WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Calcul de la stabilité de la digue en terre du barrage Tine et interprétations données d'aucultation


par Mvondo Mvogo Alexandre Désiré & Patrick hy
Ecole polytechnique de Sousse - Diplôme national d'ingénieur de génie civil 2012
  

sommaire suivant

Rapport de Projet de Fin d'Etudes

du Cycle d'ingénieur en génie civil

CALCUL DE LA STABILITE DE LA DIGUE EN TERRE DU BARRAGE

TINE ET INTERPRETATION DES DONNEES D'AUSCULTATION

Réalisé par :

Alexandre Désiré Mvondo Mvogo
&

Patrick hyveteau Ngandjui
Encadrant:

Ecole : Med R. EL OUNI Professionnel: M. BELAID

Z. BEN OTHMAN S. SAIDANE

Travail proposé et réalisé en collaboration avec la:

Direction Générale des Barrages et des Grands Travaux
Hydrauliques (Tunis)

Année Universitaire : 2011/2012

e projet du barrage Tine rentre dans le cadre du système de mobilisation des eaux
du nord Tunisien (SMEN), il a pour objet de régulariser les apports de l?oued Tine,
de répondre aux besoins croissants de l?eau dans tous les domaines de l?économie

en Tunisie et ce depuis le début des années 90.

C?est une retenue destinée à stocker les eaux de l?oued Tine. Ces eaux ainsi mobilisées seront convoyées vers le nord et injectées dans les secteurs de l?économie comme l?irrigation, l?agriculture ou la consommation urbaine dans le système SMEN.

L?édification de cet ouvrage complexe et délicat nécessite, à priori, une analyse minutieuse de plusieurs paramètres intérieurs et extérieurs à l?ouvrage afin de garantir sa sécurité vis-à-vis à la rupture. Son étude a nécessité les phases de : la reconnaissance générale du site, l?analyse des données hydrologiques et hydrauliques, les études géotechniques et les choix des différents matériaux. Le calcul de la stabilité (talus et fondation) et surtout sa surveillance tout le long de sa vie sont des taches d?une extreme délicatesse et demandent des moyens colossaux pour prévoir des catastrophes.

Ainsi, d?une manière générale, ce travail proposé comportera :

+ Une phase de présentation de la zone de l?étude et des principales données de base du projet à savoir : l?environnement du projet, l?hydrologie, la géologie ou la géotechnique ;

+ Une analyse de la stabilité des talus par Talren (méthode de Bishop) ;

+ Une phase de la simulation du comportement du barrage par la méthode des éléments finis (Solvia) ;

+ Et une étude de l?interprétation des données d?auscultation du barrage en construction.

Au final, la conclusion générale portera sur une vision exhaustive du travail proposé.

e travail qui va suivre est dit de culture générale, le pratiquant appréciera à juste

titre la tâche ardue qui se présente au concepteur des ouvrages hydrauliques de

retenue en fonction de plusieurs paramètres, complexes et variables en majorité liés les uns des autres. De méme il en jugera de par sa culture, après réalisation de l?ouvrage, de la nécessité de pouvoir les entretenir. Car la vie des milliers de personnes, des infrastructures, l?économie des régions et méme des pays tout entier en sont tributaires. En somme, dans cette partie, qui comporte les chapitre I et II, nous développerons le thème des types de barrages et en fin, nous allons ouvrir un pan de la pathologie des barrages.

I.1 Introduction.

Depuis le début de l?existence de l?homme, l?eau a toujours été au centre et méme vecteur du développement des pays, notamment dans les domaines de l?agriculture, l?urbanisation, l?hygiène, la protection contre les inondations. Le développement d'un réseau de canaux exige la réalisation de réservoirs (barrages) très importants à l'échelle de l'époque. Jusqu'à l'arrivée des chemins de fer, les canaux fournirent en effet le seul moyen de transport de masse nécessaire à l'industrie naissante.

Photo I.1 : Barrage romain de Cornalvo en Espagne.

sommaire suivant