WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude d'un projet de la mise en place d'une unité de production de pàąte chocolatée à  N'Djaména au Tchad

( Télécharger le fichier original )
par Faustin DJIMALDE
ISTA - DESS en Analyse et Evaluation de Projets 2004
  

précédent sommaire suivant

Section II : SITUATION DU SECTEUR INDUSTRIEL AU TCHAD

La réalisation d'un projet suppose une étude effectuée sous divers angles complémentaires. Nous situons, dans cette section, la place qu'occupe le secteur industriel du Tchad, les contraintes et politiques de son développement.

II.1 Place de l'industrie dans l'économie Tchadienne


II.1.1 Etats des lieux :

Le secteur secondaire a connu une évolution globalement négative de 1991 à 1995 avec une baisse annuelle moyenne de sa valeur ajoutée de 4%. Cette contre-performance résulte de la chute de la valeur ajoutée des industries manufacturières de 4,8% par an. Le coton fibre et l'huile de la CotonTchad constituent le facteur principal de cette baisse, avec un taux d'accroissement annuel moyen de 2,8% en termes réels. Pour la branche d'électricité, le taux de croissance moyen a été de -0,3%.

La part du secteur primaire dans le PIB a été en moyenne de 43,2%. La contribution au PIB du secteur secondaire a été en moyenne de 13,5% sur la période 1991 - 1995. Ce secteur est dominé par cinq entreprises d'économie mixte ( Cf I.4) qui concentrent la quasi-totalité (92%) de la valeur ajoutée des emplois modernes.

En 2003, l'activité pétrolière a participé pour 6,7 points8 au PIB, compensant ainsi les contributions négatives des industries manufacturières, de l'eau, de l'électricité et des Bâtiments et Travaux publics ( BTP ).

Grâce à l'augmentation de la production pétrolière en 2004 sur les gisements de Miandoum et Koba, 9,9 millions de tonnes seraient extraites contre 1,8 millions de tonnes en 2003.

8 Source : Répertoire des opérateurs économiques du Tchad, éditions 2005, p.38

II.1.2 Industries et secteur minier

De nombreux indices minéralogiques ont été signalés sur le territoire tchadien au cours des dernières décennies, dont certains très prometteurs et d'autres en attente d'être valorisés par un éventuel développement.

Il s'agit notamment des métaux précieux (or, argent, platine ), des minerais métalliques ( chrome, fer , titane, manganèse ), des matières radioactives ( uranium ), des substances minérales industrielles ( calcaires ), des marbres et pierres ornementales ( marbre, graphite, kaolin ,sable...), des formations salines ( natron, dépôt du sel gemme...).

II.1.3. Contraintes au développement du secteur industriel

Au Tchad, la croissance du secteur manufacturier est entravée par les coûts élevés de production et limitée par la faiblesse de la demande intérieure.

Parmi les facteurs qui font incontestablement augmenter les coûts, citons : - Le coût de l'énergie ;

- La déficience des communications et du réseau routier ;

- La fiscalité;

- Les formalités administratives;

- L'intervention de l'Etat et la lourdeur administrative ;

- La faiblesse du pouvoir d'achat ;

- Les contraintes de financement ;

- L'absence des structures d'encadrement, d'informations et de formation des opérateurs économiques ;

- Le manque des infrastructures routières adéquates; etc.

II.1.4 Politique actuelle de développement :

Depuis 1986, dans le cadre du Programme d'Ajustement Structurel, le Tchad s'est résolument engagé dans la voie de la libéralisation et de son dégagement progressif des entreprises publiques et parapubliques. Les faits qui en témoignent sont :

- La révision du code des investissements en 1987 ;

- Le plan intérimaire de 1986 - 1988 ;

- Le programme national de la Deuxième Décennie d'Industrialisation de l'Afrique (DDIA) en 1991 ;

- Le cadre de base du Schéma Directeur d'industrialisation en 1992.

- La stratégie de Bonne Gouvernance ;

- La Stratégie Nationale de Réduction de la Pauvreté ; etc.

précédent sommaire suivant