WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de la précarité socioeconomique et droits environnementaux dans la troisieme circonscription de Port-au-prince: cas de la reconstruction de la communaute de Baillergeau de 2008 a 2018


par Jean Marie Mikado TELISMA
Universite d'Etat d'Haiti (Ecole de Droit et des Sciences Economiques des Gonaives) - Licence en Droit 2020
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE D'ETAT D'HAÏTI (UEH)

ECOLE DE DROIT ET DES SCIENCES ECONOMIQUES DES GONAIVES

(EDSEG)

SECTION : SCIENCES JURIDIQUES

Analyse de la précarité socioéconomique et droits environnementaux dans la Troisième Circonscription de Port-au-Prince : Cas de la Reconstruction de la Communauté de Baillergeau de 2008 à 2018.

Présenté par : Jean Marie Mikado TELISMA

Sous la direction : Professeur Gary DUPITON

Pour l'obtention du Grade de Licencié en Droit

Gonaïves, mars 2020

i

II

III

Rezime nan (Kreyòl) lang Ayisyen

Pwojè Rekonstriksyon zòn metwopolitèn Pòtoprens ki kraze aprè tranbleman (Goudougou) tè 12 janvye 2010 la koze anpil dega nan peyi sa a, kote anpil moun mouri, anpil kay kraze ki vin rann moun k ap viv ladan l pi pòv ankò. Peyi sa a pat janm genyen yon politik ki djanm nan zafè kontwole tout sa k ap fèt ladan l, men sa te vin pi rèd aprè gouvènman Duvalier a te fin kite pouvwa politik peyi a nan lane 1986. Tout lòt prezidan ki vini apre l pat janm fè respekte ti moso lwa kite genyen sou pwoteksyon anviwonnman, ki vin bay konstriksyon nempòt ki kote nan vil yo, sitou vil Pòtoprens ki se kapital peyi a.

Fòk nou di tou, moun ki tap viv andeyò te koumanse vin nan kapital la avèk okipasyon ameriken yo nan lane 1915, pase pran gouvènman Dumarsais Estimé, François Duvalier pou rive ak tout gouvènman ki vini apre yo. Kidonk, deplasman peyizan yo genyen tras li nan pwoblèm ekonomik, politik, nan chache travay, nan chache lekòl ak bon jan sèvis. Tout bagay rete konsantre nan Pòtoprens. Tout moun vin vle rete nan kapital la. Bagay sa yo vin fè plis moun mouri nan katastwòf kite pase a.

Vil-kapital sa a kite genyen yon plan vil depi fondasyon l kòm koloni peyi Lafrans (La France) pat janm konnen okenn gran chanjman. Tout moun ki te vini yo kontinye fè vil la nempòt kijan, san oryantasyon dirijan peyi a, sa vle di Leta pat janm mete plan konstriksyon nan komin yo, moun pat konnen tou kijan ak kisa yo dwe fè pou yo byen fè kay yo. Dirijan yo pat janm sonje, ki dire pou popilasyon an ta konnen peyi a chita nan zòn tranbleman tè kote te genyen anpil gwo tranbleman tè kite frape l deja ; men se sèl siklòn yo te toujou ap veye paske l rive chak lane, soti mwa jen pou rive mwa novanm. Kisa evènman 12 janvye 2010 a fè wè? Katastwòf natirèl 12 janvye 2010 la montre aklè nan ki sitiyasyon deplorab moun kap viv nan peyi a ye si tèlman anviwonnman pa bon. Kote yon tranbleman tè ki dire 35 segonn kite mezire 7.3 degre nan nechèl Richter a te rive kraze tout ensfrastrikti ki genyen nan tout Pòtoprens lan. Nan sans sa a Bayèjo (Baillergeau) ki se yon kominote ki kraze anpil lè goudougou a te pase ap rekonstrui nan kad yon chema amenajman ki fèt nan ZAK Matisan an (ZAC de Martissant) ki se yon pwojè esè (projet-pilote). Bayèjo chita nan pati Lès vil Pòtoprens nan limit twa Seksyon Kominal nan Kafou Fèy. Pwojè a mete kanpe gwoup refleksyon sou rekontriksyon ak amenajman nan kominote a. Travay sa esye montre ki pwoblèm ki genyen nan travay nan kominote pòv yo nan Pòtoprens, sitou Bayèjo.

Mo kle

Fè vil (ibanizasyon, trase vil), rekonstriksyon (refè kay, bati kay), amenajman (ranje), bourad lajan (relans ekonomik), espas piblik (kote pou tout moun), relojman (al rete), akonpanye (ede), fòmasyon (aprann), gwoup (selil) refleksyon (panse ansanm, gade ansanm), selil katye, kay ansanm (abitagwoupe), chema amenajman (plan an), AReBa, Bayèjo, Pòtoprens, Ayiti.

iv

Français

Le projet de reconstruction de l'aire métropolitaine de Port-au-Prince détruite lors du séisme du 12 janvier 2010 ayant fait de nombreuses victimes (pertes en vies humaines, économiques et matérielles) rend la population plus vulnérable qu'avant. Cette catastrophe montre que le pays n'avait pas eu une politique viable en matière de la protection de l'environnement. Mais, cette vulnérabilité est devenue plus aigüe après la chute du pouvoir des Duvalier en 1986. Car, aucun des dirigeants qui viennent après eux n'ont pas pu mettre en place des normes de construction, entre autres, qui soient utiles de la population et de son environnement.

Le gonflement de la population dans l'aire métropolitaine de Port-au-Prince débute dans les années 1915 lors de l'occupation Nord-américaine, en passant par les présidences de Dumarsais Estimé, de François Duvalier et de tous ceux qui viendraient par la suite. Les paysans et/ou agriculteurs débarquent en ville à la recherche de mieux-être (emploi, service, formations académiques) lié à des propagandes politiques ou du fanatisme. La Capitale devient la terre d'accueil de tous et tout se joue là. D'où une population évoluant dans des conditions limitées aux services et aux infrastructures devenant les victimes de la catastrophe du 12 janvier 2010.

Port-au-Prince comme ville-capitale a un plan urbain datant de la colonie française n'ayant subi d'aucune modification d'envergure. La continuité des bâtis ou de la ville se fait au gré des citoyens, sans grandes orientations des Magistrats du pays. Les habitants n'avaient pas d'idées sous les formes de construction à adopter, voire sur la composition des matériaux. Personne, les Magistrats, n'avait songé que le pays est traversé par deux failles sismiques et que certaines villes ont été détruites à plusieurs reprises par le passé. Mais, toutefois, annuellement des préparatifs et de la prévention sont faits pour la saison cyclonique qui va de juin à novembre. Quel enseignement apporte le séisme du 12 janvier 2010? Le cynisme de 2010 montre le degré de vulnérabilité des habitants du pays à tous les niveaux. Car le pays a un environnement, entre autres, physique très fragile. Le séisme n'a duré que 35 secondes et mesurait 7.3° sur l'échelle de Richter, a eu, en ce laps de temps à détruire l'ensemble des infrastructures de Port-au-Prince. En ce sens, Baillergeau comme Communauté-essai est en train d'être reconstruite dans le cadre du schéma d'aménagement de la ZAC de Carrefour-Feuilles (Martissant - Baillergeau). Baillergeau est située sur les hauteurs du côté Est de la ville de Port-au-Prince aux limites de Carrefour-Feuilles à l'intersection de trois Sections Communales. Le projet facilite la mise en place des cellules thématiques de réflexions sur la reconstruction et aménagement dans la communauté. Notre étude montre les difficultés que pourraient rencontrer les organismes de développement dans les communautés de Port-au-Prince, en particulier Baillergeau.

Mots-clés

Urbanisation, reconstruction, aménagement, relance économique, espace public, relogement, accompagnement, formation, groupe de réflexions, cellule de quartier, habitat-groupé, Schéma d'aménagement, AReBa, Baillergeau, Port-au-Prince, Haïti.

V

Table des matières

Rezime nan (Kreyòl) lang Ayisyen Français

Sigles / Glossaire ou Lexique Remerciements

Chapitre I : Cadre méthodologique de l'étude

1.1 Introduction
1.2 Problématique 1.3 Objectifs

1.3.1 Objectif principal 1.3.2 Objectifs spécifiques

1.4 Hypothèse

1.5 Cadre théorique et conceptuel
1.6 Résultats escomptés

1.7 Méthodologie (utilisée) employée

1.7.1 Focus-groupe

1.7.2 Entretiens semi-dirigés et informels

1.7.3 Administration d'un questionnaire-interview

1.7.4 Observations

1.7.5 L'approche qualitative

1.8 Contraintes et limites

Chapitre II : Cadre spatial de l'étude

2.1 Le placement géographique de la République d'Haïti

2.2 Les risques sismiques de la République d'Haïti

2.3 Le relief et le degré de vulnérabilité de la République d'Haïti

2.4 Le besoin d'habiter en ville en Haïti

2.5 La planification spatiale en Haïti

2.6 Les bases de la reconstruction d'Haïti post-séisme

2.6.1 La régionalisation de la République d'Haïti

Chapitre III : L'aire de l'aménagement concerté

3.1 La ZAC de Baillergeau-Martissant

3.2 Le Schéma d'Aménagement de Martissant (SAM) 3.2.1 Les enjeux de la ZAC de Martissant

3.3 La présentation géographique de Baillergeau
3.3.1 Le peuplement de Baillergeau

3.4 La jouissance d'un bien au regard du Code Civil haïtien

3.4.1 Possesseur

3.4.2 Propriétaire

3.4.3 Propriété

3.4.4 Indivision

3.4.5 Héritier

3.4.6 Officier public

3.4.7 Le partage et le droit haïtien

3.5 Le Baillergeau administratif existe-t-il ?

3.6 D'où Baillergeau tire-t-il son nom ?

vi

3.7 Les risques de menaces naturelles à Baillergeau

3.8 La classification d'action à Baillergeau

3.9 Le schéma d'Aménagement de Baillergeau

3.9.1 Le contenu du SA de Baillergeau

3.9.2 Les acteurs et les objectifs du SA

3.9.3 Les phases de réalisation du SA

3.9.4 Les actions structurantes (fig.6) envisagées par le SA

sommaire suivant






La Quadrature du Net