WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion des eaux usées domestiques dans le district de Bamako. Cas de la commune V

( Télécharger le fichier original )
par Sidiki KONATE
Institut universitaire du développement territorial Mali - Master 2 2012
  

sommaire suivant

1

Introduction

La satisfaction des besoins humains fondamentaux, passe par la mise à la disposition des populations d'un système d'approvisionnement en eau et un assainissement adapté. Accéder à une eau potable et à des services d'assainissement minimum, constitue un combat quotidien pour des millions de personnes dans le monde.

Selon un rapport d'évaluation de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS en 2003), 1,1 milliard de personnes n'ont pas accès à un service d'approvisionnement approprié et 2,4 milliards de personnes n'ont pas accès à un système d'assainissement adapté.

Le Mali atteindra 18 millions d'habitants en 2015 et d'ici là, 6 millions devraient avoir l'accès à un assainissement adéquat, et la moitié de la population résidera en milieu urbain selon le rapport établi des OMD en 2005.

En effet, l'essor de l'urbanisation et la croissance démographique sont à la base de la demande croissante en eau et par conséquent la production des eaux usées sous diverses formes. Les populations se trouvent en général dans des conditions d'hygiène précaire par manque de services d'assainissement adéquats.

Les activités agricoles, artisanales, industrielles, commerciales et minières, produisent des eaux usées qui sont pour la plupart directement déversées dans la nature, sans aucun traitement adéquat.

En la faveur d'une démographie galopante, de la faiblesse des moyens financiers et matériels et des difficultés à maîtriser la croissance urbaine, les villes africaines ont connu pendant les deux décennies dernières une forte croissance de la population et un dysfonctionnement des systèmes d'assainissement sur le cadre de vie et sur l'écosystème naturel. Get état de fait connait de plus en plus d'ampleur et interpelle afin qu'ils prennent tous les acteurs impliqués des décisions appropriées.

Les bidonvilles sont dominants car les stratégies de gestion foncière sont peu adaptées, inefficaces. Les ressources matérielles, financières et humaines disponibles dans les municipalités en charge de la gestion urbaine sont limitées.

Les dysfonctionnements des systèmes d'assainissement des déchets liquides sont perceptibles dans toutes les villes : les eaux usées stagnent dans les espaces vides, sur la chaussée et dans les drains.

Face à l'ampleur et la diversité des problèmes liés à l'assainissement nous avons cru devoir interpeller les populations, les chercheurs et les décideurs politiques sur la gestion des eaux usées domestiques en commune V du district de Bamako.

Depuis quelques décennies l'assainissement dans les villes comme Bamako constitue un épineux problème. La production des déchets liquides a augmenté avec une telle envergure que les collectivités territoriales décentralisées et autres gestionnaires de la ville éprouvent de plus en plus de difficultés à gérer. La ville de Bamako produit en moyenne 3600m3/par jour.

Une forte concentration humaine en l'absence d'une efficacité politique d'évacuation des eaux usées pose le problème de l'insalubrité. Cette dernière a atteint le seuil critique, entrave l'essor de la qualité de notre cadre de vie.

Cette dégradation concerne Bamako en général et la Commune V en particulier, il en résulte l'absence d'un système d'évacuation efficace des eaux usées domestiques, artisanales (teintures) et pluviales occasionnent de nombreuses nuisances dans cette localité.

Le déversement de ces eaux usées dans les rues et dans les espaces publics contribue à la dégradation de l'environnement et de l'étouffement des populations. Il est nécessaire d'assainir la commune, en introduisant un système de gestion de ces eaux usées (évacuation, traitement, collecte).

Aussi, la gestion des eaux usées dans la Commune V, objet de notre étude, est elle devenue depuis un certain temps un enjeu communal.

Cette étude a été motivée par trois bonnes raisons :

Une justification sociale : le déficit d'accès à un assainissement correct constitue un facteur de risque important pour la santé publique. Cela touche notamment les groupes les plus fragiles ;

Une justification environnementale : fournir aux habitants de la Commune V un environnement de meilleure qualité, réduire la menace que représente le rejet incontrôlé des effluents, entre autres, sur les ressources en eau souterraine, et de surface, les ressources halieutiques ;

Une justification économique : le manque d'assainissement pèse directement sur la capacité de travail des habitants et sur leur dynamisme économique. Il est clair que pollution et tourisme font mauvais ménages. A ce titre, l'assainissement comporte un taux de retour intéressant sur l'investissement.

3

La gestion des eaux usées se doit être une préoccupation pérenne et forte des autorités, des populations et de nos partenaires au développement.

Notre environnement n'échappe guère aux déchets liquides, à ces eaux usées de lavage de vaisselle, de teinture qui inondent nos rues, nos espaces libres ; véritable vecteurs de toutes sortes de maladies. Ces milieux restent des espaces favorables à la reproduction des moustiques, des mouches, des souris, des cafards et autres. Les caniveaux conçus pour le drainage des eaux fluviales sont utilisés comme système d'évacuation des eaux usées domestiques d'origines ménagères, des dépotoirs de déchets solides.

Partant de ce constat cette étude aurait la libre mission de résoudre l'équation de la problématique de la gestion des eaux usées en commune V en question principale.

Les questions de recherches sont :

> Qui sont ces populations ?

> Quelles sont les différentes modalités de production des eaux usées domestiques ? > Quels sont les systèmes de collecte ?

> Quels sont les systèmes d'évacuation ?

> Quelles sont les conséquences de la mauvaise gestion des eaux usées domestiques pour la population et pour l'environnement ?

> Quelles sont les solutions à une meilleure gestion des eaux usées ?

Les objectifs :

L'objectif général : l'objectif général de cette recherche est de parvenir à cerner une meilleure compréhension des eaux usées domestiques en Commune V du district de Bamako en particulier.

Les objectifs spécifiques visent à :

> Caractériser les auteurs de production des eaux usées ;

> Déterminer les différentes modalités de production des eaux usées ; > Analyser les systèmes de collecte des eaux usées domestiques ;

> Evaluer les conséquences de la mauvaise gestion des eaux usées domestiques ; > Proposer les solutions adéquates à une meilleure gestion des eaux usées.

Les hypothèses

> Cette insalubrité est due à l'absence des infrastructures.

> Le faible niveau de vie de la population.

> Le comportement des groupes sociaux à l'égard de la gestion des eaux usées est fortement lié à leur culture.

> La réalisation des dispositifs d'évacuation des eaux usées est un moyen de résolution de la stagnation des eaux usées.

> Une meilleure gestion des eaux usées passe par la réalisation d'infrastructure adéquate, une bonne stratégie de communication, d'information et de sensibilisation.

5

sommaire suivant







Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



9impact, le film en entier sur vimeo

BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.