WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation économique de la qualite de l'air a Abidjan: Une approche par la méthode de l'évaluation contingente

( Télécharger le fichier original )
par Celaine N'GOTTA
Université de Cocody - Master NPTCI 2009
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

EVALUATION ECONOMIQUE DE LA

MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT CONFERENCE DES INSTITUTIONS D'ENSEIGNEMENT ET DE

SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE RECHERCHE ECONOMIQUES ET DE GESTION EN AFRIQUE

SCIENTIFIQUE

UFR: SCIENCES ECONOMIQUES NOUVEAU PROGRAMME DE TROISIEME CYCLE

ET DE GESTION INTERUNIVERSITAIRE (NPTCI) EN ECONOMIE

ANNEE-ACADEMIQUE 2008-2009

MEMOIRE

QUALITE DE L'AIR A ABIDJAN ~

UNE APPROCHE PAR LA METHODE DE
L'EVALUATION CONTINGENTE

PRESENTE PAR N'GOTTA KOUAME CELAINE

DEA /MASTER NPTCI (1ère promotion) ngottace@yahoo.fr

SPECIALITE : ECONOMIE INDUSTRIELLE SOUS LA DIRECTION DU :

OPTION : ECONOMIE DE L'ENVIRONNEMENT Pr Aké G.M NGBO

(Professeur Titulaire)

Jury :

Président : Pr Aké G.M NGBO (Université de Cocody-Abidjan-Côte d'Ivoire) Membre : Pr Eric AVENEL (Université de Grenoble-France)

Membre : Dr N'GUESSAN Bi Tah (Université de Cocody-Abidjan-Côte d'Ivoire)

REMERCIEMENTS

La réalisation de ce mémoire a été possible grâce a plusieurs personnes et institutions dont il sied d'adresser nos remerciements à leur endroit. A ce titre, nous tenons à dire merci aux institutions et aux personnes suivantes:

L'Unité de Formation et de Recherche de Sciences Economiques et de Gestion (UFR-SEG) de l'Université de Cocody-Abidjan, à tous les enseignants et chercheurs de l'UFR, au Doyen de l'UFR, le Pr Seka Pierre Roche pour tous les enseignements et les conseils reçus de sa part ;

l'Ecole Doctorale de l'UFR-SEG, au directeur, le Pr Aké GM NGBO, directeur de ce mémoire, qui a accepté de suivre le travail, d'être l'encadreur du mémoire, à tout le personnel de l'école;

la Direction Nationale du Nouveau Programme de Troisième Cycle Interuniversitaire (NPTCI), au directeur national du NPTCI, directeur adjoint de l'école doctorale, le Dr N'GUESSAN Bi Tah pour le suivi, l'encadrement et les conseils qu'il nous a prodigué ;

aux professeurs : Pr Mama Ouattara, Pr Tchétché N'guessan, Pr Yao Yao Joseph, Pr Kouadio Bénié Marcel, Pr Bakayoko Adama , Pr Bamba N'galadjo, Pr kacou Djah Guillaume, Pr Eric Avenel pour non seuleument les conseils, l'encadrement que nous avons reçus d'eux mais aussi et surtout pour l'enseignement de qualité qu'ils nous ont dispensé tout au long de notre formation ;

aux docteurs : Dr Ouattara Wautabouna,Dr Ballo Zié,Dr Félix Nzué Fofana pour leur aide et conseils qui nous ont toujours été indispensables ;

à toute ma famille et surtout à mes oncles Houffoué Kouakou, Kouassi Kouadio Yves et Kouassi N'goran ainsi qu'au vieux Kouakou Zouzou Alexis;

à la direction de l'Agence Nationale de l'Environnement (ANDE) ;

à la direction du Centre Ivoirien Antipollution (CIAPOL) ;

à tous les étudiants de la première promotion du Nouveau Programme de Troisième Cycle Interuniversitaire (NPTCI).

Table des matières

REMERCIEMENTS ii

LISTE DES FIGURES v

LISTE DES TABLEAUX v

SIGLES ET ABREVIATIONS vi

RESUME vii

INTRODUCTION GENERALE 2

1. PROBLEMATIQUE 3

2 .OBJECTIFS DE RECHERCHE 6

3. HYPOTHESES DE RECHERCHE 6

4. METHODE DE RECHERCHE 6

Première partie: Cadre conceptuel et théorique 8

CHAPITRE 1: LA REVUE DE LITTERATURE ET LES METHODES D'EVALUATION ENVIRONNEMENTALE 9

1. La revue de littérature 9

2. Les méthodes d'évaluation environnementale 14

2.1. La méthode des marchés de substitution 14

2.1.2. La méthode des prix hédoniques 15

2.1.3. La méthode du coût des voyages 15

2.2. La méthode indirecte d'évaluation 15

2.3 Les marchés hypothétiques 15

CHAPITRE 2: LE BIEN ENVIRONNEMENTAL (L'AIR) ET LA METHODE D'EVALUATION CONTINGENTE 17

1. La Méthode d'Evaluation Contingente (MEC) 17

1.1. Présentation de la méthode 17

1.2 Les biais liés à la MEC 18

1.3 Les avantages de la méthode 19

2. La modélisation théorique du CAP 21

3. Le bien environnemental (l'air) 23

3.1. La valeur économique de l'air 23

4. La gestion de la qualité de l'air à Abidjan 26

4.1. Abidjan 26

4.2. Les polluants de l'air 28

4.3. Les structures chargées de la protection de l'environnement à Abidjan 29

Deuxième partie : Analyse descriptive et économétrique du CAP 32

CHAPITRE 3 : ANALYSE DESCRIPTIVE DU CONSENTEMENT A PAYER POUR

L'AMELIORATION DE LA QUALITE DE L'AIR 33

1. Les fréquences des CAP annoncés 33

2. La fréquence de la variable air 34

3. Consentement A Payer Moyen et médian 34

4. Evaluation du coût social lié à l'amélioration de la qualité de l'air 35

4.1. Le Consentement global A Payer Moyen (CAPM) 35

4.2. Le coût social 36

CHAPITRE 4 : LA MODELISATION 37

1. Les variables 37

1.1. La variable dépendante (CAP) 37

1.2. Les variables explicatives 37

2. Le modèle 41

2.1. Le problème 41

2.2. Spécification du modèle 41

3. Estimation du modèle 42

4. Application du modèle à la base de données 43

4.1. Estimation et interprétation des résultats du modèle 43

4.2 La prédiction des effets marginaux 45

5. Comparaison des questionnaires 47

5.1. Étude de la convergence des questionnaires 47

CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS 51

BIBLIOGRAPHIE 54

ANNEXES 57

LISTE DES FIGURES

Figure 1: méthodes d'évaluation des dommages /bénéfices (Barde, 1992) 16

Figure 2: La valeur économique totale (Barde, 1992) 25

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1: Evolution démographique de la vile d'Abidjan 28

Tableau 2: CAP annoncés pour la question ouverte 33

Tableau 3: CAP annoncés pour la carte de paiement 34

Tableau 4: moyenne et médiane du CAP pour la question ouverte 34

Tableau 5: moyenne et médiane du CAP pour la carte de paiement 35

Tableau 6: Récapitulatif des variables 40

Tableau 7: résultats de la première estimation 44

Tableau 8: résultat du modèle final. 45

Tableau 9: Effets marginaux prédits 46

Tableau 10: les raisons qui sous-tendent le CAP 48

Tableau 11: Les réponses issues de la détermination du CAP 49

SIGLES ET ABREVIATIONS

ANASUR: Agence Nationale de la Salubrité Urbaine

ANDE: Agence Nationale De l'Environnement

BAC: Baccalauréat de l'enseignement secondaire

BEPC: Brevet d'Etudes du Premier Cycle

CAP: Consentement A Payer

CAPT: Consentement A Payer Total

CAR: Consentement A Recevoir

CERCLA: Compréhensive Environmental Response, Compensation and Liability Act

CIAPOL: Centre Ivoirien Antipollution

CVM: Contingent Valuation Method

IEPF: Institut de l'énergie et de l'environnement

FCFA: Franc de la Communauté Financière Africaine

MEC: Méthode de l'Evaluation Contingente

MINEEF : Ministère de l'Environnement, des Eaux et Forêts

MINVSU : Ministère de la Ville et de la Salubrité Urbaine

MOGED: Maîtrise d'Outils de Gestion de l'Environnement pour le Développement

NOAA: National Oceanic and Atmospheric Administration

OCDE: Organisation de Coopération pour le Développement Economique

OMS: Organisation Mondiale de la Santé

PIB: Produit Intérieur Brut

PNUE: Programme des Nations Unies pour l'Environnement

RFA: République Fédérale d'Allemagne

WTP: Willingness To Pay

WTA: Willingness To Accept

RESUME

L'objectif de cette étude est de déterminer la valeur monétaire de l'air pur dans la ville d'Abidjan. En d'autres termes, il s'agit de déterminer le Consentement A Payer (CAP) des abidjanais pour une amélioration de la qualité de l'air dans la ville d'Abidjan. Pour y parvenir, une enquête basée sur la Méthode de l'Evaluation Contingente et portant sur 245 personnes âgés de 18 ans et plus a été réalisée au cours du premier trimestre de l'année 2009 dans la ville d'Abidjan, capitale économique de la Côte d'Ivoire.

La méthodologie a consisté à estimer d'abord les Consentements moyens et médians à payer pour une amélioration de la qualité de l'air et à comparer ensuite deux modèles relatifs aux deux formats de questionnaires utilisés pour la réalisation de l'enquête. Il s'agit du modèle Tobit et du modèle de régression par intervalle.

Les résultats de l'étude suggèrent que la majorité des enquêtés souhaiterait payer pour l'amélioration de la qualité de l'air un montant moyen de 1624,52 FCFA, un montant médian de 500 FCFA par mois pour la question ouverte et un montant moyen de 1157,025 FCFA et un montant médian d'environ 405 FCFA par mois pour la carte de paiement. En outre, les analyses économétriques montrent que l'âge, le revenu et le niveau d'études influencent le CAP. Toutefois, le modèle Tobit et le modèle de régression par intervalle produisent des résultats différents. Avec le modèle de régression par intervalle, l'air (la perception de la qualité de l'air du répondant) et les dépenses en santé influencent le CAP tandis qu'elles ne sont pas significatives dans le modèle Tobit. En termes de recommandations, nous préconisons :

la mise en place d'un programme pour l'amélioration de la qualité de l'air à Abidjan ;

la sensibilisation en général de la population et en particulier des plus jeunes sur les effets néfastes liés à la pollution atmosphérique et des bienfaits d'un air sain pour la santé de l'homme ;

l'accroissement de l'efficacité de l'éducation en matière de protection de l'environnement et l'intégration des problèmes de la qualité de l'air au système éducatif.

sommaire suivant






La Quadrature du Net