WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Facteurs de risques et acces aux soins pour le paludisme dans la communauté rurale de Mampatim (Kolda): analyse géographique

( Télécharger le fichier original )
par Boubou Thiam
Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal) - Maitrise Géographie 2009
  

sommaire suivant

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

* * * * * * * * * * *

DEPARTEMENT DE GEOGRAPHIE

MEMOIRE DE MAITRISE

FACTEURS DE RISQUES ET ACCES AUX SOINS POUR LE
PALUDISME DANS LA COMMUNAUTE
RURALE DE MAMPATIM
(KOLDA) : ANALYSE GEOGRAPHIQUE

Présenté par :
Boubou Thiam

Sous la direction de :

Mme Aminata Niang Diène
Maître-assistante

Année Universitaire 2008-2009

1

2

SOMMAIRE

INTRODUCTION GENERALE

PROBLEMATIQUE

PREMIERE PARTIE : Etudes des caractéristiques socio-démographiques et économiques et

de l'offre de soins dans la Communauté Rurale de Mampatim

CHAPITRE I : Caractéristiques socio-démographiques et économiques

I.1- Les caractéristiques socio-démographiques

I.2- Les caractéristiques socio-économiques

CHAPITRE II : L'offre de soins dans la Communauté Rurale de Mampatim

II.1- Les infrastructures sanitaires

II.2- L'offre de soins en personnel médical

DEUXIEME PARTIE : Le recours aux soins et la morbidité palustre dans la Communauté Rurale de Mampatim

CHAPITRE I : Le recours aux soins

I.1- L'utilisation des postes de santé

I.2- L'aire de recrutement des postes de santé

I.3- La fréquentation des postes de santé CHAPITRE II : La morbidité palustre

II.1- L'évolution du paludisme

II.2- Les types de recours aux soins en cas de paludisme

TROISIEME PARTIE : Les facteurs de risque du paludisme et les stratégies de lutte développées dans la Communauté Rurale de Mampatim CHAPITRE I : Les facteurs de risque

I.1- Réseau hydrographique et transmission du paludisme

I.2- Connaissance des symptômes et du mode de transmission du paludisme

I.3- L'utilisation des moustiquaires

I.4- La consommation médicale en cas d'accès palustre

CHAPITRE II : Les stratégies de lutte développées contre le paludisme dans la Communauté rurale de Mampatim

II.1- L'action du Programme National de Lutte contre le Paludisme

II.2- L'action des partenaires au développement

II.3- L'action des groupements féminins CONCLUSION GENERALE

3

ACRONYMES

ANDS : Agence Nationale de la Démographie et de la Statistique

BU : Bibliothèque Universitaire

CEM : Collège d'Enseignement Moyen

CTA : Combinaisons Thérapeutiques à base de dérivés d'Artémisinine

CSE : Centre de Suivi Ecologique

EDS : Enquête Démographique et de Santé

ENDSS : Ecole Nationale de Développement Sanitaire et Sociale

ENEA : Ecole Nationale d'Economie Appliquée

ESAM : Enquête Sénégalaise Auprès des Ménages

FAR : Femmes en Age de Reproduction

IASSP : Indicateur d'Accessibilité aux Soins de Santé Primaires

ICP : Infirmier Chef de Poste

IDEN : Inspection Départementale de l'Education Nationale

IEC : Information-Education-Communication

IRD : Institut de Recherche pour le Développement

MSPM : Ministère de la Santé et de la Prévention Médicale

OMS : Organisation Mondiale de la Santé

ONG : Organisation Non Gouvernementale

OUA : Organisation de l'Unité Africaine

PDIS : Programme de Développement Intégré de la Santé

PMI : President Malaria Initiative

PNDS : Plan National de Développement Sanitaire

PNLP : Programme National de Lutte contre le Paludisme

PNUD : Programme des Nations Unies pour le Développement

POCL : Plan d'Opération de la Collectivité Locale

RMA : Rayon Moyen d'Action

SENELEC : Société Nationale d'Electricité

SODAGRI : Société de Développement Agricole et Industriel du Sénégal

SP : Sulfadoxine-Pyriméthamine

TPI : Traitement Préventif Intermittent

UNICEF : Fonds des Nations Unies pour l'Enfance

UCAD : Université Cheikh Anta Diop de Dakar

4

AVANT-PROPOS

De nos jours, le paludisme demeure la maladie d'origine parasitaire la plus répandue dans le monde. Il suscite un intérêt scientifique et social au point qu'une pléthore d'études lui est consacrée.

Au Sénégal, le paludisme constitue le premier motif de consultation dans les structures sanitaires. Conscient de l'impact négatif de la maladie, le gouvernement du Sénégal, en partenariat avec les organismes nationaux et internationaux, fait de la lutte contre le paludisme une de ses priorités dans sa politique sanitaire. Ainsi, sur le plan de la recherche, bon nombre de chercheurs ont publié des documents et multiplié les colloques et conférences sur le paludisme. L'ensemble de ces recherches est surtout accentué au niveau de la vallée du fleuve Sénégal et dans le bassin arachidier, particulièrement, dans la localité de Niakhar (Fatick). Par contre, dans le Sud du pays, même si des études sur le paludisme s'y effectuent, la recherche est moins importante que dans la partie septentrionale et centrale du Sénégal.

De ce fait, notre Travail d'Etude et de Recherche tente d'apporter une modeste contribution à la compréhension des facteurs de risque ainsi que de l'accès aux soins pour le paludisme dans la Communauté Rurale de Mampatim. Il s'inscrit dans le cadre des recherches effectuées en sciences humaines à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar dans le but d'obtenir une maîtrise en géographie.

Ce Travail d'Etude et de Recherche a été réalisé sous la direction de Madame Aminata Niang Diène, Maître-assistante au Département de Géographie qui nous a initié à la recherche en géographie de la santé et nous a permis d'acquérir des connaissances pour la méthode d'analyse géographique et de traitement statistique. Par cette occasion, nous tenons à vous remercier pour nous avoir guidés dans ce travail et nous avoir fait bénéficier sans retenue de votre sens pédagogique, de votre soutien moral et de votre sens élevé de responsabilité empreint de sympathie. A travers votre personne, nous tenons à remercier l'ensemble du corps professoral du Département de Géographie.

L'aboutissement de ce travail a été facilité par la collaboration de plusieurs personnes dont :

? Monsieur Cheikh Tidiane Bâ, expert en santé de la reproduction du FNUAP. Il nous a encouragé dans des moments difficiles de la recherche. Son soutien scientifique nous a été d'un grand apport ;

·

5

Monsieur Ibra Sene, coordonateur de l'USAID pour ses conseils et orientations ;

· Monsieur Cheikh Sokhna de l'IRD pour son aide et soutien ;

· Monsieur Moussa Mbodj de l'ONG World Vision. Très présent, il a mis à notre disposition les moyens nécessaires pour nos déplacements dans les villages. Nous le remercions par l'amitié qu'il nous a voué tout au long de notre séjour ;

· Monsieur Badjette, responsable des soins de santé primaires du district sanitaire de Kolda ;

· Monsieur Cherif Bâ, relais communautaire. Il nous a facilité le déroulement des enquêtes. Nous remercions également sa femme et tous les membres de sa famille ;

· Monsieur Ndao, ICP de Mampatim. Grâce à lui, nous avons pu collecter les données des registres de consultation qui manquaient quelques informations.

· Madame Diatta, ICP d'Anambé. Nous lui remercions chaleureusement pour l'accueil et la générosité dont elle a fait preuve durant notre séjour.

· Monsieur Baba Galé, président du comité de santé du poste de santé d'Anambé. Grâce à son soutien logistique, nous avons pu accéder aux zones les plus reculées. Nous lui sommes reconnaissants.

· Monsieur Abdoulaye Faye du CSE ;

· Messieurs Alioune Watt, Cheikh Tidiane Samb et Djelani Gaye ;

Nos remerciements vont également à l'endroit de ma famille :

· A ma mère Nagué Diop qui nous à éduquer dans la dignité. Cette brave dame n'a cessé d'oeuvrer pour notre réussite sociale et professionnelle ;

· A mon père Aboubacry Thiam qui n'a jamais cessé de prier pour nous ;

· A mon «père« Samba Diao et ma «mère« Bineta Diop qui nous ont permis de connaitre l'harmonie d'une vraie vie de famille. Sans votre présence permanente et sans faille depuis notre tendre enfance, ce travail n'aurait certainement pas vu le jour. Que leur geste ne soit jamais veine ;

· A mes frères, soeur et belles soeurs : Mass, Mohamed, Moussa, Samba, Bineta, Ousmane, Yoro, Baba Diagne, Abdoulaye, Oumar, Ramatoulaye et Kiné ;

· A mon frère Mamadou Diao qui n'a ménagé aucun effort pour la réussite de ce travail. Nous le remercions pour son grand humanisme qui nous a beaucoup marqué durant les enquêtes ;

·

6

A notre regrettée tante Marième Sy ;

· A mes oncles, particulièrement à Ousmane Diop, Ndiack Diop et Assane Diop ;

· A mon grand père Aly Ndiaye ;

· A mon oncle Djoudjouba Diallo et à sa famille pour m'avoir accueilli et d'accepter d'être mon tuteur à Kolda. Son hospitalité, sa disponibilité malgré ses engagements professionnels et sa sincérité nous ont permis de travailler sereinement ;

Nous ne saurions oublier :

· Mes camarades et amis du Département de géographie : Mamadou Sow, Aliou Wane, Ibrahima Dramé, Thierno Kane, Chérif Hademine Sy, Ababacar Fall, Sokhna Thiam, Yacine Sène Bâ, Barakatou Faye, Souleymane Sow, Jean-Paul Djikoune, Oumou Kala Bâ ;

· A mon ami et frère Alioune Badara Diagne.

· A mes amis du lycée : Ouleymatou El Bachir Dia, Amadou Birama Badiane, Ndione Diop, Cheikh Mohamed Hafis Seck, Thiané Sow, Ousseynou Demba, Malene Cissé, Gnima Sambou, Ndèye Aïda Diawara, Soukeyna Mbengue, etc. ;

· A mes amis d'enfance : Doudou Sow, Babacar Diagne, Mountaga Diallo et Fadima Ly ;

· A tous les habitants de Kolda, particulièrement à Abdoulaye Kâ, Patrice Diop, Babacar Diagne, El hadj Coly, Mame Fatou Sidibé, Clara Diatta, Marième Ndiaye et à la famille Ndour (Tata Kiné, Maïmouna, Yaye Awa,...) ;

· Et à tous ceux qui ont participé à l'aboutissement de ce travail dont il serait laborieux de citer leur nom.

sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.