WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'infanterie: historique et role dans la coopération interarmes


par Mohamed Lemine ould Med O.Blal
 -  2002
  

sommaire suivant

Directeur de recherche :

LCL CHEIKH OULD ZAMEL

ENEM

Armée

Mauritanienne

ENEM

Armée

Mauritanienne

ENEM

Armée

Mauritanienne

Introduction

I- Historique de l'infanterie

11-La légion romaine

12-Les phalanges grec

13-L'infanterie française

14-L'infanterie reine des batailles

II- Organisation et moyens matériels de l'infanterie

21-L'organisation

211-Nécessités de l'organisation

212- Types d'infanterie

213-Les modes d'action

22- Les moyens matériels

221-Le matériel d'organisation du terrain

222-Le matériel de protection NBC

223 -Liaison et transmission

224-Observation et recherche du renseignement

225-Moyens de transport

III- Rôle dans la coopération interarmes

31-Coopération Infanterie-Blindé

32-Coopération Infanterie-Artillerie

33-Coopération Infanterie-Génie

34-Coopération Infanterie-Aviation

Conclusion

ENEM

Armée

Mauritanienne

L'INTRODUCTION

Considérée autrefois comme Arme unique, l'Infanterie a une histoire qui se confond avec celle de l'humanité. Elle désigne l'ensemble des unités militaires devant combattre à pied. L'infanterie se différencie traditionnellement de la cavalerie, même s'il a existé des unités d'infanterie montée, troupes se déplaçant à cheval, mais combattant à pied.

Le premier combattant étant appelé naturellement FAN TASSIN. Le mot fantassin vient de l'italien infateria dérivé de infante (enfant) qui prit au XIVe siècle le sens de « jeune soldat, fantassin »

Depuis, l'Infanterie a subi de substantielles modifications suite aux progrès techniques réalisés dans tous les domaines :

- Armement

- Munitions

- Véhicules

- Transmissions,......

Cette évolution n'a pas empêché l'Infanterie de garder une place de premier plan dans les combats classiques et modernes, combats de type conventionnel ou guerres subversives, en dépit de l'apparition du char, de l'aviation et même de la bombe atomique.

L'histoire et l'actualité sur presque tous les continents nous en fournissent la preuve : des guerres puniques à la 3éme guerre du golf. 

Le présent mémoire se propose de mettre en exergue un aperçu historique sur l'infanterie, son organisation, ses moyens matériels et son rôle dans la coopération interarmes

ENEM

Si l'on ne peut douter que le premier combat armé de la préhistoire ait opposé deux guerriers à pied, on oublie souvent que les troupes à pied ont toujours trouvé le moyen de vaincre les moyens nouveaux qui menaçaient un temps leur suprématie.
C'est la phalange macédonienne qui a vaincu les chars perses et les éléphants de combat; c'est la manipule romaine qui a vaincu la phalange macédonienne; ce sont les carrés de l'infanterie française qui ont repoussé les charges des janissaires à Aboukir et la formidable puissance de feu de l'artillerie allemande n'a pu entamer la détermination des poilus de Verdun.
A l'ère du nucléaire et des frappes « chirurgicales » où la technologie semble supplanter l'homme au combat dans tous les domaines, on pourrait penser que l'infanterie n'a plus qu'un rôle secondaire, entrant en action après que la victoire a été acquise par l'aviation et l'artillerie. On pourrait aussi penser que son rôle se réduit à la garde des installations et l'escorte ou l'encadrement de l'aide humanitaire.
Or, l'infanterie a su, comme par le passé, s'adapter aux circonstances. En effet, malgré l'environnement technologique qui caractérise les engagements modernes, les fantassins savent, eux, que la victoire n'est acquise qu'au moment où un homme a pris pied sur la position ennemie et que cet homme sera toujours l'un d'eux.

sommaire suivant