WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'effet des amendements organiques sur la structure des communautés de nématodes sur culture de tomate dans la région de Touggourt en Algérie

( Télécharger le fichier original )
par Soumya BELAHAMMOU
Université Saad Dahleb de Blida Algérie - Master académique en sciences de la nature et la vie spécialité : phytopharmacie appliquée 2011
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION GRt»i

®~cLvs7oNC~E~~

CONCLUSION GENERALE

Pour protéger les cultures contre les maladies, une large gamme de méthodes alternatives est déjà disponible. Certaines de ces méthodes sont déjà utilisées, plus ou moins empiriquement, par les producteurs. C'est le cas par exemple des amendements organiques, sans que la protection des cultures soit forcément l'objectif principal.

La réalisation de cette étude sur l'effet des amendements organiques sur les communautés de nématodes dans le milieu saharien fait ressortir une diversité de taxons importante (16 taxons identifiés). Ils sont représentés par Ditylenchus, Aphelenchus, Psilenchus, Pratylenchus, Scutellonema, Tylenchorhynchus, Meloidogyne, Tylenchus, Trophurus, Pratylenchoides, Xiphinema, Paratrichodorus, Mononchus, Coslenchus, Dorylaimus et Ecumenicus.

Les densités moyennes des communautés de nématodes dans le sol varient en fonction du temps. Les densités moyennes obtenues les plus élevées sont enregistrées aux mois Mars. Cependant les plus faibles sont signalées en Mai et Juin. Les traitements apportés non pas d'effet sur les densités globales des communautés de nématodes l'analyse statistique (GLM) prouvent des différences non significatives entre les amendements apportés (p=0.404).

La répartition des groupes trophiques montre en général qu'elle reste en faveur du groupe de nématodes libres représenté par les nématodes bactérivores. Le groupe des nématodes libres pullulent en forte densité par rapport aux trois autres (Phytophages, fungivores et prédateurs omnivores. La distribution des groupes fonctionnels varie en fonction du temps. Les groupes les plus abondants sont signalés en Mars les plus faibles en Mai et Juin.

L'analyse statistique (G.L.M) montre que les amendements organiques n'affectent pas d'une manière significative les densités des groupes trophiques. Toutefois le fumier a entrainé une pullulation du groupe de nématodes libres alors que les grignons d'olives favorisent le développement des fungivores.

L'analyse la distribution des nématodes phytophages en fonction des différents prélèvements est réalisée à travers l'ACP. La classification hiérarchique ascendante a dévoilé la présence de quatre groupes présentant une certaine affinité avec les traitements et le temps.

Les abondances moyennes des larves (L2) de nématodes à galles dans le sol varient très significativement dans le temps. Des pics sont enregistré en période printanière le 5 Mars (T0), le 30 Mars (T2) et le 15 Mai (T5). Par contre les traitements testés affectent faiblement les densités moyennes des larves (l2) de Meloidogyne dans le sol. Par ailleurs les traitements agissent différemment sur le degré d'infestation des racines par les larves. Les grignons d'olive entrainent une diminution du nombre de galles moyen sur les racines comparé au fumier. Par contre ces apports non aucun effet sur le nombre de femelles qui s'est établie sur les racines de tomate. Mais, visiblement avec l'application des grignons d'olive nous enregistrons l'effectif moyen le plus faible des femelles sur les racines.

Quoique divers recherches ont prouvé les bienfaits des amendements organiques qu'ils soient d'origine animale ou végétale aussi bien pour le sol en l'enrichissant en divers éléments essentiels que pour les cultures en augmentant les récoltes et les rendements de ces derniers. Cette étude nous ne permet pas de statuer avec précision sur l'effet des amendements organiques testés dans la structure des communautés de nématodes notamment les phytophages.

En effet, notre site de travail n'était pas très infesté par les nématodes phytophages qui sont à cibler. Les investigations doivent se poursuivre dans les systèmes de culture intensive ou les phytoparasites posent de réels problèmes afin de valider non seulement leur efficacité biologique, mais aussi leur faisabilité technique et économique, avant de promouvoir l'utilisation de telles pratiques auprès des producteurs.

Références bibliographiques

1- Anonyme1, 2011-Tomate-article de Wikipédia l'encyclopédie libre

2-Anonyme2, 2002- www.oleiculteur .com/huil.2005-Qu'est-ce que l'huile de grignon ?

3-Anonyme3, 2006-Chapitre II-Grignons d'olive.

4-Akhtar M. et Mahmood I., 1996-le contrôle des nématodes phytoparasites des amendements organiques et minéraux dans les sols agricoles, Appl. Sols Ecol. 4 (1996), pp. 243-247. Résumé | Article | PDF (316 K) | Voir la notice de Scopus | Titre du Scopus (18).

5-AkhtarM., 1998- Biological control of plant-parasitic nematodes by neem products in agricultural soil, Appl. Soil Ecol. 7 ,pp 219-223.

6-Agrios G.N., 1978 - Plant pathology, Acad. Press .I.N.C, London, San-Francisco, New York, 853 p.

7-Bellahammou S.,2010- Contribution à l'étude de la diversité de la nématofaune associés aux cultures maraichères dans la vallée d'oued Righ,Wilaya d'ouargla.Thès.Ing.Agro.Blida.78p.

8- Bertrand C.; Lizot J. et Mazollier C., 2001 - Lutter contre les nématodes à galles en Agriculture biologique, Rev. : GRAB AVINON, France, pp. 25-29.

9-Bezaz H., 2006- Etude de la diversité des communautés des nématodes phytophages des cultures maraîchères dans quelques régions de l'Algérie.Projet de fin d'étude, d'ingénieur d'état en agronomie, Protection des végétaux, Dep.Agr., Univ.Saad Dahlab, Blida, 66 P.

10- Bongers T. et Ferris H.,1999-Nematode community structure as a bioindicator in environmental monitoring.Rev.Vol.14,no 6,pp. 224-228.

11-Boummada A.B., 1995- Etude de l'état d'infestation des cultures maraîchères par les nématodes (Meloïdogyne) dans la région d'Ouargla. Institut Nationale De Formation Supérieur en Agronomie saharienne. Mém. Ing. Agronomie saharienne.Univ.Kasdi Merbah, Ouargla.

12-Bressoud F., Arrufat A.;2009- Amendements organiques et maraîchage biologique sous abri - Observations après 6 années d'apport. Innovations Agronomiques 4, pp. 15-21.

13-Cadet P., 1998 - Gestion écologique des nématodes phytoparasites tropicaux. Cahiersagricultures, n°7, Dakar, Sénégal, PP:9-187.

14-Cadet P., 1998 - Gestion écologique des nématodes phytoparasites tropicaux. Laboratoire de bio-pédologie,ORSTOM,BP 1386, Dakar,Sénégal. Eur.J.Soil Biol.,35,pp.91-97.

15-Cadet P., Masse D. and Thioulouse, J., 2005-Relationships between plant-parasitic nematode community, fallow duration and soil factors in the Sudano-Sahelian area of Senegal.Agriculture, Ecosystems and Environment , 102, 302-317. 16-Cayrol J.C. ; Caporalino C.D. ; Mattei E.P., 1992- La lutte biologique contre les nématodes phytoparasites. Laboratoire de Biologie des invertébrés INRA, BP 2078,06606 Antibes.15p.

17-Cayuel M.L., Millner P.D., Meyer S.L.F., Roig A., 2008-Potential of olive mill waste and compost as biobased pesticides against weeds, fungi and nematode. Science Direct.www.elsevier.com/locate/scitotenv; Science of the total envirenment 399(2008)11-18.

18-Chitwood D.J.,2002- Phytochemical based strategies for nematode control, Annu. Rev. Phytopathol. 40 (2002), pp. 221-249.

19-De Guiran G. et Netscher C., 1970 - les nématodes du genre Meloidogyne, parasite des cultures tropicales, Cahier. O.R.S.T.O.M., sér. Biol., n°11, pp 151-185.

20-De Guiran G., 1983 -Nématodes, les ennemis invisibles .Les nématodes parasites des cultures en pays tempérés .Ed.La littorale, S.A.Beziers, France, 40p.

21-De Guiran G., 1983 - Les nématodes parasites des cultures en pays tempérés .Ed. Littorale, S.A.Beziers, France, 41p.

22-Denni A., 2011- Contribution à l'étude de l'efficacité de deux espèces de Moutarde « Sinapisarvensis etHirshfeldiaincana » in vitro et in vivo dans le contrôle des nématodes à galle (Nematoda-Meloidogynidae) et sur le développement des plants de tomate (var. Marmande). Projet de fin d'étude, d'ingénieur d'état en agronomie, Protection des végétaux, Dep.Agr., Univ.Saad Dahlab, Blida, 60 p.

23-Djerroudi (O.Z.), 2001-Contribution à l'étude de la nuisibilité de Meloïdogyne javanica(Nematoda : Meloïdogynidae) sur aubergine. Essais de traitements chimique, biologique et solaire contre ce nématode sous abris plastique dans la région d'Ouargla. Diplôme de Magister. Scien. Agro.INA El Harrach, Alger.

24-Diongue A., 1996- lnitiation à la nématologie :application des cultures
maraîchères , Dép. formation en protection des végétaux, centre AGRHYMET . Niamey, 52p.

25-El Aimouche F ., 2009-FLUctuation saisonnières de la nématofaune associés aux cultures maraîchères dans deux stations (Soomaa et Staouali ). Projet de fin d'étude, d'ingénieur d'état en agronomie, Protection des végétaux, Dep.Agr., Univ. Saad Dahlab, Blida, 87p.

26- Fademi O.A. et Bayero A.,2003-Nématodes parasites des plantaint et des bananiers dans le sud-ouest et le centre du Nigeria, pp 13-14.

27-Ferris H. et Bongers T., 2006- Nematode indicators of organic enrichment.The Society of Nematologists .Journal of Nematology 38(1):3-12.

28-Freckman, D.w., 1988- Bacterivorous nematodes and organic matter decomposition.Agriculture Ecosystemes and Envirenment24, 196-217.

29-Freckman, D.w., Ettama C.H., 1993- Assessing nematode communities in agroecosystemes of varying human intervention. Agric. Ecosyst. Environ., 45, pp.239-261.

30-Gomes G.S., Huang S.P. et Cares J.E., 2003-Nematode Community, Trophic Structure and Population Fluctuation in Soybean Fields, Fitopatologia Brasileira 28, pp. 258-266.

31-Hamadi A, 1991- Contribution à l'utilisation de variétés résistantes de tomate en vue d'une lutte contre lesMeloïdogyne(Nematoda, Meloïdogynidae) sous abris plastiques dans la région d'Ouargla (I.T.D.A.S.Hassi Ben Abdellah). Mém. Ing. Agronomie saharienne.Univ.Kasdi Merbah, Ouargla.

32-Hadri H., 2006-Evaluation de la structure des communautés de nématodes des cultures maraichéres et leurs impact sur le développement de deux variétés de tomate sensible (Marmande) et résistante (Piersol) , ). Projet de fin d'étude, d'ingénieur d'état en agronomie, Protection des végétaux, Dep.Agr., Univ. Saad Dahlab, Blida, 55p.

33-Hedibel A., 2006-Inventaire des nématodes phytophages des cultures maraîchères dans la wilaya de Jijel et leurs pathogénies sur le développent de deux variétés de tomate sensible (Marmande) et résistante(Carmello), Projet de fin d'étude, d'ingénieur d'état en agronomie, Protection des végétaux, Dep.Agr., Univ.Saad Dahlab, Blida, 58 p.

34-Hoceini F., 2010- Etude de la diversité des peuplements de nématodes phytoparasites dans quelques zones oléicoles en Algérie.Mémoire de Magisteren agronomie, Protection des plantes et l'environnement,Dep.Agr., Univ.Saad Dahlab, Blida, 98 p.

35-Hooper D.J., 1986- Extraction of free-living stages from soil. Pp. 5-30. In: Laboratory Methods for Work with Plant and Soil Nematodes(Southey, J.F., ed.). Ministry of Agriculture, Fisheries and Food No. 402, Her Majesty's Stationery Office, London, UK.

36-Ingham,R.E., Trofymow, J.A., Ingham, E.R., Coleman, D.C. 1985- Interaction of bacteria, fungi and their nematode grazers: effects on nutrient cycling and plant growth. Ecological Monographs 55, 119-140.

37-Ioannis O. Giannakou, Dimitrios G. Karpouzas , Demetra Prophetou-Athanasiadou ,2003-A novel non-chemical nematicide for the control of root-knot nematodes.Applied Soil Ecology 26, pp. 69-79.

38-Jaccob J.J. et Middepiaats W.C.T., 1988 - Fascicule de détermination des principaux nématodes phytoparasites au stéréoscope, cours de nématologie, TSP, Vol. 2, Niamey, Niger, 175 p.

39-JanvierC., 2007- Recherche d'indicateurs de la santé des sols. Pour l'obtention du grade de Docteur de l'Institut National Agronomique Paris-GrignonDiscipline : Microbiologie du sol,Institut National Agronomique Paris-Grignon

Ecole doctorale ABIES,64p.

40-Kadem N., 2007-Etude de la toxicité de deux espèces d'algues marines benthiques sur le développement des plants de tomate (var.Marmande) et sur l'évolution des communautés de nématodes phytophages,Projet de fin d'étude, d'ingénieur d'état en agronomie, Protection des végétaux, Dep.Agr.,Univ.Saad Dahlab, Blida, 48p.

41-Kandji S. T., Ogol Callistus K . P . O.,Albrecht A., 2001-with some soi physical-chemical characteristics in improved fallows in western Kenya. Applied Soil Ecology 18, pp. 134-157.

42-Khelili M, 1999-Etude de l'effet des doses d'inoculum de Meloïdogyne sp sur quelques plantes cultivées et contribution à l'étude de l'effet nématicides de quelques plantes. Mém. Ing. Agronomie saharienne.Univ.Kasdi Merbah, Ouargla.

43-Kheir N., 2011- Evaluation de la toxicité de deux espèces d'Armoise

« Artemisia herba alba » « Artemisia judaca » sur les Meloidogyne spp. (Nematoda-Meloidogynidae) in Vivo et in Vitro.Projet de fin d'étude, d'ingénieur d'état en agronomie, Protection des végétaux, Dep.Agr., Univ.Saad Dahlab, Blida, 59 p. 44-Khouazem B, 1997-Utilisation de différents produits nématicides contre les nématodes à galle (Meloïdogyne sp) sur une culture d'aubergine (Solanum melongena) sous abris serres (Ouargla). Mém. Ing. Agronomie saharienne.Univ.Kasdi Merbah, Ouargla.

45-Larroum H, 1996- Contribution à l'étude de l'influence des extrais de quelques plantes sur l'activité et la mortalité des Meloïdogyne (nématodes à galles).Institut Nationale De Formation Supérieur en Agronomie saharienne.Département de phytotechnie. Mém. Ing. Agronomie saharienne.Univ.Kasdi Merbah, Ouargla.

46-Loubad D, 1996-Etude comparative de trois méthodes de lutte contre les nématodes à galle (Meloïdogyne) sous serre (Ouargla). Mém.Ing.Agronomie saharienne.Univ.Kasdi Merbah, Ouargla.

47-Luc, M., Sikora, R.A., Bridge, J., 1990. Nématodes parasites des plantes

dans l'agriculture tropicale et subtropicale. CAB International,
Wallingford.

-48Mahi F.Z., 2010- Contribution à l'étude écobiologique de la mineuse de la tomate, Tuta absoluta (Meyrick, 1917) (Lepidoptera, Gelechiidae) dans la wilaya de Mostaganem. Projet de fin d'étude, d'ingénieur d'état en agronomie, Protection des

végétaux, Dep.Agr., Univ.Saad Dahlab, Blida, 98 p.

49-Mateille T., Duponnois R., Diop M.T., 1995-Influence des facteurs telluriques abiotiques et de la plante hôte sur l'infection des nématodes phytoparasites du genre Meloidogyne par l'actinomycéte parasitoide Pasteuria pentrans. Rev. Agronomie, FRA, Vol. 15, pp.581-591.

50-Mahni K, 2005-Contribution à l'étude de l'impact de quelques contraintes physico-chimiques du sol sur le rendement du palmier dattier chez la variété Déglet.Nour (dans la région d'Ouargla). Mém. Ing. Agronomie saharienne.Univ.Kasdi Merbah, Ouargla.

51-Mazollier C., 2001- Le maraîchage en Agriculture biologique : Quelques principes de base. Alter Agri 50, 13-16.

52-McSorley R. et Frederick J.J., 1999-Nematode population fluctuations during decomposition of specific organic amendments, J. Nematol. 3(1999)1, pp. 37- 44. View Record in Scopus | Cited By in Scopus (38)

53-Nadji S, 1990-Enquête sur l'état d'infestation des cultures maraîchères par les Meloïdogyne (Nematoda, Meloïdogynidae) dans les régions d'Adrar et d'Ouargla.Mém. Ing. Agronomie saharienne.Univ.Kasdi Merbah, Ouargla.

54-Ndiaye A., 1994 -Influence de facteurs abiotiques et biotiques sur la multiplication et la morphologie de quelques Nématodes phytoparasites de la région soudano-sahélienne.Projet d'obtention le grade de docteur de 3ème cycle de Biologie Animale, n0d'ordre 10, Univ. Cheikh Anta Diop, Dakar, Fac. des Sciences et Techniques,82p.

55-Ndiaye N., 1999-Les nématodes du sol dans les systèmes de cultures à jachères du Sénégal : Dynamique des peuplements et relations avec les facteurs abiotiques et biotiques telluriques. Projet d'obtention le grade de docteur de 3ème cycle de Biologie Animale, n0d'ordre 40, Univ. Cheikh Anta Diop, Dakar, Fac.des Sciences et Techniques,157 p.

56-Nebih Hadj-Sadok., 2000- Etude de la biologie des Meloidogynespp.( Nematoda- Meloidogynidae)dans quelques régions du littoral algérien . Thèse Thèse Magister.Inst.Nat . Agro., El-Harrach, 176p.

57-Nadji S, 1990-Enquête sur l'état d'infestation des cultures maraîchères par les Meloïdogyne (Nematoda, Meloïdogynidae) dans les régions d'Adrar et d'Ouargla.Mém. Ing. Agronomie saharienne.Univ.Kasdi Merbah, Ouargla.

58-Nebih Hadj-Sadok D., Belkahla H et Belkacem F., 2008- Effet du filtrat de la culture de Fusarium Solani sur morlitaté des oeufs des Meloidogyne Incognita et Meloidogyne Arenaria, Seminaire National sur les interactions faune-flore et impact des changements globeaux dans les espèces naturels et anthoposés.2-3 Décembre 2008.Scientifiques et techniques phytosanitaires, El-Harrach. 20-21 Juin.

59-Nebih Hadj-Sadok D., Aouni., 2006- Effet des protéines (Cytoplasmique et pariétale) des tagets minuta sur les larves infectantes (L2) de Meloidogyne spp. Dans les conditions de laboratoire 6iem j.

60-Nefzaoui A., 1991-Valorisation des sous-produits de l'olivier. CIHEAM- Options Méditerranéennes, Laboratoire de nutrition animale. INRA de Tunisie 2080 Ariana, Tunisie, 108 p.

61-Netstcher C. et luc M., 1974- Nématodes associés aux cultures maraicheres en Mauritanie, Agronomie tropicale, Extrait du Vol xxlx, N° 6-7, p.-p. : 697-701.

62-Netscher, C., Sikora, R.A., 1990.des nématodes parasites des légumes. Dans: Luc, M., Sikora, RA, Bridge, J. (Eds.), plante parasite Les nématodes dans l'agriculture tropicale et subtropicale. CAB International, Wallingford, p. 237-283

63-Norton, D.C.; 1979- Relationship of physical and chemical factors to populations of plant parasitic nematodes. Annual Review of Phytopatology 17, 279-299.

64-Norton, D.C., 1989 - Abiotic soil factors and plant-parasitic nematode communities. Journal of Nematology, 21 ,pp. 299-307.

73-Singh R.S. et Sitaramaiah K., 1966- Incidence of root knot of okra and tomatoes in oil caked amended soils.Pt.Dis.Reptr 50,668-672.

65-Oka Y., 2010 - Mechanisms of nematode suppression by organic soil amendments--A review,Applied Soil Ecology, Vol.44, Issue 2, Nematology ,Unit, Gilat Research Center, M.P. Negev 85280, Israel,pp 101-115.

66-Ritter M.,1971 - Les nématodes et l'agriculture »les nématodes des cultures» Journées d'études et d'information, A. C. T. A. FNGPC, Paris, pp. 9-65.

67-Ritter ; 1971- in Mordelet , p ., Barot, S. & Abbadie , L., 1996- Root foraging strategies and soil patchiness in a humide savanna. Plant and soil , 182-171-176.

68-Robitaille R., -Le point sur la fertilisation en production biologique de la tomate de serre. Conseiller régional en conservation des ressources, MAPAQ Abitibi-TémiscamingueConseiller local en horticulture, Bureau de renseignement agricole de La Sarre 357,Québec,15p.

69-Safiddine F., 2009-Contribution à l'étude de la biodiversité de nématodes en Algérie viticole,Projet de fin d'étude, d'ingénieur d'état en agronomie, Protection des végétaux, Dep.Agr.,Univ.Saad Dahlab, Blida, 44p.

70-Sánchez-Moreno S., Minoshima H., Ferris H and Jackson L. E.,1997 -Linking soil properties and nematode community composition: effects of soil management on soil food webs.

71-Senghor K., 1998- Etude de l'incidence du nématode phytoparasite Meloidogyne javanica sur la croissance et la symbiose fixatrice d'azote de douze espèces d'Acacia (Africains et Australiens) et mise en évidence du rôle des symbiotes endo et ectomycorhiziens contre ce nématode. Projet d'obtention le grade de docteur de 3ème cycle de Biologie Animale, n0 d'ordre 27, Univ. Cheikh Anta Diop, Dakar, Fac. des Sciences et Techniques,123p.

72-Serrai O., 2009-La dégradation de l'Oued Righ et son impact sur les oasis périphériques, thèse .Magester.Hydraulique, Dep. D'Hydraulique et Génie civil,Univ.Kasdi Merbah, Ouargla 85p.

74-Slifi M., 2009-Diversité de la nématofaune dans quelques biotopes maraichers ; relations nématodes propriétés physico-chimiques du sol,Projet de fin d'étude, d'ingénieur d'état en agronomie, Protection des végétaux, Dep.Agr.,Univ.Saad Dahlab, Blida, 87p.

75-Taylor L., 1968- Introduction à la recherche sur les nématodes phytoparasites. Manuel FAO, Rome, 135p.

76-Villenave C., Fernadez P., Badiane A., Sène M., Ganry F. et Oliver R., 1998 - Influence du travail du sol et l'apport de compost sur les peuplements de nématodes phytophages. CD - rom, Poster, Symposium n0 :32 ,XVIè Congrès Mondial de l'Association Internationale de science du sol.

77-Wardele, D.A.,Yeates, G.W.,Watson, R.N., Nicholason, K.S. , 1995-Development of decomposer food-web, trophic relationships and ecosystem properties during a three-year primary succession in sawdust. Oikos 73, 155-166.

78-Weill A. et Duval J., 2009-Tous droits réservés. Equiterre, Module 7, Amendements et fertilisation -- Chapitre 12,« Les amendements organiques : fumiers et composts », manuscrit du Guide de gestion globale de la ferme maraîchère biologique et diversifiée,19 p.

79-Yeates G.W., Bongers T., de Goede R.G.M., Freckman D.W. et Georgieva S.S., 1993 - Feeding habits in soil nematode families and genera-an outline for soil ecologists. J. Nematol. 25, pp: 31-315.

80-Yeates G.W., Wardel D.A., Watson R.N., 1993b- Relationships between nematodes ,soil microbial biomass and weed management strategies in maize and asparagus cropping systems. Soil Biol. Biochem. 25:869-76.

81-Yeates G. W., Orchard V.A., Speir T.W. Hunt J.L. et Hermans MCC., 1994-Impact of pasture contamination by copper, chromium, arsenic timber preservative on soil biological activity. Biol. Fertil. Soils , 18 pp. 200-536.

82-Yeates G. W. et King, K. L., 1997 - Soil nematodes as indicators of the effect of management on grasslands in the New England Tablelands (NSW): Comparison of native and improved grasslands. Pedobiologia 41, pp: 526-536.

.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !