WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Risques financiers dans une institution financière non bancaire (cas de la CADECO de 2003 à 2007)

( Télécharger le fichier original )
par Didier KIVAVA MUKENGA
Université catholique du Graben (U.C.G/Butembo RDCongo) - Licence 2007
  

précédent sommaire suivant

Chapitre deuxième :

LA CADECO ET LA GESTION DES CREANCES

Le champ de nos investigations n'étant pas forcement connu de tous nos lecteurs comme institution financière non bancaire, le présent chapitre concernera surtout la présentation du milieu d'étude pour la bonne compréhension de certains points retracés plus loin. Au premier niveau, nous décrirons la caisse générale d'épargne du Congo avant de parler dans le deuxième temps de la gestion des risques financiers que court cette institution à partir des opérations réalisées avec sa clientèle.

II.1 PRESENTATION DE LA CAISSE D'EPARGNE DU CONGO40(*)

II.1.1 Situation géographique

La caisse générale d'épargne du Congo, Agence de Beni est installée dans l'enceinte de l'immeuble de Monsieur KATEMBO NGESERA, près du rond-point de Beni, Quartier Malepe, Commune Beu, Ville de Beni.

II.1.2 Statut juridique

La caisse générale d'épargne du Congo est une institution financière non bancaire de droit public sous la garantie de l'Etat qui a son siège à Kinshasa.

II.1.3 Historique de la CA.DE.CO

Jadis, la population congolaise vivait en système purement traditionnel, système dans lequel les fonds devraient être utilisés follement dans diverses cérémonies par exemple, au lieu de les orienter pour une consommation future.41(*)

Dans certains milieux urbains, la population commençait à sentir les besoins de trouver les lieux où elle pouvait garder ses richesses et précisément les espèces.

C'est ainsi que les colons belges initièrent une façon d'aider et instruire la population en matière d'épargne pour constituer une réserve et savoir orienter ses dépenses.

Par le décret royal du 10 juin 1950, ils adoptèrent de créer une caisse commune entre les pays dont le Congo, le Rwanda et le Burundi sous l'appellation «caisse générale d'épargne du Congo Belge et du Rwanda-Urundi».

A l'accession de notre pays à l'indépendance en 1960, cette caisse deviendra «caisse générale d'épargne du Congo», puis en 1971 elle devient «caisse générale du Zaïre» (CA.DE.ZA).

Cette institution a repris son ancienne appellation de la caisse générale d'épargne du Congo à partir du 17 mai 1997 après les guerres dites de libération par l'A.F.D.L et cette dernière appellation demeure jusqu'à nos jours.

La CA.DE.CO existait à Butembo depuis 1968 et les agents de cette entreprise allaient recouvrer dans certaines entreprises de Beni et sensibiliser les particuliers à ouvrir des comptes à Butembo.

En 1982, la hiérarchie avait jugé bon d'ouvrir directement un bureau à Beni, mais toutes les opérations effectuées à Beni étaient toujours comptabilisées à Butembo, ceci jusqu'au mois de mai 1984. C'est à partir de juin 1984 que la CA.DE.CO Beni deviendra autonome.

Cette institution avait à sa création comme objectifs:

1) Apprendre ou initier la population congolaise à pratiquer l'épargne;

2) Intervenir dans les grands projets de développement de la nation congolaise.

Elle avait ainsi permis la réalisation des projets comme:

· La construction des barrages électriques par la congolaise électricité (COLECTRI) devenue société nationale d'électricité (S.N.EL);

· La construction des hôtels de villes dans les chefs lieux des provinces du Congo;

· L'achat des premiers avions de la société «Air Congo» etc.

L'agence de Beni, étant qu'une institution financière non bancaire a comme principaux objectifs:

Récolter l'épargne auprès de la masse laborieuse et assurer la sécurité des fonds des épargnants;

Financer certains projets de développement dans le cadre socioéconomique;

Préparer et instruire la population dans la vie active en lui apprenant à s'imposer une discipline et à ordonner ses dépenses.

II.1.4 Source de financement de la CA.DE.CO

A sa création, la CADECO était approvisionnée financièrement:

a. De l'épargne des étrangers qui entraient et vivaient au pays (Congo Belge-Rwanda-Urundi);

b. De l'épargne des congolais et

c. De la subvention de la colonie chaque fois que les besoins se faisaient sentir.

L'agence de Beni à comme ressource:

1. Les ressources humaines

La CADECO Beni a un personnel chargé d'exécuter toutes les tâches pour le bon fonctionnement. Le recrutement à cette institution se fait quand le besoin se fait sentir tout en tenant compte de la moralité des candidats et de la qualité de la main d'oeuvre.

2. Les ressources institutionnelles

La CA.DE.CO Beni est régie par un statut du personnel et est dotée d'une convention collective qui a pour but de régler les rapports et les conditions de travail entre l'institution et ses employés.

3. les ressources matérielles

La CA.DE.CO Beni reste locataire jusqu'à présent de l'immeuble de Monsieur KATEMBO NGESERA. En outre, cette institution financière a des mobiliers de bureau, machines à écrire, la radiophonie, les calculatrices, quelques imprimés de valeur et actuellement un ordinateur pour la saisie de différents documents.

4. les ressources financières

Les ressources financières de la CA.DE.CO Beni dépendent en grande partie:

- Des dépôts des clients;

- Des subventions ou interventions de l'Etat;

- Des intérêts calculés sur les crédits accordés et

- Des ventes des imprimés de valeurs (livrets, chéquiers...)

II.1.5 Organisation et fonctionnement

Un organigramme type des activités bancaires distingue le réseau bancaire proprement dit des services du siège assurant un soutien logistique et commercial du type marketing, gestion/recouvrement, ou action commerciale.42(*)

Un tel organigramme montre bien l'importance du réseau de distribution. Dans les grands établissements, celui-ci est organisé en directions régionales auxquelles sont rattachés des succursales, ces dernières coordonnant les agences. Ces agences ou guichets peuvent être assimilés à des points de vente: ils réalisent les opérations classiques de dépôt, de crédit et de mise à disposition de moyens de paiement, ainsi que les opérations financières.

Les centres de profit sont principalement constitués des entités du réseau: agence, succursale, direction générale, et, le cas échéant, direction de l'exploitation. Leur dénomination interne varie: «centres commerciaux», «centre d'exploitation» ou encore «centres gestionnaires».

1. Structure organique

L'organigramme est un tableau qui donne les services et subdivisions; il montre d'une part la répartition de responsabilité dans l'entreprise et d'autres parts dans l'ensemble de l'entreprise. C'est un moyen utile permettant de décrire le cadre de structure et le rapport autorité responsable.43(*)

L'organigramme est encore une représentation schématique de la structure de l'entreprise et permet de visualiser:44(*)

- le découpage en service;

- les relations qui existent entre les services.

Ainsi définie, la structure organique de la CA.DE.CO Beni se compose de:

- la gérance;

- le bureau commercial;

- le bureau comptabilité et

- le bureau administratif.

1. Organigramme de la CADECO Beni

GERANCE

BUREAU COMPTABILITE

BUREAU ADMINISTRATIF

BUREAU COMMERCIAL

SECRETARIAT

COMPTE EPARGNE

COMPTE BANCAIRE

BUREAU marché central de Beni

BUREAU OICHA

CAISSE

SERVICES GENERAUX

Source: Archives de la CA.DE.CO Beni

2. Fonctionnement

a. la gérance

La gérance s'occupe de la coordination de toutes les activités de la CA.DE.CO Beni. C'est grâce à elle que règne une harmonie entre tous les services et toutes les activités de l'institution.

b. le bureau administratif

Il s'occupe de la gestion des ressources et de l'établissement des rapports. Il est subdivisé en deux branches: le secrétariat et les services généraux.

Au niveau du secrétariat, on retrouve l'informatique, les archives et l'occupation de la sentinelle.

c. le bureau comptabilité

Il fournit rapidement tous les renseignements nécessaires et utiles à la direction pour un bon fonctionnement. Ce bureau s'occupe de la tenue des documents comptables et contrôle tous le journal de caisse.

d. le bureau commercial

Ce bureau est constitué de deux guichets, celui de l'épargne et du compte bancaire, plus les deux points de vente qui sont le bureau du marché centrale de Beni et le bureau et le bureau d'OICHA.

* 40 Archives de la caisse d'Epargne du Congo Agence de Beni

* 41 JUAKALI TSONGO., Analyse de l'épargne collectée et du crédit octroyé par une institution financière non bancaire, mémoire, inédit, U.O.R, p.16

* 42 M. ROUACH, G. NAULLEAU., Idem, p.59

* 43 Abbé MATUMO., Management, cours inédit, 2egraduat, U.C.G 2005

* 44 B. MARTORY ET I. RESQUEUX., Economie d'entreprise, Nathan, Paris, p.40

précédent sommaire suivant