WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Comment mesurer la capacité de structuration des bourgs dans un espace en voie de métropolisation : analyse du cas tarn-et-garonnais

( Télécharger le fichier original )
par Cédric VANDAELE
Université de Toulouse-le-Mirail - M1 IUP Aménagement et développement territorial 2008
  

sommaire suivant

Institut Universitaire Professionnalisé « Aménagement et Développement Territorial »
UFR Géographie et Aménagement Daniel Faucher - Université Toulouse-Le Mirail
Master 1 - juillet 2008

Comment mesurer la capacité de

structuration des bourgs dans un espace

en voie de métropolisation :

Analyse du cas tarn-et-garonnais

Cédric Vandaele

Rapport de stage
Stage effectué auprès de la DDE de Tarn-et-Garonne
- Bureau de l'Observation des Territoires -

Ces villes s'animent et vivent de leurs relations avec les campagnes environnantes, les jours de marché, de concours agricoles, de foiresexpositions. Mais elles ont chaque année d'avantage de difficultés à sauvegarder leurs fonctions, d'abord par-ce qu'autour d'elles la population rurale diminue ou vieillit ; ensuite parce que le progrès jouant, la grande ville fait sentir directement son influence sans plus avoir besoin du relais de la petite ville-marché. Une déviation routière qui n'incite plus les automobilistes à s'arrêter, la fermeture de la ligne ferroviaire, la fermeture d'un tribunal, celle d'une usine, et l'équilibre biologique de la ville est compromis. [...] Cette évolution peut se retourner avec une ou plusieurs implantations industrielles, la découverte d'une vocation touristique, l'amélioration des équipements scolaires, sanitaires et hôteliers.

P.PINCHEMEL La France, Tome 2, 1981 (p. 339)

Remerciements

Je tiens à remercier :

Mon maître de stage Patrice Cancet et tout le personnel du Bureau de l'Observation des Territoire : Marilyne Belloc, Tony Béréni, Pascal Delacourt, Brigitte Deltorn et Claire Portet (MISA) pour leur disponibilité, leur conseil et leur aide ;

Ma directrice de mémoire Mariette Sibertin-Blanc pour ses encouragements, corrections et conseils ;

Ainsi que ma famille et mes proches pour leurs relectures.

Sommaire

Remerciements 7

Sommaire 9

Introduction 11

PARTIE 1 : Contexte

La définition générale du bourg 14

Quel rôle joue le bourg dans le département du Tarn-et-Garonne ? 17

Un département en voie de métropolisation 23

Un point d'appui pour les politiques publiques 27
PARTIE 2 : Méthodologie

Construction d'une méthodologie en fonction des enjeux tarn-et-garonnais36

Adaptation de l'étude aux mutations des statistiques 50
PARTIE 3 : Résultats

Les résultats thématiques et intermédiaires 62

Typologie finale 80

Etude approfondie de l'organisation urbaine par découpages territoriaux 97

Conclusion 105

Bibliographie 111

Annexes 115

Introduction

Le Tarn-et-Garonne connaît depuis une trentaine d'années de nombreux changements qui affectent le territoire. Le phénomène de métropolisation, qui se caractérise par une concentration des emplois, équipements et services sur les pôles urbains, s'est accentué sur les deux plus grandes villes de la région Midi-Pyrénées : Toulouse et Montauban. Cette métropolisation modifie les logiques territoriales. En effet, à proximité des centres urbains importants, de nombreuses petites communes n'arrivent pas à créer un développement économique ou proposer des services à leur population. Le pôle urbain, par la concentration d'activités économiques et de services, rend ainsi les territoires limitrophes dépendants.

Subissant l'attractivité des pôles urbains, de nombreuses petites villes et bourgs ont des difficultés à maintenir les emplois et les services de proximité sur leur territoire.

Hors des grandes agglomérations, les territoires ruraux s'organisent, généralement, autour de bourgs-centres qui détiennent un certain poids dans l'animation locale. En effet, on y trouve, à des degrés divers, les emplois et les services nécessaires à la vie courante. Ces véritables noeuds stratégiques arrivent, selon les conjonctures locales et leur disposition géographique, à opposer une résistance plus ou moins grande à l'encontre des grandes villes.

C'est dans ce contexte que la Direction Départementale de l'Equipement (DDE) du Tarn-etGaronne a souhaité mener une étude sur les bourgs pour connaître leur structuration sur le territoire et en déduire leurs capacités de résistance face aux phénomènes de métropolisation.

Les bourgs-centres et les petites villes du département, qui ont longtemps structuré l'espace rural, ont-ils encore, aujourd'hui, un rôle à jouer ?

Des études semblables ont été menées sur différents territoires, notamment sur le Département du Gers. L'analyse de l'armature urbaine gersoise a ainsi permis d'éclairer les acteurs qui interviennent dans l'aménagement de ce territoire.

Ainsi, l'enjeu de cette étude est de montrer les développements hétérogènes des bourgs à partir de leur propre histoire et des influences extérieures qu'ils subissent pour orienter l'intervention des politiques publiques.

Cette analyse de l'armature urbaine départementale se déroule cependant dans un contexte particulier, puisque depuis 2004, l'Institut National des Statistiques et des Etudes Economiques (INSEE) a modifié sa collecte de recensement. Les premiers résultats, encore très précaires, ne permettent pas, à ce jour, d'avoir une image statistique récente et homogène du territoire.

Cette carence statistique est une problématique actuelle pour toutes les études territoriales. Pour obtenir l'image la plus objective possible du territoire, l'observateur doit donc rechercher d'autres sources et utiliser de nouveaux instruments.

L'étude des bourgs s'inscrit dans cette démarche. Nous avons pris le partie d'exploiter de nouvelles bases de données pour les confronter à des statistiques encore aujourd'hui disponibles. Ce travail expérimental a nécessité une analyse approfondie sur la qualité, la pertinence ou encore le mode de constitution des indicateurs choisis.

Pour analyser la capacité de structuration des bourgs dans le Tarn-et-Garonne, nous avons utilisé plus d'une centaine d'indicateurs que nous avons organisés suivant une méthodologie. Nous avons souhaité ouvrir le plus possible le spectre d'observation afin d'analyser et comprendre les différentes facettes des bourgs. A cet effet le « dire-d'experts » des acteurs de l'aménagement du territoire rassemblés au sein d'un comité technique a été nécessaire pour suivre et valider l'étude.

Ce travail s'organise en trois parties :

- Une première partie précise le contexte de l'étude : elle rappelle les notions des bases
utilisées et positionne le département de Tarn-et-Garonne dans le contexte régional.

- La deuxième partie s'attache à détailler la méthodologie employée pour mesurer la capacité de structuration des bourgs de Tarn-et-Garonne à partir d'indicateurs construits sur la base de différentes bases de données.

- La dernière partie détaille les résultats obtenus, d'abord de façon thématique, puis synthétique. Enfin les résultats obtenus sont analysés à échelle plus fine pour mettre en évidence les logiques d'organisation des bourgs par territoire.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy