s'adressant aux banques commerciales qui ont une activité importante sur ce marché. La clientèle privée regroupe 3 catégories d'opérateurs :

- les investisseurs particuliers : avec l'avènement de l'Internet et des plateformes de trading facilement accessibles partout et à tout moment, et du fait aussi de l'effet de levier qui est offert par ces plateformes, les volumes de transactions des investisseurs particuliers représentent aujourd'hui 5 % du volume total des transactions réalisées sur le marché des changes ;

- les entreprises industrielles et commerciales (corporates) et les institutions financières qui ne disposent pas de fonds propres requis pour participer directement à ce marché.

Ces opérateurs interviennent sur le marché des changes pour satisfaire des besoins en devises induit par des opérations commerciales et financières internationales (vente et achat, prêt et emprunt en devises). Ils interviennent également pour des motifs de spéculation.

2.1.5. Les entreprises multinationales

Elles interviennent en général sur le marché des changes dans le but de payer un fournisseur étranger ou de rapatrier des profits faits dans d'autres devises.

Elles interviennent aussi fréquemment sur le marché pour gérer le risque de changes auquel elles sont exposées. Certaines grandes entreprises multinationales disposent de véritables salles de marché et cherchent également à effectuer des plus-values sur le marché.

2.1.6. Les courtiers

Les courtiers permettent l'accès au marché. Ils informent les opérateurs des cours auxquels se vendent et s'achètent les différentes monnaies.

Ils servent par ailleurs d'intermédiaires et mettent en contact les acheteurs et les vendeurs de devises. Il est en conséquence, plus facile pour un cambiste d'utiliser leur source plutôt que de contacter plusieurs banques susceptibles de lui vendre la devise qu'il cherche ou de lui acheter celle dont il veut se débarrasser.

Le courtier est particulièrement utile pour la négociation des devises qui ne font pas l'objet de change très fourni.

Les courtiers ne sont jamais obligés de dévoiler le nom des banques qu'ils mettent en relation. Cette discrétion est très utile pour les institutions qui ne veulent pas faire apparaître en un moment donné leur position acheteuse ou vendeuse dans telle ou telle devise.

Une fois la transaction effectuée, le courtier relève à chaque cambiste le nombre de sa contrepartie pour que chacun puisse enregistrer dans ses comptes l'opération réalisée.

La fonction d'un courtier est de rendre le marché plus efficace et plus fluide en étant un contact permanent avec ce nombreuses contreparties.

La qualité d'un courtier s'apprécie à la qualité et à la quantité des relations qu'il entretient avec les institutions financières actives sur le marché des changes.

Les courtiers traditionnels (boys brokers) qui ont dominé l'activité de courtage jusqu'au milieu des années 1990 ont été soumis à la concurrence des courtiers électroniques.

Le développement du courtage électronique a trois (3) conséquences importantes :

- les cambistes peuvent accéder directement et instantanément à de nombreuses banques ;

- les courtiers électroniques permettent aux cambistes de réaliser des transactions en rapprochant automatiquement les ordres d'achat et les ordres de vente et en fournissant une confirmation immédiate de la transaction ;

- toutes les banques clientes d'un système de courtage électronique peuvent accéder quelque soit leur taille aux meilleurs cours effectués sur les écrans.

Les deux (2) plus importants courtiers électroniques sont : Reuter et EBS (Electronic Bankerage System).

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Moins de 5 interactions sociales par jour