WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le knowledge management: avantage compétitif pour les PMEs

( Télécharger le fichier original )
par Abderrahim KAZOUINI
Université Cadi Ayyad Marrakech - Licence 2007
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Introduction générale

Aujourd'hui l'entreprise prend de plus en plus conscience de l'immense pouvoir du savoir dont l'enjeu devient de plus en plus crucial du fait que les restructurations des organigrammes privent aujourd'hui les entreprises d'une précieuse mémoire collective :expérience collective, connaissances tacites, sagesse des individus.

En effet, tout le monde s'accorde à dire que dans quelques années, la plupart des entreprises auront moins de niveaux hiérarchiques et que le travail sera désormais accompli par des spécialistes rassemblés en équipes grâce à un recours massif aux technologies de l'information qui exigent des utilisateurs une grande capacité de transformation des données en information.

Ainsi, les développements des pratiques de partage des connaissances accélèrent la courbe d'apprentissage et favorisent les capacités d'innovation : les individus puisant ainsi leur motivation dans le sentiment d'appartenance à l'organisation et grâce à cette construction collective du savoir qui enrichit au quotidien leurs méthodes de travail.

Il est aisé de constater que plus de 80% de l'information « nouveau capital de l'entreprise » n'est pas intégré dans son système d'information, elle est stockée dans des répertoires d'information, documents, papiers ou dans le cerveau des experts : elle nécessite une digestion et une interprétation avant de pouvoir être considérée comme une connaissance exploitable par les autres.

Partant du principe que personne n'est indispensable dans une organisation : démission d'un salarié, réduction des effectifs, départ en retraite etc..., la perte pour l'entreprise est inéluctable et son impact pourrait être minoré si l'entreprise a su recueillir les connaissances, les expériences de ses collaborateurs en évitant aussi la répétition d'erreurs du passé.

Afin d'éviter un tel problème, divers technologies (gestion électronique des documents, édition électronique, internet. etc...) permettent de mettre en oeuvre la politique d'information de toute information vitale à l'entreprise.

Il ne s'agit pas seulement de gérer un stock d'informations, le knowledge management tient compte du contexte interne et externe de l'organisation et prend en considération son évolution .la vie et le développement d'une organisation dépendent de ceux d'autres organisations, il est donc indispensable de favoriser les interactions en interne comme en externe

C'est pour cette raison qu'il y a lieu de mettre en place un plan stratégique de gestion des connaissances qui est basé sur les trois axes principaux : créer, capitaliser, partager

La question centrale est de savoir comment articuler la création, le partage, la capitalisation des connaissances au plan général de l'entreprise.

Mais toute tentative de réponse ne fait que poser d'autres questions comme :

· comment faire du knowledge management un levier stratégique ?

· qu'est ce que la connaissance, les mécanismes de la création de la connaissance, le partage de la connaissance, la connaissance collective, l'interaction entre connaissance tacite et connaissance explicite ?

· qu'est ce qu'une mémoire d'entreprise ? comment manager des savoir-faire ?

· quels sont les outils du knowledge management ?

· quels sont les apports concrets d'une démarche de knowledge management, pour l'entreprise, pour l'individu ?

Telles sont les questions auxquelles je vais essayer d'apporter des réponses, et ce dans le cadre de mes travaux sur ce thème.

Le présent projet comportera deux parties, la première sera consacrée aux concepts de base du système knowledge management et la deuxième partie traitera à la mise en place d'un système knowledge management.

sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.