WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Remise en marche de l'unité de traitement des gaz aux amines U88

( Télécharger le fichier original )
par Bechir KOUMA
Institut National Polytechnique Felix Houphouet Boigny - Ingénieur pétrole 2007
  

précédent sommaire suivant

I-2-6 Analyse de la cause [9] : La température de la DEA est inférieure à la température du gaz

Pour éviter une condensation des gaz lors de leur lavage dans la colonne 88 C 13 normalement la DEA doit avoir une température supérieure à la température du gaz à laver.

Un refroidissement des gaz à laver à cause d'une DEA plus froide que ceux-ci aura tendance à provoquer la condensation des gaz dans la colonne 88 C13.

Pour faire face à ce problème normalement la T°C DEA -T°C GAZ > + 5°C ; Ce principe doit être respecté aussi bien pour les gaz BP que MP et HP.

Il le sera si l'on remettait en marche le réseau BP de U88 ; puisque la température moyenne de la DEA durant la période du 1/01/2008 au 14/02/2008 était de 42°C et celle des gaz BP venant des unités en amont se situait autour de 35°C.

Il faut noter que la DEA en circulation est la même pour les réseaux BP, MP, HP.

I-2-7 Analyse de la cause [10]: Engorgement au niveau des plateaux de la colonne 88 C13

Pour qu'un plateau travaille correctement, il est nécessaire que les sections de passage prévues pour le liquide et la vapeur permettent effectivement un écoulement régulier des deux phases. Lorsqu'il y a entraînement excessif de liquide, et étranglement qui provoque une accumulation de ce dernier sur les plateaux, on dit qu'il y a engorgement.

L'engorgement est caractérisé par un facteur appelé : facteur d'engorgement (F).

Pour un fonctionnement correct des plateaux, ce facteur d'engorgement doit être inférieur à 80%. Après avoir entré les paramètres géométriques de la colonne et les débits d'amines et de gaz en circulation, le logiciel PROII permet de constater que la colonne à été normalement dimensionnée pour un débit de gaz de 4.827 t/h ; le facteur d'engorgement des plateaux est de 60% donc inférieure à la limite de 80%.

I-2-8 Analyse de la cause [11] : Changement rapide dans les débits de gaz à traiter

Cette cause est difficilement vérifiable puisque le réseau BP est en arrêt. Il est souhaitable de stabiliser les débits de gaz à traiter vers le réseau BP afin d'éviter les risques de moussage.

- 41 -

Sur les onze (11) causes de moussage pouvant se produire sur le réseau BP, l'on remarque après les analyses que deux (2) sont pertinentes :

-La quantité de gaz BP produit actuellement par la raffinerie est supérieure à la capacité de traitement de l'unité.

-La température de rosée du ballon 81 B 09 est de 30,2°C alors que ce ballon à une température de 32°C. Les lignes du réseau BP n'étant pas calorifugées, ce gaz risque d'atteindre sa température de rosée par simple refroidissement lors de son transport vue que la température ambiante extérieure est en moyenne de 30°C.

La suite de l'étude consistera à adapter les nouveaux débits de dégazages de gaz BP produit par la raffinerie au réseau basse pression de l'unité U88 et par la suite à proposer des solutions pour un dégazage de 81B09 sans qu'il atteigne sa température de rosée.

Enfin je terminerai par des propositions de solutions dans l'immédiat pour une remise en marche du réseau BP.

- 42 -

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy