WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les comportements sexuels et reproductifs des femmes vivant sous antirétroviraux au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Moustapha Mohammed Nsangou Mbouemboue
Université Yaoundé I - Master en sociologie 2010
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

FACULTE DES ARTS, LETTRES

ET SCIENCES HUMAINES

*********

DEPARTEMENT DE SOCIOLOGIE

FACULTY OF ARTS, LETTERS

AND SOCIAL SCIENCES

*********

DEPARTMENT OF SOCIOLOGY

UNIVERSITE DE YAOUNDE I THE UNIVERSITY OF YAOUNDE I

LES COMPORTEMENTS SEXUELS ET REPRODUCTIFS DES FEMMES VIVANT SOUS ANTIRETROVIRAUX AU CAMEROUN

MEMOIRE PRESENTE ET SOUTENU EN VUE DE L'OBTENTION DU DIPLOME DE MASTER EN SOCIOLOGIE

SPECIALISATION : POPULATION ET DEVELOPPEMENT

PAR :

MOUSTAPHA MOHAMMED MONCHER NSANGOU MBOUEMBOUE

SOUS LA DIRECTION DE :

VALENTIN NGA NDONGO

Professeur

Avril 2010

« L'acte sexuel d'après la conception négro-africaine des choses, et cela ressort des analyses que nous avons faites jusqu'à présent et de celles que nous ferons par la suite est une réalité ambivalente ; en tant que moyen de parvenir à la procréation, valeur suprême et exigence sociale, il est quelque chose de bénéfique et de noble ».

J. P. OMBOLO, Sexe et société en Afrique noire, Paris, Harmattan, 1990, p101

A

Mon père, Adamou  MBOUEMBOUE ;

Ma mère, Ladifatou NGUETEMALEU ;

Ma chère Valdehi Djamila NSANGOU ;

Ma feue grand-mère Salamatou NGNAMI ;

Mes frères et soeurs ;

Toutes les personnes vivant avec le VIH/SIDA.

REMERCIEMENTS

Nous exprimons notre profonde gratitude :

- A notre directeur de mémoire, le Professeur Valentin NGA NDONGO, pour l'intérêt et la disponibilité dont il a fait preuve pour l'aboutissement de ce travail malgré ses nombreuses occupations.

-A tous les enseignants du Département de sociologie pour les enseignements qu'ils nous ont dispensés tout au long de notre passage à l'université de Yaoundé I. Nous avons en outre, une pensée particulière pour les Drs Honoré MIMCHE, Robert MBA, Pierre MBOUOMBOUO, LEKA ESSOMBA, les MM. DJOUDA Yves Bertrand, Bienvenu MOULIOM, pour leurs conseils édifiants.

-A tous nos camarades de promotion et ami(e)s, particulièrement à PENIBECK MATOCK, Abel MOUNTAPMBEME, Abakar MEFIRE, Placide AKOA, Nadège ATANGANA, Herman EPOH NDONGUE, Rosine, Marie Josette KOUOGHEM, Pélagie YOUMOUE, Léonie EBEM, Colins SOP, pour leur soutien multiforme.

-Aux Mamans Amina NAMBOUO, Awa MONKOUOP, Nji Marie-Claire PAMBOUDEM MBOUDOUO, Maman Jeanne-Nicole NGNAMI FOUBAIN, Monsieur et Madame MEFIRE, Monsieur NKOUANDI FIFEN, Madame KALTOUMI DINA pour leur assistance régulière.

- A toute notre famille en l'occurrence aux familles NJI PEMI, MEFIRE, FIFEN, NJOYA pour leur soutien moral, affectif, matériel et financier.

Que tous ceux qui de près ou de loin, ont contribué d'une manière ou d'une autre à la réalisation de ce modeste travail, trouvent ici l'expression de notre profonde reconnaissance.

sommaire suivant